Maison de retraite pour tueurs en série : comédie policière de Marc Laine

Le livre : Maison de retraite pour tueurs en série : Comédie policière de Marc Laine. Paru le 29 juillet 2020 en autoédition. 13€70. (343 pages) ; 14 x 22cm

4e de couv

Comédie policière. Un petit village perdu dans les montagnes, au fond d’une vallée, au bout d’une route.La Chapelle-Sanglante. Une maison de retraite un peu spéciale. Les pensionnaires sont tous d’anciens tueurs en série. Vieux, mais encore capables de nuire. Un meurtre est commis. L’un d’eux a craqué, mais lequel ? Trouverez-vous le coupable dans ce Cluedo sanglant où tous les personnages ne sont pas seulement fous, mais également suspects.

 

L’auteur : Lauréat du Prix VSD du polar 2016 et coup de cœur de Franck Thilliez, sa carrière de gendarme l’aide à s’essayer à sa plus grande passion, l’écriture. Et plus particulièrement vers un genre qui a baigné son parcours professionnel, le polar. Après Démons, il s’essaye à un nouveau genre avec L’éveil du sang, le premier tome d’une saga fantastique: Les Éphulones.
La saga continue et quatre volets sont dédiés au monde fantastique des Éphulones.
Il revient ensuite avec Flambeau, suite de Démons dans laquelle on retrouve son personnage principal: Maxime. La Variation du Mal, clôt cette trilogie dans laquelle Maxime, ce sombre héros, ne cesse d’évoluer. Son tout nouveau roman vient de sortir chez les nouveaux auteurs, Le sang de l’hydre dans lequel MArc Laine donne vie à une nouvelle héroïne, gendarme comme lui !
Extrait :
– Ne me dites rien, fit Lothar en rejoignant Audrey, un après-midi tout ce qu’il y a de plus normal, c’est ça?
– Vous me croiriez si je vous disais que oui?
– Franchement oui.
Elle remarqua quelque chose qui dépassait de son dos et se décala pour mieux voir.
– Major!
Il feignit la surprise.
– Oui?
– Mais vous ne pouvez pas apporter ça ici!
Audrey hallucinait. Une hache, presque aussi large et grande qu’elle, était harnachée dans le dos du gendarme. Le soleil se reflétait sur le tranchant de la double lame et elle sut que ce n’était pas un objet de décoration. Elle s’étonna d’y voir des restes de peinture bleue semblable à celle de leur voiture.
– Je me pointerai plus ici sans ça, répliqua-t-il. J’ai pas envie de me faire encore attaquer par un sanglier.
Elle se planta devant lui et le sermonna.
– Je vous rappelle que c’est vous qui l’avez attaqué. Et tout ça ne serait pas arrivé si vous n’aviez pas bu cette bouteille.
– J’avais soif, bougonna-t-il en s’éloignant.

 

Le post-it de Ge

Maison de retraite pour tueurs en série : Comédie policière de Marc Laine

L’auteur nous propose de vivre le quotidien de la jeune directrice d’une maison de retraite un peu spéciale. La pauvre a ses propres méthodes, pas toujours très orthodoxes, pour faire cohabiter ses pensionnaires d’un genre spécial eux aussi. Ils sont tous un peu gaga… Il faut dire qu’une organisation humanitaire a réuni les pires criminels du pays dans un village paumé au milieu des montagnes. Ils sont tous là parqué au milieu de nulle part. Avec pour garde chiourmes, une équipe toute dévouée à sa directrice qui comme elle a un sacré caractère bien trempé. Et ainsi… Tous ce petit monde cohabite malgré tout jusqu’au jour où l’on découvre l’un d’entre eux mort alors qu’il s’adonnait à son passe-temps favori…
Que s’est-Il passé ?
C’est ce que va tenter de découvrir deux flics dépêchés sur place. Mais visiblement quelqu’un a décidé d’éliminer tous ses dégénérés. Et notre duo d’enquêteur bien mal assorti a bien du mal à trouver le coupable.
Vous l’aurez compris Marc Laine nous offre là une comédie policière légère mais au scénario parfaitement huilé et aux répliques sanglantes. Car d’hémoglobine il en sera question ici. Quitte à faire dans le burlesque, notre auteur s’est lâché et grand bien lui en a pris car on passe un sacré bon moment à la lecture de cette comédie policière dégantée.

8 réflexions sur “Maison de retraite pour tueurs en série : comédie policière de Marc Laine

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s