Les experts du crime : dans la peau des enquêteurs scientifiques de la gendarmerie de Jean-Christophe Portes

Le livre : Les experts du crime : dans la peau des enquêteurs scientifiques de la gendarmerie de Jean-Christophe Portes. Paru le 24 octobre 2018 chez City. 18€50 ; (284 p.) ; 23 x 15 cm

4e de couv :

Cheveu, empreinte, insecte, goutte de sueur, trace dans la boue : les experts scientifiques de la Gendarmerie nationale traquent le moindre élément des scènes de crime. Pour eux, tout peut être un indice permettant d’élucider une affaire. Ce livre nous fait entrer, pour la première fois, dans l’un des instituts de criminalistique les plus secrets au monde, à Paris.

Ces « super experts » racontent leur quotidien à travers une vingtaine d’affaires, de la mort de Diana au crash du vol Rio-Paris, de la disparition de Maëlys à la tuerie de la famille Flactif. On y découvre la réalité passionnante d’une profession où l’on jongle entre chimie, toxicologie, génétique, biologie, balistique et science des explosifs.

Un métier à mille lieues des séries télévisées… mais où tout est vrai !

Sur les grandes scènes de crimes avec les experts de la gendarmerie.

L’auteur :  Après des études à l’École Nationale de Arts Décoratifs, Jean-Christophe Portes est devenu journaliste et réalisateur pour de grandes chaînes de télévision. Il est également l’auteur de la série à succès de romans policiers historiques Victor Dauterive, enquêteur sous la Révolution.

 

 

 

 

Extrait : 
À Pontoise, trente kilomètres au nord-ouest de Paris, se dresse un ensemble de bâtiments ultramodernes, dont on ne devine pas grand-chose depuis le boulevard.
Pour en savoir un peu plus, il faut passer le poste de garde, présenter ses papiers d’identité à des gendarmes de faction puis franchir une grille blanche. Il y a un immeuble bas sur la droite, et à gauche, des parkings où je me gare. Après une deuxième grille, on entre par un portique sécurisé à l’IRCGN : l’Institut de recherches criminelles de la gendarmerie nationale. Plus de 260 experts de haut vol sont regroupés ici. Ils habitent un peu plus loin dans leurs casernes, disponibles 24 heures sur 24, confrontés sans cesse au crime, aux accidents, aux violences de tout ordre, aux explosions, agressions, assassinats, morsures et trafics de toutes sortes.
Ce sont les experts de la gendarmerie.
Des lieux comme celui-ci, il n’en existe pas beaucoup à travers le monde. Il y a le FBI à Quantico, bien sûr, les Allemands du BKA, le NFI des Hollandais, on compte sur les doigts de la main les structures de cette importance1. Les femmes et les hommes qui travaillent ici sont à la fois scientifiques et gendarmes (peu de civils parmi eux), au service de la justice et des enquêteurs de terrain – à la fois militaires, geeks, thésards, doctorants, des grosses têtes, médecins, dentistes, chimistes, informaticiens, ingénieurs, hyper spécialistes de toutes sortes de choses très complexes, de l’hématologie à la biochimie, en passant par la balistique, la médecine légale ou l’anthropologie, je ne les citerai pas toutes. En rencontrant Patrick Touron, alors patron de l’IRCGN, je réalise à quel point on connaît mal ces experts. Les vrais.
Extrait :
L’une de mes interrogations était de savoir si ces femmes et ces hommes ressemblaient à leurs alter ego des séries télévisées. J’ai trouvé quelques vagues ressemblances, mais surtout des différences. D’abord, comme je l’ai dit plus haut, beaucoup d’entre eux ne vont pas sur le terrain, sauf dans certains cas précis.

 

Le jour décalé du Off de Oph

« Les experts du crime: dans la peau des enquêteurs scientifiques de la gendarmerie » de Jean-Christophe Portes chez City Editions

« Vérification faite avec un moule en plâtre, la gouttière s’adapte parfaitement. Les dents de la victime avaient un signe particulier, se chevauchant en un endroit qu’il avait exactement reconnu.
-les dents, ce sont des personnes pour moi, conclut l’expert. Comme un visage. »

J’ai choisi ce passage pour entamer cette chronique parce qu’il reflète en grande partie le travail des experts scientifiques, qu’ils soient de la gendarmerie ou de la police: mettre des noms, des identités derrière des dents, des ADN, mais aussi et surtout derrière des faits.

Jean-Christophe a eu la chance de pouvoir pousser les portes de l’IRCGN de Pontoise et d’aller à la rencontre de nos experts à la française. Exit les fantasmes liés aux séries américaines, dans ce documentaire passionnant, il rétablit la vérité et nous offre la possibilité de lever le voile sur l’ensemble des domaines dans lesquels œuvrent ces femmes et hommes de l’ombre.

Bien qu’il s’agisse d’un documentaire puisque le but de cette oeuvre est de faire découvrir ces métiers méconnus et le rôle de la science dans les enquêtes judiciaires, mais aussi dans les drames humains et sanitaires que notre monde a pu connaître (le tsunami de 2004 en Indonésie par exemple), Jean-Christophe a su en faire un livre passionnant empreint d’une profonde humanité.

Au fil des pages, nous découvrons des femmes et des hommes passionnés par leur travail, qui œuvrent dans l’ombre ,avec abnégation, pour apporter des réponses à des familles, aux autorités judiciaires… Portés par la plume de l’auteur, ils se dévoilent, sans trop en dire, sur leurs parcours, leurs sentiments face à des situations dramatiques. Pionniers dans certains domaines, c’est avec humilité qu’ils partagent avec Jean-Christophe leurs parcours, les avancées de la science, mais aussi leurs ressentis.

Un documentaire qui se lit à la manière d’un roman. Les histoires de ces experts touchent, émeuvent, interpellent, passionnent.

De l’histoire d’une goutte de sang, à l’identification des corps du crash de Charm El-Cheikh en passant par de mystérieux incendies, je vous invite à suivre le travail des experts scientifiques de la gendarmerie, mais aussi, à aller la rencontre des ces femmes et de ces hommes, bien loin des personnages de séries télé, au travers de la plume de Jean-Christophe Portes.

3 réflexions sur “Les experts du crime : dans la peau des enquêteurs scientifiques de la gendarmerie de Jean-Christophe Portes

  1. Marie-Christine il explique justement ce qui se fait chez nous… Il met fin aux fantasmes et nous décrit avec une grande humanité le boulot de nos experts français 😊

    Aimé par 1 personne

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s