Papote d’auteur : Clémence était avec Cyril Carrere

Papote d’auteur : Clémence était avec Cyril Carrere

Extrait :
« Alex est au centre de tout ça. Le meurtre des étudiants lui a rappelé celui de sa mère, non élucidé et bizarrement mis au placard par l’administration. Il se rapproche d’Ayana Miller qui aurait des liens avec la mafia, afin de traquer le coupable de ces deux crimes. Mais on l’a suivi, piégé et mis hors d’état de nuire. Pourquoi? »

Interview de l’auteur :

Bonjour Cyril, peux-tu te présenter à nos lecteurs en tant que personne avant tout ?
Bonjour, j’ai 35 ans et je vis à Tokyo depuis dix mois. J’ai grandi près de Nîmes, dans un village qui s’appelle Caissargues. Après mes études, je suis parti en Angleterre, où j’ai travaillé dans l’industrie pharmaceutique pendant cinq ans. Puis j’ai travaillé à Paris pendant cinq ans également, mais cette fois-ci en tant que chef de projet de développement d’applications (à portée scientifique). J’ai aussi eu ma propre entreprise pendant quatre ans, dans le domaine sportif. Je suis fan de voyages, de sport (j’ai hâte d’être à 2019 – coupe du Monde de Rugby au Japon, et 2020 avec les Jeux Olympiques, toujours ici au pays du soleil levant). J’aime tout ce qui touche à l’innovation, et je suis servi ici ! Ma famille est très importante – c’est difficile de les savoir loin, mais j’essaie de leur parler le plus possible.
Depuis quand la passion de l’écriture est-elle arrivée dans ta vie ? Comment ?
Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé écrire, gribouiller, créerJ. Dès le primaire, en fait. Je remplissais des cahiers d’histoires. Je m’inspirais de mes lectures et des jeux vidéo (RPG – role playing games) !
Es-tu lecteur avant tout ? Si oui quels sont les livres qui t’ont le plus marqués ?
Oui, je ne passe pas une journée sans lire, c’est viscéral ! Beaucoup de livres m’ont marqué, comme Misery de Stephen King, ou encore la trilogie du Mal de Maxime Chattam. Je pourrais en citer beaucoup d’autres. D’ailleurs, je ne sais pas pourquoi mais je sens que « Le Signal » va prendre bonne place dans mon classement. Il me tarde de le découvrir !
Y’a-t-il un auteur qui t’a poussé à tenter ta chance dans l’écriture ?
Pas vraiment, j’ai toujours eu cette envie, le plus difficile a été de partager mes écrits, la première fois. C’était un cap à franchir, et j’ai pu y parvenir en participant à des concours sur la plateforme Fyctia.
Quelle est ta plus belle et plus récente découverte littéraire ?
La plus récente… Je dirais Denis Zott. « Maudite » m’a vraiment marqué, tant par la plume de l’auteur, directe et incisive, que par l’intrigue. Ça va à cent à l’heure, les personnages sont détestables à souhait, j’ai adoré !
Quel est ton livre coup de cœur ?
Il y en a plusieurs, difficile d’en sortir un du lot, mais peut-être Misery, qui est la première histoire que j’ai relue !
Quelle est ta lecture actuelle ?
Je suis en train de lire « De force », de Karine Giebel. C’est le premier livre que je lis venant d’elle. J’attends avec impatience de revenir en France pour les vacances de Noël, histoire de faire le plein de livres !
Quelle est la prochaine sortie littéraire que tu attends avec impatience ?
Je vais tricher et faire comme si la question m’était posée plus tôt… pour citer « Le Signal » de Maxime Chattam. Vraiment hâte de l’avoir, celui-là ! Je vais devoir attendre Décembre…
Si tu devais être ami avec un personnage de roman lequel serait-ce ?
Je deviendrai bien ami avec tous les personnages antagonistes que l’on retrouve dans les polars/thriller, pour les étudier, décortiquer leur psychologie… ça me fascine (N’ayez pas peur !)
Peux-tu nous parler de ton livre ? Donnes envie à nos lecteurs de te lire. 
Le Glas de l’Innocence est un thriller qui se déroule au Japon, sur deux périodes, 1993 et 2017. Hayato est un jeune enquêteur au profil particulier qui va se retrouver en première ligne suite à la descente aux enfers de son supérieur. Préparez-vous à découvrir un récit fort en rebondissements qui ne vous laissera pas indemne. Dépaysement garanti !
Quels sont tes projets ?
« Grand Froid », finaliste du concours VSD-RTL cette année, va être publié dans un peu moins d’un mois maintenant. L’histoire d’un médecin urgentiste qui va entrer malgré lui dans une spirale infernale après le décès de sa mère. Mais on en reparlera bientôt j’espère… J.
Sinon, j’ai plusieurs idées de thriller en tête, dont une qui prend forme. Un one-shot, que je vais prendre le temps de bien développer, pour une sortie fin 2019, je l’espère ! À suivre…
Allez maintenant à toi de dire tout ce qui te passe par la tête.
Merci pour cette interview et cette chronique J ! C’est vraiment chouette comme format.
Je serai au salon de Rosny sur Seine, les 15 et 16 décembre. J’essaie en ce moment-même d’organiser une séance de dédicaces à Nîmes, toujours en décembre. D’autres nouvelles arriveront très vite !
Publicités

Une réflexion sur “Papote d’auteur : Clémence était avec Cyril Carrere

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s