Papote d’auteur avec B.A. PARIS

Papote d’auteur avec B.A. PARIS

Souvenez vous il y a quelques semaine Miss Aline, notre Flingueuse, nous proposait son retour de lecture de Défaillances

Aujourd’hui Miss Aline papote avec B.A. Paris, l’auteur de ce super thriller.

Allez je vous laisse découvrir cette interview.


Bonjour B.A. PARIS,  Les Editions Hugo et Cie m’ont permis de découvrir votre univers avec votre roman Défaillances. Le Collectif Polar et moi-même serions ravis d’en apprendre un peu plus sur vous.  Vous avez gentiment accepté une interview et je vous en remercie.  C’est parti, à vous de jouer :

  • Parlez-nous de vous en dehors de l’écriture : métier, passions?

J’ai longtemps travaillé dans la finance et ensuite comme professeur. Dans les deux cas, j’ai beaucoup apprécié. Maintenant, je suis comblée de pouvoir me consacrer pleinement à l’écriture. Je n’ai pas beaucoup de temps à consacrer à des loisirs, même si j’ai toujours aimé cuisiner, notamment des gâteaux. J’en prépare régulièrement pour mes filles.

L’année dernière j’ai suivi des cours de poterie, ce qui était assez reposant. Comme je suis retournée vivre au Royaume Uni depuis, il faut que je m’y remette.

2 – Comment en êtes vous venue à l’écriture et pourquoi : un message à faire passer, un exutoire ?

J’ai toujours eu le désir d’écrire, c’était juste une question de temps. Je m’imaginais d’abord écrire des histoires pour enfants, puis un concours d’écriture de roman a été lancé et l’une de mes filles m’a incitée à participer. C’était il y a neuf ans et je ne me suis jamais arrêtée d’écrire depuis…

Si je peux faire passer un message, ce serait que l’on n’est jamais trop vieux pour écrire. J’avais 50 ans quand j’ai démarré et cela m’a donné l’opportunité de m’ouvrir à une toute nouvelle vie.

3 –  Ecrire c’est n’importe où, n’importe quand ou vous avez des rituels, des moments/des lieux  précis pour le faire ?

Je peux écrire partout, tout le temps mais je préfère être au calme et seule. Si je dois travailler dans le bruit, je peux le faire. Je suis assez douée pour faire le vide autour de moi de me créer ma bulle !

4 – Un roman ça débute comment pour vous : une idée, un personnage, une fin ?

Comment construisez-vous votre récit ?

C’est toujours la scène d’ouverture qui s’impose à moi.

Par exemple, j’étais en voiture dans la forêt pendant une tempête et je me suis demandée ce qui pourrait se passer si ma voiture tombait en panne. Et delà, je me suis demandé ce que je ferai si je voyais une voiture en panne. Me serai-je arrêtée ? Aurai-je continué mon chemin ? Je me suis dis que ce serait un bon point de départ et Défaillances est né.

Je sais toujours à l’avance comment l’histoire va finir. Le reste est un voyage dans lequel j’embarque mes personnages.

5 –  Dans votre roman Cassandra doit faire confiance à son mari, à sa meilleure amie. Pensez-vous que la confiance totale est une chose abstraite, une utopie ?  

Je suis persuadé que la confiance totale en une personne est possible. Mais si elle est brisée ne serait-ce qu’une seule fois, elle ne pourra plus exister.

6 –  Pensez-vous que les femmes soient plus crédules, plus encline à se faire manipuler que les hommes ?  

Je n’imagine pas les femmes plus naïves, elles sont juste plus enclines à croire en ceux qu’elles aiment ce qui les rend plus facile à manipuler. Mais les femmes peuvent s’avérer de parfaites manipulatrices aussi, même si c’est rarement  dans le but de dominer totalement l’autre.

7 Dans Défaillances il est question de démence sénile, pourquoi avoir choisi ce thème ? Vous vous êtes documentée sur le sujet ?  

Le thème de la démence précoce s’est très vite imposé à moi comme point de départ du roman et de la situation de Cass. Internet a été une source d’informations très riche sur cette terrible maladie bien sûr ais je me suis aussi appuyée sur l’expérience de certains de mes amis qui ont dû traverser cette épreuve avec leurs parents et m’en ont fait part.

8-  Un indice sur votre prochain roman ?

Mon prochain roman Bring me Back met en scène Finn, dont la petite amie disparaît de leur voiture une nuit pendant un voyage en France. Plus personne ne la verra alors Douze ans plus tard, alors qu’il a refait sa vie, il commence à recevoir des signaux qu’elle est peut-être en vie. Et son passé le rattrape.

Le roman est principalement écrit du point de vue de Finn pour changer un peu cette fois-ci.

9 – Un petit mot pour vos lecteurs ?

 Pour moi, ce que je préfère en tant qu’écrivain est la relation avec mes lecteurs. J’adore discuter avec eux lors des dédicaces ou recueillir leurs impressions sur les réseaux sociaux. C’est tellement important d’avoir des retours sur mes livres, s’il vous plait, continuez ! Que vous aimiez ou non mes romans.

10 – Quelle question auriez-vous voulu que je vous pose ? Quelle est sa réponse ?

C’est une question qui intéresse beaucoup de monde : combien de temps cela prend d’écrire un livre ? Pour mon cas, environ six mois.

Un très grand merci pour le temps que vous m’avez accordé et au plaisir de vous lire à nouveau ou de vous rencontrer.

Je remercie les Editions Hugo et Cie pour avoir joué les intermédiaires et avoir rendu cet échange possible.

Oui, un grand merci à Vous Mesdame, à madame Paris, à notre miss Aline mais aussi à notre Cécile pour la traduction.  Merci de nous permettre de découvrir un peu plus cette auteure attachante. 

11 réflexions sur “Papote d’auteur avec B.A. PARIS

  1. J’ai beaucoup aimé « derrière les portes » et j’ai eu l’occasion de rencontrer cette auteure très sympathique et qui parle très bien notre langue … ce qui ne gâche rien ! Je lirai probablement celui-là, merci Aline !

    Aimé par 1 personne

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s