3 ans du blog : Jeu 2, une flingueuse a disparu, le retour ; épisode 9

Notre jeune Chroniqueuse, Julie a elle aussi voulu participer au jeu « Une Flingueuse a disparu » pour le fun

Aussi a-t-elle décidé d’écrire un petite nouvelle mêlant à la fois mon passage à  Livre Paris et sa première expérience de ce salon du livre de Paris.

Voilà ce qu’elle m’a donné à vous faire découvrir…


Je t’envoie enfin la nouvelle que j’ai écrite sur Dany nommé « la disparition à Livre Paris »  désolé du retard.

La disparition à Livre Paris

Geneviève, Eppy fanny, Dany, Aline, Ophélie et Julie partirent ensemble pour l’aventure Salon « Livre Paris » le Samedi 17 mars 2018. Arrivé sur place à 9h40, elles attendaient sur place sous la pluie, allez plus que 20 minutes avant que les portes du Salon s’ouvrent, elles entendaient le son du cliquetis de l’aiguille de leurs montres et le battement de leurs cœurs qui faisait « boum boum ». 10h avait sonné, elles entrèrent enfin dans l’arène toutes excitées avec une foule en délire. Le salon était immense, elles avancèrent dans l’allée en allant faire un petit tour au stand livre de poches, Dany qui avait envie d’aller faire un tour à droite en attendant dit à Julie « Je vais faire un petit tour par là en attendant, je reviens », Julie lui répondit « Ok » mais sans réellement écouter, son attention focalisé sur les livres. Geneviève après un petit coup d’oeil dit aux filles :

  • Tiens, je ne vois plus Dany, vous savez où elle est passée ?

  • Non. Répondirent en choeur les filles dont Julie qui se mordait les lèvres et ne se rappelait plus de ce que Dany lui avait dit.

  • Elle doit sûrement pas être loin ! On peut la chercher. Répondit Aline.

  • Ok. Où es-tu Dany ? Entends-tu ? Où te caches-tu ? Demanda Geneviève.

Les filles allèrent à gauche en la cherchant et en regardant à leur gauche et droite en plus de regarder les stands, pendant ce temps, Dany se trouvait dans le coin à droite mais elle était à côté d’autres gens et de loin, on ne la voyait pas. Ensuite, Dany partit après avoir acheter un livre retrouver les filles au stand du livre de poches mais elle ne les voyaient plus et se demandaient où elles avaient pu passer.

10h40

Genviève, Eppy Fanny, Aline, Ophélie et Julie firent un saut chez Acte Sud en regardant les nouveautés chez eux, elles n’avaient toujours pas retrouvé Dany, elles fixaient toute leur attention sur les livres qu’elles ne virent pas passer Dany à leur dos. Dany ne les vit pas non plus avec un troupeau d’autres personnes autour d’elles également et continua sa route vers le côté polar et la scène polar. Ensuite Julie dit aux filles qu’à 11h elle attendait de parler à une auteure de BD au stand Delcourt et elle leur demanda si quelques unes pouvaient l’accompagner car elle ne voulait pas les perdre à leur tour tellement le Salon est grand. Aline et Ophélie acceptèrent de l’accompagner pendant que Geneviève et Eppy Fanny iraient faire un petit tour en essayant de trouver Dany également et elles promirent de revenir les retrouver ensuite au stand Delcourt. Julie, Aline et Ophélie restèrent donc au stand Delcourt, Julie voulait attendre une auteure BD en particulier : Patricia Lyfoung dont elle adore ses dessins, sa BD « la rose écarlate » et qu’elle voulait lui parler juste un moment pour lui dire tout ça et lui envoyer un fanart. 11H, Patricia Lyfoung arriva, il y avait une personne avant Julie et elle attendait son tour, elle voulait juste lui parler un peu et elle n’attendit pas trop longtemps son tour, 10min plus tard c’était son tour et elle parla à Patricia Lyfoung comme elle en avait rêvé. Il était 11H25 quand elle eut fini et Aline, Ophélie et elle attendaient Geneviève et Eppy Fanny qui sont revenues les rejoindre 5min plus tard. Julie, Aline et Ophélie demandèrent à Geneviève et Eppy Fanny si elles avaient retrouvé Dany depuis et elles répondirent que non, toujours pas.

11h30

Elles passèrent ensuite du côté des auteur(e)s auto-édités en leur faisant un coucou, en bavardant et en prenant des photos. Elles pouvaient se le permettre, il y avait du monde mais pas encore un raz-de-marée de foule qui allait s’en suivre l’après-midi.

11h50

Elles s’en allèrent chercher un coin pour déjeuner si possible un coin avec des sièges pour manger leurs sandwichs qu’elles avaient apporté, la queue pour acheter un sandwich et des choses à manger était trop longue. Ce qu’elles ne se doutaient pas c’est au moment où elles étaient parties du stand des auteur(e)s auto-édités, Dany s’y rendait. Dany prit des photos avec les auteur(e)s auto-édités et prit la peine de discuter un peu avec eux aussi quand elle leur dit qu’elle avait perdu ses amies et qu’elle n’arrivait pas à les retrouver. Une auteure auto-édités lui demanda à quoi ressemblaient ses amies pour voir si elle les avait déjà aperçues, Dany lui décrivit un groupe d’amies, leurs apparences physiques et un peu leurs vêtements. Cette auteure eut un déclic et lui dit qu’elle avait sans doute aperçu ses amies qui étaient venues ici il n’y a pas longtemps et avait continua tout droit, Dany la remercia et continua tout droit en espérant les trouver.

12h10

Elles trouvèrent enfin des places sur la scène young adult pour pouvoir manger leurs sandwichs où elles purent s’asseoir toutes emsemble à part Dany qu’elles n’avaient pas trouvé. Elles purent également écouter la conférence d’une auteure âgée qui écrit pour la jeunesse, elles mangèrent en l’écoutant. Dany n’avait toujours pas trouvé ses copines mais elle arriva également sur la scène young adult où elle put s’asseoir mais au fond et coincidence, elle était à 4 rangées plus loin de ses copines sans pouvoir les voir et elle mangea également son sandwich seule.

13h10

La conférence se termina après quelques dernières questions du public, Dany s’en alla avec la foule le regard dépité de n’avoir pas pu trouver ses copines, Geneviève, Eppy Fanny, Aline, Ophélie et Julie restèrent un peu plus longtemps sur place à discuter un peu et elles ne remarquèrent pas la présence de Dany qui était entourée par la foule.

  • Qu’est-ce qu’on fait ? On a toujours pas retrouvé Dany ? Ça serait bien si on pouvait avoir un mégaphone pour pouvoir crier dans le micro : Jeunes filles cherchent leur amie perdue ! Où es-tu Dany ?!! Dit Julie

  • Ah ouais ça serait bien ! Comme dans le Morning Live, un réveil en douceur avec le Morning Live en criant dans tes oreilles haha ! Répondit Eppy Fanny

  • Ah ouais ça serait drôle ! Je me souviens de ça et des pauvres gens victimes de ça et de Mickael Youn haha ! Dit Ophélie.

  • Bon les filles, il est temps de se bouger alors pour ainsi retrouver notre recrue et faire un autre tour de ce Salon. Dit Geneviève.

  • Oui, répondit Aline. Mais le Salon est tellement grand, comment la retrouver dans tout ce méandre de gens !

  • C’est vrai, c’est tellement grand ! Mais pourquoi pas faire un tour et aller à la conférence du côté polar à 14h j’ai hâte de savoir ce qu’il y a au programme de ce côté ! Dit Julie.

  • Ok, répondit Geneviève.

Elles firent alors un autre tour du salon en continuant tout droit pour aller au fond de la salle pour ensuite tourner à gaucher et aller du côté de la scène polar. Mais où était Dany pendant ce temps ? Dany les devançait, elle a fait le tour du salon aussi en allant au fond de la scène, pour ensuite aller du côté auteur(e)s russes et aller du côté de la scène Polar également. Dany fatiguait, elle avait envie de s’asseoir, elle s’assit enfin sur les bancs de la scène polar, elle était vers le devant de la scène quand Geneviève, Eppy Fanny, Aline, Ophélie et Julie arrivèrent ensuite et s’installèrent au fond de la scène. De 14h à 15h était organisé une conférence qu’elles écoutèrent, Julie dit également aux filles si ensuite elles pouvaient les accompagner un peu avant 15h pour voir une auteure au stand JC Lattès chose qu’elles acceptèrent.

14h50

Geneviève, Eppy Fanny, Ophélie, Aline et Julie partirent pour le stand JC Lattès à la queue leu-leu, les unes derrières les autres pour éviter de se perdre dans cette immense foule. 10 min plus tard, la conférence sur la scène polar se terminait, la foule partait, Dany était la dernière à partir. Elle monta sur le banc pour pouvoir essayer de repérer ses amies mais un garde lui demanda de descendre et que ce n’était pas autorisé de monter dessus comme ça. Dany lui rétorqua :

  • Désolé Monsieur mais je cherche mes amies, vous comprenez ? Je les ai perdu !

  • Ce n’est pas mon problème ! Descendez immédiatement ! Dites ça à l’accueil !

Dany obéit alors immédiatement, la foule se faisait plus dense et nombreuse, beaucoup plus de personnes étaient arrivées l’après-midi, ce qui créa des embouteillages. Pendant ce temps, les filles attendaient au stand JC Lattès, Julie attendait la dédicace de Samantha Bailly, son auteure préférée. Son auteure préférée arriva enfin sous les jougs de 15h, Julie était la 3ème dans la queue, elle patienta avec hâte. 15Min plus tard, ce fut enfin son tour, elle lui donna des cadeaux c’est-à-dire des lettre et une fanfiction qu’elle avait écrites pour elle, Julie était tout excitée mais elle se calma pour pouvoir lui parler un peu, son rêve se réalisa enfin.

15h30

Julie avait fini sa dédicace de Samantha Bailly sur le stand JC Lattès, les filles étaient un peu épuisées, elles avaient envie de faire un petit tour pour aller s’asseoir et la foule les fatiguait. Elles allèrent vers le scène BD, mangas, comics pour pouvoir s’asseoir, se reposer un peu et manger un peu. Julie leur demanda qu’elle voulait voir une dernière dédicace à 16h30 et ensuite, elle aurait fini les dédicaces qu’elle voulait faire. Les filles acceptèrent de la suivre après la pause pour sa dernière dédicace et elles avaient prévu de rentrer ensemble avec également Dany et de s’attendre vers 17h.

  • Pour Dany, après ta dernière dédicace, il faut aller voir si Dany a fini le Salon et nous attend à la sortie. On avait prévu de s’attendre. Dit Geneviève.

  • Oui. Répondit Julie.

16h20

Julie fit la queue pour aller voir Bernard Werber, il y avait beaucoup de monde pour lui, beaucoup de personnes qui sont venues pour lui. 10Min plus tard, Bernard Werber qui était temps attendu arriva enfin, il prit le temps de saluer tous ses lecteurs et lectrices en faisant le tour de la queue pour voir jusqu’où ça allait et ensuite il prit enfin place à son siège. Julie prit son mal en patience, mais elle était également excitée même si elle devait attendre et qu’il y avait 6 personnes avant elle. Après avoir patienté, ce fut enfin son tour, elle vit Bernard Werber celui dont elle avait adoré son livre enfin en face d’elle, le crâne dégarni portant des lunettes mais toujours avec un sourire aimable, elle lui parla un peu même si elle était intimidée et lui donna une lettre. Après cette rencontre, elle avait les yeux émerveillées d’avoir pu rencontrer tous ses auteur-es favoris.

 

17h10

Elles avaient toutes fini leurs emplettes, fini leurs dédicaces, il était temps de savoir si Dany avait fini et les attendait à la sortie.

  • Je suggère comme nous sommes 5, que 2 d’entres nous se postent à la sortie dehors, 2 autres se placent devant la porte de sortie et moi je me posterai en avant si jamais Dany n’est pas encore sortie, on risque de ne pas la rater avec ce plan. Dit Geneviève.

  • Oui excellent ! Répondit Eppy Fanny. Je me propose pour me mettre dehors à la sortie qui vient avec moi ?

  • Moi ! Répondit Aline. Ophélie et Julie, vous pouvez vous poster à gauche et droite du devant de la sortie, nous on se mettra à gauche et droite dehors à la sortie et Geneviève tu te posteras en avant, on risque de ne pas la rater comme ça !

  • Ok ! Répondit en choeur Ophélie et Julie.

  • Très bien tout le monde est prêt ? Demanda Geveniève.

  • Oui !

Mais pendant ce temps, où était Dany ? Dany était perdue, encerclée par la foule mais elle n’avait pas dit son dernier mot, elle s’accroupit à 4 pattes et les gens s’écartèrent la laissant passer puis se releva et tenta d’esquiver les gens comme s’ils étaient des obstacles comme dans un jeu. Puis, elle se retourna car elle sentit une présence qui lui fit froid dans le dos, une ombre qui la suivait. Elle avait l’impression de se croire dans le livre « Juste une ombre » de Karine Giebel, mais elle n’avait pas envie de vivre ce que le personnage avait vécu, elle vit une ombre à capuche avec un sourire sadique. Elle se demanda quoi faire, elle seule dans cette foule, perdue sans ses amies pour l’aider, crier était une solution mais elle aurait pu être prise pour une folle ça lui mettrait encore plus un coup au moral, il était préférable pour elle de retrouver ses amies au plus vite et de sortir de là au plus vite, se disait-elle. Elle marchait plus vite, en essayant d’esquiver les gens et en essayant de regarder derrière elle pour voir s’il la suivait toujours, elle s’était crue être dans un thriller, oui elle avait peur mais elle ne voulait également pas se laisser faire et être seulement une victime, autant jouer à son jeu, pour voir si elle gagnerait et lui échapperait, elle en avait l’espoir. Puis, arrivé bientôt vers la sortie, elle se mit à courir avec moins de monde tout en regardant derrière elle puis elle se heurta à quelqu’un, elle avait peur que ça soit lui, elle tremblait et elle était effrayée et elle vit que ce n’était que son amie Geneviève.

  • Ça va Dany ? Est-ce que tout va bien ? T’as l’air effrayé ?

Ophélie, Julie, Aline et Eppy Fanny rejoignirent Dany et Geneviève.

  • Dany ça va ? On est là ! Dit Eppy Fanny.

  • Ça va mieux ! Je vous ai perdu, je n’arrivais plus à vous retrouver puis j’ai senti que quelqu’un me suivait et j’ai courru jusque là !

  • Ah ma pauvre ! Tu devais être très effrayée ! On est désolées de ne pas avoir réussi à te retrouver, on t’a cherché également mais comme le salon est tellement grand, on ne t’a pas retrouvé, on t’a manqué sans doute et on s’est dit que tu nous attendrais à la sortie du coup on est venues t’attendre là ! Dit Geneviève.

  • Vous avez bien fait ! Merci de m’avoir attendu ! Merci de ne m’avoir pas abandonné, de n’être pas parties !

  • Mais on ne t’aurait jamais abandonné voyons ! Rassure-toi ! Répondit Eppy Fanny. On t’aime !

  • Le principal c’est que tu n’aies rien et qu’on a réussi à te retrouver ! Dit Aline.

  • Oui ! Répondit Dany.

  • Et il est où cette homme qui te suivait ? Je lui mettrai une bonne raclée pour t’avoir fait peur ! Dit Geneviève.

  • Ce n’est pas nécessaire ! J’ai regardé autour et je ne l’ai plus vu ! Il est sans doute parti quand je vous ai retrouvé ! Je pouvais appeler à l’aide mais j’avais peur qu’on me prenne pour une folle, j’avais juste envie de vous retrouver ! Je suis rassurée maintenant que je vous ai retrouvé !

  • Tant mieux alors ! Je suis désolée Dany j’avais pas fait attention à ce que tu m’avais dit !

  • Ce n’est rien Julie ! Rentrons.

Les filles rentrèrent finalement toutes ensembles avec Dany qui a été retrouvée. Ce fut une expérience mouvementée pour Dany qui eut une belle peur mais tout finit bien.

« C’est ce que tu crois, mais j’étais là et je suis toujours là, je te suivrai jusqu’à ma mort, belle demoiselle ».

6 réflexions sur “3 ans du blog : Jeu 2, une flingueuse a disparu, le retour ; épisode 9

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s