Frédéric Ernotte à l’honneur # 12 Juin

Le douzième et sixième « Auteur à l’honneur » de l’année 2018 est à nouveau un auteur belge

C’est donc Frédéric Ernotte que j’ai choisi de mettre en avant ce mois-ci.

Mais avant de vous expliquer pourquoi c’est Frédéric qui poursuit cette nouvelle rubrique sur notre blog, je vous en rappelle le principe.

L’idée est que chaque mois, on se fasse découvrir un auteur qui nous tient à cœur. Étant tous des lecteurs d’horizons différents, cela permet aux uns et aux autres d’explorer d’autres univers qui nous tentent ! Pour participer, rien de plus simple :
  • une photo de l’auteur
  • une bref biographie de lui
  • Et enfin, deux ou trois livres que vous avez aimés et pourquoi !
Pour participer, vous n’avez plus qu’à me laisser un commentaire avec le lien vers votre article et je l’ajouterai au mien 🙂 Alors à vos claviers !

 

Mais revenant à notre auteur à l’honneur

Frédéric Ernotte

Pourquoi je mets Frédéric à l’honneur.

Ben simplement,  j’ai eu la joie de le recevoir à la bibliothèque. Et puis que j’adore quand il prononce « Huis Clos »

-Houi Clos, c’est comme cela que l’on dit, n’est ce pas ?

– Oui Fredéric, tout à fait un Houi clos, c’est parfait.

J’adore ce petit accent belge qui me rappelle mon grand père

 

Frédéric Ernotte à l’honneur # 12 Juin

Biographie

 

Frédéric est né à Namur (Belgique) le 28 janvier 1982.  Ce jeune écrivain est un véritable touche-à-tout.

Frédéric ERNOTTE  est un « barman littéraire » qui mélange les codes du thriller pour surprendre. Les ingrédients du cocktail ? Un ton, une construction narrative millimétrée, une maîtrise des retournements et une bonne dose d’humour noir. À son propos, une rumeur raconte que la Belgique abrite un auteur hybride oscillant entre Maxime Chattam et Gilles Legardinier.

Assistant social et journaliste de formation, Frédéric Ernotte compte deux ovnis à son actif : « C’est dans la boîte »(Éd. Avant-Propos) et « Ne sautez pas ! » (Éd. Lajouanie)

Le premier roman, un huis clos vendu à plus de 5.000 exemplaires. Il a fait l’objet d’une adaptation scénique par le Centre de Création de Recherche et des Cultures. En août 2016, Frédéric Ernotte revient avec Ne sautez pas ! (Éd. Lajouanie). En quelques semaines, le premier tirage est épuisé et le livre monte sur le podium du Prix des Lecteurs Club 2016.

 

Bibliographie

C’est dans la boite

C’est dans la boîte de Frédéric Ernotte. Paru le 14 juin 2012 aux Editions Avant-propos.  18€95 ; (252 p.) ; 21 x 12 cm

Jeff Marnier. C’est mon nom. Je suis un inspecteur plutôt bien coté, voire admiré par certains. Comme tout le monde, j’ai mes problèmes. Les psychopathes ne manquent pas. Je bosse jour et nuit. La vérité ? Je suis accro à la vodka, à la solitude, et depuis peu… à un site Internet. « La boîte noire ». C’est un endroit sombre. Un repère de flics. Un cloaque virtuel où je me sens chez moi. Tellement chez moi que j’oublie régulièrement de me coucher.

Que je sois éveillé ou non, c’est rarement bon signe quand mon téléphone portable sonne en pleine nuit. Un tueur de flics court dans la région. Catherine est morte. Je dois me mettre au vert quelques jours. Me protéger. Réfléchir. La ronde des boîtes tombe à point nommé.

Je pars pour un huis clos secret entre inspecteurs. Une réunion entre des inconnus en mal de découvertes. Une nuit durant laquelle soulever le couvercle d’une boîte peut vous laisser des traces indélébiles.

Ne Sautez pas !

 
Ne sautez pas !  de Frédéric Ernotte. Paru le 26 août 2016 chez Lajouanie dans la collection Roman pas policier mais presque.  19€ ; (291 p.) ; 19 x 13 cm

Assis sur le toit d’un gratte-ciel de Bruxelles, Mathias, un laveur de vitre débonnaire, est songeur.
Il réfléchit au travail d’intérêt général que la justice lui a imposé : vendre des gadgets pour une association humanitaire ! Surgit un homme paniqué.
Mathias n’imagine pas à quel point les minutes qui vont suivre bouleverseront sa vie. Un impitoyable engrenage vient de s’enclencher…
Est-ce forcément mal de ne pas faire le bien ?

En tentant de répondre à cette interrogation existentielle, le héros de Frédéric Ernotte va vivre une aventure pour le moins hors du commun.

Un roman délicieusement surprenant, bigrement mouvementé.
Émotion, humour et suspense garantis.

Voilà vous savez presque tout sur Frédéric Ernotte, enfin vous savez l’essentiel.

J’espère que j’ai réussi à vous donner envie de le découvrir.

Et si c’est le cas revenez me voir pour me dire ce que vous en avez pensé.

 

 

 

13 réflexions sur “Frédéric Ernotte à l’honneur # 12 Juin

  1. Une très belle chronique à propos d’un auteur merveilleux, mais surtout d’un grand Monsieur, disponible et qui aime son métier. Mes élèves et moi avons eu la chance de travailler au départ de son deuxième roman et de le rencontrer en classe… un grand moment.

    Aimé par 1 personne

  2. C’est dans la boite est génial !! Vive les belges !!! Le suivant, pas encore lu… pas frapper, pas frapper !

    Bon, c’est pas tout ça, mais j’espère que Frédéric n’a jamais été voler la trompette de l’ange… Private Joke pour les namurois ou les belges qui savent ce qui se passe à Namur à chaque rentrée des classes, bien souvent…

    Aimé par 1 personne

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s