Une seconde de trop de Linda Green

Le livre : Une seconde de trop de Linda Green. Traduit de l’anglais par Freddy Michalski. Paru le 23 mai 2018 chez Préludes. 16€90 ; (448 p.) ; 20 x 13 cm
4e de couv :

Une seconde de trop et vous perdez tout.

un, deux, trois… Lisa Dale ferme les yeux et compte jusqu’à cent lors d’une partie de cache-cache avec sa fille. Lorsqu’elle les rouvre, Ella, quatre ans, a disparu. Sans laisser la moindre trace.

La police, les médias et la famille de Lisa font corps pour retrouver la fillette. Mais si leur instinct les éloignait d’Ella ? Et si le ravisseur était connu d’eux tous ?

Suspense psychologique addictif, Une seconde de trop explore la culpabilité d’une mère et le cauchemar de tout parent : la disparition d’un enfant. Numéro un des ventes dès sa parution, et acclamé par la presse, ce roman vous glacera le sang.

Une lecture puissante dont vous ne sortirez pas indemne. Sun

Une histoire effroyablement plausible, qui hantera longtemps bon nombre de parents. Sunday Mirror

Diablement efficace. Elle UK

Extrait :
Avant même votre cerveau, c’est votre corps qui se rend compte que vous avez perdu votre enfant. Le cordon ombilical invisible qui vous lie tous les deux se rompt. À l’intérieur de vous, tout s’amollit et se relâche. Et ce n’est qu’à cet instant que votre cerveau enregistre ce qui se passe. Il passe à l’action d’un coup, tâchant de convaincre votre corps qu’il se trompe. Vous faites bien sûr ce qu’il vous commande. Vous vous précipitez à l’aveuglette dans toutes les directions et vous tirez, tirez, tirez encore sur le bout de cordon qui reste en vous. Avec l’espoir qu’en y mettant suffisamment d’énergie, à force de crier, de hurler et de donner des coups de pied, vous pourriez peut-être, qui sait, encore y trouver votre enfant, si seulement vous parveniez à atteindre l’autre bout.

Le OFF de OPH

Lors d’une partie de cache-cache, Ella, 4 ans, disparaît sans laisser de trace. Sa mère, Lisa Dale, qui jouait avec elle, met tout en oeuvre pour la retrouver, avec l’aide de la police, des médias et de sa famille. Mais le ravisseur se dissimule parmi eux.

« Une seconde de trop » de Linda Green chez Préludes Éditions.

Je ne sais trop quoi penser de ce roman.
« Une seconde de trop » s’ouvre sur un prologue qui m’a beaucoup touché, un prologue qui évoque le lien éternel entre une mère et son enfant. Ce thème sera abordé de nouveau en toute fin de roman, et ce de manière tout aussi émouvante.

L’intrigue se met ensuite en place, Ella disparaît alors qu’elle jouait à cache-cache avec sa maman.

La construction du roman est assez originale, bien que ce procédé commence à être de plus en plus utilisé, en l’espèce des chapitres qui se concentrent sur un personnage en particulier.

Côté intrigue, le sujet des enfants enlevés n’est pas nouveau, mais Linda Green a su apporter un regard nouveau sur ces drames. Pour autant je crois que j’ai manqué d’émotions, peut être parce que j’ai assez vite compris un certain nombre de choses, et qu’il m’a manqué un je ne sais quoi d’expression de sentiments.

Paradoxalement les personnages sont fouillés sur tous les aspects psychologiques et sont assez complet et même complexes pour certains.

En prenant de la hauteur je me dis que c’est peut être tout simplement au style que je n’ai pas adhéré. Il m’a vraiment manqué un petit quelque chose pour rendre cette lecture plus prenante.

« Une seconde de trop » n’est pas un mauvais roman, il a d’ailleurs conquis l’Angleterre avant de débarquer au pays des grenouilles. Il se lit facilement et sans difficultés.

C’est uniquement un rendez-vous manqué pour moi.

Publicités

2 réflexions sur “Une seconde de trop de Linda Green

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s