Et si demain n’existait plus : Marie de Ludovic Metzker

Le livre : Et si demain n’exister plus ? tome 1, Marie de Ludovic Metzker. Paru le 13 mars 2017 chez Bookelis. 12€99 ; 324 pages ; 13 x 20,5 cm.
4e de couv :
 
« Nous avons vénéré des dieux au point d’en oublier la Terre. Nous aurions dû être plus reconnaissants à son égard. Pourtant, au lieu de cela, nous l’avons bafouée et humiliée. Deux ans après nous avoir fait subir sa colère et anéanti une partie de la population, la Terre a rendu la vie à des millions d’individus qu’elle a baptisée les Chasseurs. Nous avons survécu au cataclysme pour, finalement, devenir les témoins de notre propre extinction.
Le plus grand fléau de tous les temps arrive à nos portes, mais nous avons décidé de ne pas nous laisser faire et de nous battre afin de préserver le peu qu’il nous reste.Avec l’approche d’une guerre entre les Chasseurs et les humains, il nous vient une question que nous aurions aimé ne jamais avoir à nous poser : Et si demain n’existait plus ? ».
……………………
L’auteur : Amateur d’histoire et de mythologie, Ludovic Metzker est l’auteur de plusieurs romans de Science-Fiction et de Fantastique. Avec des sagas comme « Et si demain n’existait plus ? » et « L’homme sans nom », l’auteur réussit à renouveler le genre Fantastique en y pportant une touche de modernisme.

 

 

……………………
Extrait 
“Le bien et le mal, la vie et la mort. Les croyances en nos dieux, aussi diverses soient-elles, nous ont permis d’instaurer des valeurs à notre espèce et le simple fait de penser qu’un être supérieur à l’humain finirait les mauvaises gens ou offrirait un paradis aux bonnes personnes a largement contribué à mettre en pratique cette conscience”
……………………

Le “ressenti” de Jean-Paul

Marie est le premier tome d’une trilogie.

La terre décide de se rebeller.

Les hommes lui ont fait trop de mal.

Des milliers de personnes disparaissent sur tous les continents…

Ce qui m’a d’emblée surpris dans ce roman et qui est une véritable gageure…, c’est qu’il n’y a pas de dialogues du tout dans ce récit !

Tout est dans le narratif, mais cela ne m’a pas dérangé du tout et au contraire puisqu’il a fallu à Ludovic un travail d’autant plus intéressant pour nous tenir en haleine et il y parvient sans aucun soucis.

L’histoire est envoûtante. Sur un fond “fantastique” nous sommes beaucoup plus poche d’un compte philosophique que d’une énième “Walking Dead” ou autre histoire de zombies, ici nous avons à faire à des “chasseurs” qui incarnent le mal.

Oui, on est très vite plongé dans un univers post-apocalyptique, mais plus proche de celui d’un René Barjavel ou d’un Bernard Werber.

Le bien côtoie le mal. Il y a des scènes très belles, très intenses, mais il y a aussi des scènes sanglantes qui peuvent être dérangeantes mais c’est l’émotion qui a la place d’honneur finalement…

Ludovic grâce à son imagination, maîtrise son sujet à la perfection et c’est avec plaisir que j’aborderai le tome 2.

Pour les amoureux du Fantastique à ne pas rater…

16 réflexions sur “Et si demain n’existait plus : Marie de Ludovic Metzker

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s