Fugu de Marie-Christine Collard 

Le livre Fugu de Marie-Christine Collard. Paru 23 janvier 2018 chez Noir au Blanc.  18€ ; (260 p.) ; 21 x 15 cm
4e de couv :
Que cherche Carole, jeune étudiante, en débarquant à Tokyo ? Elle y retrouve Kiyoshi avec qui elle a eu une brève liaison en France ; Kiyoshi si prévenant et qui sait se rendre indispensable. Mais que sait-elle de ce garçon dont elle dérange la vie ? Dans ce Japon dont elle maîtrise la langue mais dont elle ignore les codes, Carole va perdre peu à peu ses repères. Entraînée dans un jeu pervers où chacun avance masqué, Carole se perdra dans les dédales de Tokyo, la tentaculaire, jusqu’au nécessaire affrontement avec elle-même. Le fugu est un poisson à la chair blanche et délicate, très apprécié en sashimi. Mais son principal attrait vient d’un plaisir plus trouble car ses viscères recèlent un poison mortel. Une mauvaise découpe du poisson libère dans sa chair une neurotoxine foudroyante. Et il n’existe aucun antidote.
……………………
L’auteure : Marie Christine Collard vit et travaille à Lille, dans les Hauts de France.  Diplômée en Sciences de l’Education, enseignante, elle s’expatrie à deux reprises au Japon, un premier séjour à Yokohama de 1995 à 1998 puis un second, de 2005 à 2016 à Tokyo. Rien ne la prédisposait à se passionner pour la calligraphie, l’art du thé, l’étude des idéogrammes et de la langue japonaise.  En 2009, elle publie un premier roman « Fugu », aux Editions L’Harmattan, puis une nouvelle, « Kappa », sur le blog qu’elle tient de 2010 à 2011. Avec son second roman, « Répliques », qui paraît en 2016 aux Editions Noir au Blanc, elle initie le lecteur à la complexité des relations au Japon : des codes, des modes de vie qui fascinent, attirent et parfois effraient.
……………………
Extrait : 
“Elle se mêle à la foule qui remonte vers le temple : kimonos et costumes sombres, cheveux teints des étudiants, silhouettes occidentales, petits vieux ployés par l’âge et collégiens en uniforme. Les boutiques de souvenirs grouillent de touristes.
Chacun progresse sans hâte et Caro se demande si elle ne franchira jamais les quelques centaines de mètres qui la séparent du temple. Les piliers carminés d’une seconde porte et l’énorme lanterne rouge qui est suspendue apparaissent et disparaissent au gré du balancement de la foule.
La rue s’élargit en une sorte de petite esplanade où Caro s’arrête quelques secondes, impressionnée par la majesté du temple Senso-ji. Une fumée bleue, échappée d’un vaste encensoir, se perd dans l’obscurité.“
……………………

Le “ressenti” de Jean-Paul

Fugu – Marie-Christine Collard

Marie-Christine Collard nous à concocté un roman hypnotisant, imprégné de la culture exotique japonaise…

Le rythme des phrases, le respect des dialogues et des coutumes, les lieux visités, un véritable voyage dans un “autre monde”…

Le roman commence doucement afin que le lecteur puisse s’imprégner de “codes” auxquels nous sommes peu habitués puis va se transformer en histoire d’amour impossible pour finalement glisser tout en finesse vers un thriller psychologique.

Dans cette histoire d’amour machiavélique au cœur du Japon, pas de courses poursuites, pas de tueurs en série. Se sont les dialogues, les sous-entendus et les manipulations qui m’ont porté jusqu’à un final surprenant !

41 réflexions sur “Fugu de Marie-Christine Collard 

      • Oh non, je n’ai pas cette fascination et l’engouement qu’ont la plupart des occidentaux pour la culture japonaise probablement à cause de mes racines chinoises… mais j’ai une très bonne amie japonaise et nous avons pas mal d’affinités. Nous nous comprenons. Elle m’a fait visiter le Japon, qui grouille de touristes partout rien à voir avec Taiwan par exemple où j’ai plus eu l’impression d’être en contact avec une autre civilisation, une autre culture. J’ai appris que beaucoup d’expatriés avait beaucoup de mal à se faire des amis japonais. Pour un Japonais, un étranger restera toujours un étranger… enfin, voilà un très long discours pour expliquer ma curiosité pour cette auteure bilingue qui apparemment a su s’adapter !

        Aimé par 1 personne

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s