Cheptel – Céline Denjean

Le livre : Cheptel de Céline Denjean. Paru le 17 janvier 2018 chez Marabout dans la collection MaraBooks Thriller. 19€90 ; (653 p.) ; 23 x 15 cm

4ème de couv

Le corps d’une jeune femme est retrouvé en Lozère.

Au regard des éléments qu’ils détiennent, les enquêteurs de la SR de Nîmes se forgent rapidement un avis: elle a fait l’objet d’une chasse à l’homme…

Pour le capitaine Merlot, d’Interpol, les conclusions médico-légales placent cette victime dans une longue série.

Les gendarmes nîmois vont alors apprendre à leur grande stupéfaction, qu’Interpol tente depuis vingt-cinq ans de démanteler un réseau de trafic d’êtres humains.

Louis Barthes, notaire à la retraite, est à la recherche de sa soeur jumelle dont il ignorait l’existence. Ses démarches vont a peu à peu le faire remonter jusqu’à une poignée d’orphelins juifs dont la fuite vers l’Espagne s’est arrêtée dans les Pyrénées…

Jeune adolescent de 13 ans, surdoué, Bruno passe des vacances dans les Pyrénées quand il tombe dans un dangereux torrent et est emporté par les flots. Il parvient miraculeusement à s’extirper des eaux tumultueuses, et cherchant de l’aide, découvre une communauté vivant hors temps et hors réalité dirigée par une grande prêtresse qui se fait appeler Virinaë.

Trois fils que Céline Denjean tisse ensemble dans un suspens et une tension exceptionnels, et surtout avec sa remarquable maîtrise du récit révélée dans ses précédents romans.

L’auteur  : Avec des grands-parents libraires, Céline Denjean a grandi au milieu des livres. Après avoir travaillé dans le domaine social, elle se consacre aujourd’hui à l’écriture. Elle est l’auteur de Voulez-vous tuer avec moi ce soir ? (Nouvelles Plumes, 2015 ; Pocket, 2016) et de La fille de Kali (Marabout, 2016).
Extrait ; (très difficile de choisir tellement tout est bon !) :
« La déflagration la fit sursauter. Elle sentit ensuite la douleur dans son dos. Elle eut le réflexe de tourner la tête avant de chuter en arrière. Et là, elle l’aperçut. La femme. Qui baissait son fusil à lunette. Un rictus méchant et triomphant agrafé au visage. Puis sa vue commença à se brouiller et ses tympans bourdonnèrent étrangement comme un chrysanthème rouge sang florissait sur sa poitrine. Elle entendit vaguement un hurlement de victoire et tout près de son oreille, les gémissements du chien qui l’avait rejointe. La vie fuyait son corps au grand galop. Les boches avaient encore gagnés…….. »

 

La lecture de Marie Nono

 

LE CHEPTEL de CELINE DENJEAN –

650 pages chez MARABOUT THRILLER

850 g de bonheur (hé oui je l’ai pesé !)

On démarre sur deux histoires totalement loufoques, d’un côté un vieux notaire qui découvre que trois jours après sa naissance, il est mort ! de l’autre il y a toute une clique de pèlerins avec des prénoms à dormir dehors (Anten, Elicen, Atrimen, Kalire etc…) qui semblent hors du temps.

Et puis à partir de la page 27, B I M, c’est parti pour une sacré pression, une histoire de dingues avec des dingues, ça rend dingue et carrément addict !

Tous les détails sont importants et vraiment bien dévoilés grâce à l’excellente plume de Céline.

C’est fort, émouvant, captivant, et difficile à lâcher. Donc allez y les yeux fermés, c’est 850 grammes de mots qu’il faut absolument déguster.

 

 

2 réflexions sur “Cheptel – Céline Denjean

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s