Fourbi Etourdi de Nick Gardel

 Aujourd’hui,Collectif Polar vous offre deux chronique pour le prix d’une.

Mais…Vous en avez maintenant l’habitude !

Alors ce matin, vous avez du lire le Off de Oph

Et ce soir, la Chronique jubilatoire de Dany.

Voyons voir si nos deux flingueuses seront d’accord  sur ce livre !


Le livre : Fourbi Etourdi de Nick Gardel. Parue le 01 novembre é013 aux Editions Friends Only. ( 246 p.)  ;  15€ (en papier) – 8€ (en ebook)

4e de couv :

En volant une vieille DS dans le parking Vinci de Gare de Lyon, Jean-Edouard, Jed pour les intimes, ne s’attendait à en découvrir le coffre garni. Bien sûr, il y a cette sacoche militaire kaki gonflée de petites coupures, comme un macchabée qui aurait séjourné coincé dans une écluse. Mais le hic, c’est justement le cadavre qui l’accompagne. Un gars en chien de fusil portant un col romain sur une veste noire stricte. Le détail parait choquant, surtout quand il se rend compte que la mâchoire du défunt est serrée sur une balle de latex rouge vif montée sur des lanières de cuir du plus bel effet sado-masochiste. L’éducation religieuse de Jed lui remonte par bouffée, avec un rien d’amusement quand il découvre que son nouveau compagnon de route arbore aussi un crucifix finement ciselé dépassant de son rectum.
Décidément, entre les manifestations pour et contre le mariage pour tous et un changement de Pape, Paques s’annoncent Rock’n Roll…

L’auteur : Après avoir exercé différents petits boulots, Nick Gardel intègre l’Éducation nationale. Il s’y occupe d’ados désocialisés et déscolarisés qu’il a pour délicate mission de ramener dans un chemin plus… droit.

 

Extrait :
« Au milieu de cette cathédrale à ciel ouvert, sur un transat à l’équilibre douteux, le corps laiteux et parfaitement nu de Paul Monnier prenait le soleil. Il était tourné de manière à accueillir tout nouvel arrivant avec la vue de son anatomie flasque et peu ragoutante. Sa pilosité éparse se chargeant de souligner les zones que l’on aurait préférées avoir le loisir d’imaginer en lieu et place d’une réalité démonstrative. Paul avait appelé Jean Edouard au secours dans des termes qui laissent présager un danger imminent, et il était un tantinet déconcertant de le retrouver en train de faire une sieste, les couilles au vent. »

Le chronique Jubilatoire de Dany

 

Jean-Edouard, alias Jed, comprend qu’il n’aurait jamais dû voler une vieille DS lorsqu’il y trouve une sacoche pleine de billets et un cadavre dans le coffre. De plus, deux hommes le prennent en chasse. C’est le début d’une échappée meurtrière à travers la France, entre Paris et Saint-Jean-Pied-de-Port.

Ce roman au titre de calembour remplit admirablement son contrat : divertissement sanguinolent aux échos d’un « Clochemerle » moderne.

Un improbable concours de circonstances va faire déraper un acte de corruption en road trip loufoque et inattendu. . Ici pas d’enquête de police mais des truands modestes et plutôt désorganisés sur les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle …

Ceux qui ont lu la trilogie Peter Raven y retrouveront le providentiel Erdani, toujours aussi geek.

De l’outrance à vous faire sourire de tant de massacres … un vrai régal quoi ! Mention spéciale à la sexagénaire flower-power, véritable samaritaine écolo.

 

 

 

 

 

Publicités

9 réflexions sur “Fourbi Etourdi de Nick Gardel

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s