Fourbi Etourdi de Nick Gardel

Collectif Polar vous offre deux avis pour le prix d’un.

Mais…Vous en avez maintenant l’habitude !

Alors le premier ce matin, c’est le Off de Oph

Et ce soir, la Chronique jubilatoire de Dany.

Reste à savoir si nos deux flingueuses seront d’accord  !

Le livre : Fourbi Étourdi de Nick Gardel.  Fourbi étourdi Suivi de Maintenant et à l’heure de notre mort . Paru le 23 mars 2017 chez Caïman. 12€ ; (167 p.) ; 19 x 12 cm.

4e de couv :

Fourbi étourdi

Voler cette antique DS dans un parking souterrain n’était peut-être pas la meilleure idée qu’ait eue Jean-Édouard. Mais c’était pour la bonne cause. Seulement, il y a cette sacoche remplie de petites coupures dans le coffre. Et puis, il va falloir compter avec cet encombrant cadavre qui l’accompagne. Un gars en chien de fusil, portant un col romain sur une veste noire stricte, mais qui a perdu son pantalon dans l’aventure. Alors entre les deux furieux qui l’ont pris on chasse, le début des pèlerinages vers Compostelle et la bénédiction du nouveau Pape, il se peut que cette année Pâques soit moins conventionnel qu’à l’accoutumée…

Une promenade joyeuse et meurtrière, parsemée de sirène électrifiée, de gorgone nymphomane, de dieu nordique peroxydé avec une touche de sadisme italien.

L’auteur : Natif du 92, transplanté puis réenraciné en Alsace. Nick Gardel garde un amour sans faille pour la Capitale et le goût des voyages en train. Ayant toujours essayé de transformer ses loisirs en travail, il a été tour à tour, vendeur de disques d’occasion, d’informatique grand public, pour finir dans l’Education Nationale. Depuis, cette grande institution lui confie les adolescents les plus en marge du système scolaire, voire de la société.
Mais la marge, c’est ce qui fait tenir les pages du cahier…
Enseignant dans les parties les plus complexes des méandres de l’éducation nationale et rattrapé par une quarantaine qui ne va pas en s’arrangeant, il a bien fallu que Nicolas Juan née en 1971 trouve une échappatoire. Il a finalement mis la main sur Nick Gardel pour se cacher derrière et pouvoir écrire des bêtises.
Extrait : 
« Jed salua Siegfried qui enroula la corde le reliant au molosse autour de son poignet. Bien que ce fut son bras droit, longuement entraîné par une pratique intensive de la pornographie internet, le contraste était saisissant entre la maigreur sèche du tatoué et les muscles placides qui jouaient sous le pelage. D’un bond, le mâtin aurait arraché l’épaule de celui qui se prétendait son maître. Précaution inutile pour l’heure, car il s’extasiait du moelleux raffiné d’un Firestone millésimé qu’il couvrait copieusement de bave. »

 

Le Off de OPH

Fourbi Nick Gaedel Oph

Dans quel fourbi me suis-je fourrée en me lançant dans la lecture de ce roman de Nick Gardel!

Une DS volée, un curé DCD, une sirène ramassée au bord de la route… JED ne savait pas quoi inventer pour pimenter un peu sa vie, alors il s’est lancé dans un périple routier pour aller sauver son ami Paul, grenouille de bénitier en grande difficulté!

Il y a du level chez Nick! Des jeux de mots à s’en contracter les sphincters et le périnée pour éviter toute fuite intempestive…

A ne pas mettre entre toutes les mains, ce polar amusant demande un minimum de concentration pour en saisir toutes les subtilités. Les critiques de la société y sont acerbes mais tellement bien amenées:

« Une école unique, asphyxiée d’hétérogénéité, dépassée par cette génération revenue de tout, héritière des échecs des aînés, dépositaire d’une dette impayable et de promesses jamais tenues ».

Une intrigue simple et sympa, mais au final le dénouement est secondaire… ce que j’ai aimé dans ce livre au delà de l’écriture, ce sont les personnages décalés, et les dialogues fouillés. Un très bon moment de lecture!

Vous aimez les jeux de mots, Audiard, Devos ou encore Desproges? Alors « fourbi étourdi » est fait pour vous!

Aucun texte alternatif disponible.
Publicités

9 réflexions sur “Fourbi Etourdi de Nick Gardel

  1. L’auteur affine son style au fil de ses romans. De l’outrance à vous faire sourire de tant de massacres … un vrai régal quoi ! Mention spéciale à la sexagénaire flower-power, véritable samaritaine écolo.
    Merci pour ce partage Ophélie

    Aimé par 1 personne

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s