Power – Michael Mention

Power de Michael MentionLe livre : Power de Michael Mention. Paru le 4 avril 2018 chez Stéphane Marsan. 20€ ; (455 p.) ; 22 x 15 cm.

4e de couv :

« Ici, comme dans les autres ghettos, pas d’artifice à la Marilyn, ni de mythe à la Kennedy. Ici, c’est la réalité. Celle qui macère, mendie et crève. »

  1. Enlisés au Vietnam, les États-Unis traversent une crise sans précédent : manifestations, émeutes, explosion des violences policières. Vingt millions d’Afro-Américains sont chaque jour livrés à eux-mêmes, discriminés, harcelés. Après l’assassinat de Malcolm X, la communauté noire se déchire entre la haine et la non-violence prônée par Martin Luther King, quand surgit le Black Panther Party : l’organisation défie l’Amérique raciste, armant ses milliers de militants et subvenant aux besoins des ghettos. Une véritable révolution se profile. Le gouvernement déclare alors la guerre aux Black Panthers, une guerre impitoyable qui va bouleverser les vies de Charlene, jeune militante, Neil, officier de police, et Tyrone, infiltré par le FBI. Personne ne sera épargné, à l’image du pays, happé par le chaos des sixties.

Un roman puissant et viscéral, plus que jamais d’actualité.

 

 Michael Mention - Auteur aux Quais du PolarL’auteur : Michaël Mention est né en 1979. Enfant, il se passionne pour le dessin. Adolescent, il réalise plusieurs bandes dessinées. Étudiant, il intègre un atelier d’écriture et rédige de nombreuses chroniques satiriques, avant d’écrire son premier roman. Passionné de rock, de cinéma et d’histoire, sa trilogie policière consacrée à l’Angleterre a été récompensée par le Grand Prix du roman noir au festival international de Beaune en 2013 et le Prix Transfuge meilleur espoir polar en 2015.
Power est son dixième roman.

Extrait :
11 août 1965
Local du SSAC, Oakland
 
Huey, Bobby, Artie, Calvin, Al, Shauna et son frère Jerry, tout le monde a répondu présent, apportant des bières et de la soul. Nouvelle réunion pour partager ses galères, ses envies, ses colères, et aussi quelques blagues adressées aux jeunes mariés. Ceux-ci répondent avec le sourire, si amoureux qu’ils semblent retombés en enfance.
Un temps, on a cru que le bonheur de Bobby l’avait calmé, mais il n’en est rien. Serein en couple, il reste surexcité en politique. Et ce soir, il y en a, des choses à débriefer. Contre toute attente, Johnson tient ses promesses puisqu’il a baissé les impôts et fait voter le Medicare pour les vieux. Bon, il a aussi envoyé plus de soldats au Vietnam.

 Le conseil de lecture de Fred

power Mention Fred

Power de Michael MENTION inaugure la nouvelle collection de Stéphane Marsan chez Bragelonne. Une couverture épurée pour un roman véritable coup de poing.

Je ne connaissais que très peu de choses sur l’histoire du Black Panther Party, le récit se partage en deux parties : historique et chorale avec trois personnages.

La première partie présente l’historique : 

Les Etats-Unis sont embourbés avec le conflit au Vietnam, manifestations et émeutes ( Watts 1965 ), Malcolm X est assassiné. Deux jeunes se rencontrent Huey et Bobby. Ils décident de créer le BBP et sortent un programme en 10 points. Ce programme s’inspire des préoccupations de la population et est aisément compréhensible par les moins instruits. Bobby en devient le président et Huey le ministre de la Défense. Munies de livre de Droit et en s’armant les patrouilles se servent du Deuxième Amendement de la Constitution pour rester dans la stricte légalité. Les BBP ont aussi offert de nombreux autres services gratuits tels que des cliniques, vêtements, repas, cours….

La seconde partie est le roman choral :

En septembre 1968 Edgar Hoover qualifie le BBP de menace sérieuse à la sécurité du pays et crée le programme COINTELPRO. Nos trois protagonistes sont mis en scène dans leur quotidien. Charlène jeune adolescente va militer, découvrir l’amour et la jalousie, Neil le flic traumatisé après la fusillade d’octobre 1967 ou il voit mourir son collègue, va aller de désillusions en désillusions et Tyrone l’infiltré qui pour sauver sa mère accepte d’infiltrer le mouvement.

Ce roman est un témoignage, il retrace l’histoire du BBP depuis l’origine jusqu’à sa fin en mettant en scène des personnages réels et fictionnels. Par son écriture percutante, saccader, saupoudrer de paroles de chanson ( voir la liste en fin d’ouvrage ) Michael nous tient en haleine, une seule envie tourner de la page, partager les rêves de Bobby et Huey, vivre avec Charlene, Neil et Tyrone. Personne n’est épargné même pas nous le lecteur happé par le chaos des sixties.

Michael m’avait déjà impressionné avec Jeudi Noir mais avec ce récit il a fait un bond de géant, par toutes ses recherches et mettre en place un récit qui se tient de bout en bout. Un grand romancier, un livre à lire avec un accès internet, tellement certaines scènes sont ubuesques.

Attention vous ne pourrez pas lâcher ce livre, C’EST UNE REUSSITE.

8 réflexions sur “Power – Michael Mention

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s