La Millième chasses aux livre #56


La Millième chasses aux livre #56

Vous nous suivez depuis pas mal de temps maintenant,

Pour savoir que notre grande chasse aux livres,

Vous entraîne sur tout le territoire français et parfois au-delà,

Pour vous offrir des livres que nous abandonnons pour vous,

Aux grès de nos pérégrinations !


La Millième chasses aux livre #56

By Ge

 

En ce premier lundi de décembre, c’est moi qui m’y colle.

J’ai la lourde tâche d’abandonner un livre.

Aussi, en ce lundi 4 décembre,

Je vais rester près de chez moi !

Aussi une nouvelle fois la chasse aura lieu en Ile de France.

Dans la banlieue sud-est de Paris

Dans le département du Val de Marne

 

A Saint Maur des Fossés

Entre chez moi et une célèbre librairie

Ma librairie depuis 25 ans

La griffe Noire bien sûr

Saint Maur est une commune entourée de deux bras de la Marne

Et c’est le long du bras sud de la Marne que je vais abandonner mon livre.

Sur ces bords de Marne

   Juste ICI

Dans ce Kiosque

Le livre que vous trouverez dans ce kiosque.

Promenez-vous dans les bois…de Ruth Ware.

Promenez-vous dans les bois… : pendant que vous êtes encore en vie  de Ruth Ware.Traduit de l’anglais par Séverine Quelet.Paru le 11 février 2016 chez Fleuve édition dans la collection Fleuve Noir.  20€90 ; (379 p.) ; 21 x 14 cm
 Il était une fois une maison en verre perdue au fond des bois. Quatre filles. Un garçon. Et une future mariée. Qui se mirent à jouer à «Action ou Vérité». La Vérité ? Un mensonge. L’Action ? Un meurtre.

L’invitation arrive un matin dans sa boîte mail.

Dix ans que Nora ne l’a pas vue, et pourtant, elle se rend à cet enterrement de vie de jeune fille, d’une ex-amie devenue une inconnue.

Une seule certitude : la pire erreur de sa vie.

  48 heures plus tard, elle se réveille dans un hôpital couverte de blessures. Un meurtre a eu lieu pendant la fête. Que s’est-il passé et qu’a-t-elle fait ?

 C’est ce livre en grand format que vous est offert !

Alors belle chasse à vous

Et à très vite.

Ge porte flingue de Collectif Polar

Publicités

La Millième Chasse aux livres #55


La Millième Chasse aux livres #55

Ce matin c’est chasse aux livres improvisée

Et oui c’est en nous faisant un petit coucou matinale entre flingueuses

Que l’idée à germer !

Et oui, Miss Aline me dis je vais en Belgique

Et moi, je lui rétorque : Chasse aux livres

Et hop notre super flingueuse met tout en branle pour celle-ci

Maintenant à moi de vous avertir.


La Millième Chasse aux livres #55

By Miss Aline

 

Vous l’avez compris ce matin on file en Belgique

En Flandre-Occidentale

Dans un village qui fait partie de la commune belge de Moorslede

A  Nord Est de Courtrai

Tout proche de la frontière

Au Nord de Tourcoing

Nous filons à Dadizele

Dadizele se dit en dialecte local Deizel ou Daisel.

Les habitants de Dadizele sont surnommés les Pompeschitters : ce sobriquet tire son origine de la statue se trouvant dans le parc Het Torreke, statue qui trouve elle-même son origine dans le conte De Pompeschitter.

A Dadizele il y a aussi une basilique remarquable

La basilique Notre dame de l’immaculée conception.

Mais ce n’est pas au centre de Dadizele que vous trouverez notre livre

Ni au Chateau  Mariënstede

Mais à cette adresse

Meensesteenweg 225Dadizele 8890, Belgique

Un magasin prisé à cette époque de l’année par les frontalier et les habitants de la région.

 Et

Et c’est au rayon sapin de Noël

Que vous trouverez notre, enfin votre livre

  Alors ce livre quel est-il ?

 

97822530679480-3157577Le livre :Le secret du mari  de Liane Moriarty.Traduit de l’anglais (Australie) par Béatrice Taupeau. Paru le 1er avril 2015 chez Albin Michel. 21€50 ; (410 p.) ; 23 x 16 cm.
 Réédité en poche le 6 avril 2016 au Livre de Poche pour 7€90; (499 p.) ; 18 x 11 cm

Résumé de l’éditeur :

Jamais Cecilia n aurait dû lire cette lettre trouvée par hasard dans le grenier. Sur l enveloppe jaunie, quelques mots de la main de son mari : « À n ouvrir qu après ma mort ». La curiosité est trop forte, elle l ouvre et le temps s arrête John-Paul y confesse une faute terrible dont la révélation pourrait détruire non seulement leur famille mais la vie de quelques autres. À la fois folle de colère et dévastée par ce qu elle vient d apprendre, Cecilia ne sait que faire : si elle se tait, la vérité va la ronger, si elle parle, ceux qu elle aime souffriront.
Liane Moriarty brosse un tableau nuancé et émouvant de l’amour (marital et familial) et se révèle bien mieux qu’un simple auteur de best-sellers : une romancière dont les personnages attachants pourraient être vos amis ou vos voisins, avec leurs qualités et leurs failles.

Et retrouvez  le billet d’Emilie sur Le secret du Mari, ICI

Allez belle découverte à vous amis belge et nordiste.

Il vous reste 3 petites heures avant que ce livre soit délivré.

Juste le temps d’aller acheter vos décorations de Noël.

Et à ce soir, je viendrais vous parlez de la chasse de demain.

Ge, porte flingue de Collectif Polar

Le berceau des ténèbres de Jean Luc Bizien by Oph


Le livre :  La trilogie des ténèbres Volume 3, Le berceau des ténèbres : thriller  de Jean-Luc Bizien. Paru le 23 septembre 2015 le 15 juin 2016 chez Toucan noir . réédité en poche le 15 juin 2016 dans la collection Toucan Noir Poche. 9€90 ; (490 p.) ; 18 x 11 cm

4e de couv :

Ancien officier des services de renseignements, militaire parfaitement entrainé, le lieutenant Paik Dong Soo est parvenu à quitter l’enfer de son pays-prison, la Corée du Nord. Grâce à son ami le journaliste américain Seth Ballahan, il a réussi à exfiltrer sa femme et son fils et à gagner New York. Pour lui, le plus dur est désormais de s’adapter à ce nouveau monde, où la liberté le paralyse.
Jusqu’au jour où un étrange visiteur fait appel à ses anciennes compétences. Des enfants ont été enlevés en plein China Town , les gens sont inquiets et pour les commerçants, la peur est le pire ennemi des affaires. Incapable de son côté de recueillir le moindre renseignement fiable au cœur d’une communauté fermée, la police est impuissante. Pourtant, jour après jour, les rumeurs les plus atroces se propagent.
Il faut intervenir vite. Puisque les voies judiciaires sont lentes, restent les méthodes radicales de Paik Dong Soo. Avec les risques qu’elles comportent…

L’auteur : Né en 1963, Jean-Luc Bizien enseigne pendant quinze ans avant de se consacrer pleinement à l’écriture. Jeux de rôles, livres pour la jeunesse, romans de fantasy, thrillers ou polars historiques, ce digne héritier de Serge Brussolo explore toutes les facettes de l’imaginaire, ce qui lui a apporté le succès auprès d’un lectorat toujours plus nombreux.
Extrait : 
L’abîme s’ouvrait devant ses pieds et le vent soufflait en bourrasques, menaçant à tout instant de faire chavirer le funambule. Il ferma les yeux.

Le Off de Oph

C’est avec regrets que j’ai achevé la trilogie des Ténèbres de Jean-Luc Bizien avec le tome 3: Le berceau des ténèbres.

Ne vous y trompez pas, je ne regrette en rien cette lecture, mais les personnages auxquels j’ai fait mes adieux.
Comme je l’avais évoqué sur mes retours des tomes précédents, les personnages de cette trilogie sont attachants. Charismatiques, torturés, écorchés par la vie, je me suis prise d’une réelle affection pour eux et c’est donc avec regrets que je les quitte et que je les laisse poursuivre leurs vies au delà des pages de ce roman.

Ce troisième tome est mon préféré des trois. Outre les Seth Ballahan et Paik Dong-Soo qui ont pris davantage d’épaisseur et davantage vie dans mon esprit, l’intrigue est captivante.
Jean-Luc nous promène dans New York, nous fait découvrir les mécanismes des mafias de quartier…
J’ai retrouvé les références musicales chères à Mister Bizien, mais aussi des références cinématographiques et un clin d’œil à un autre auteur de la Ligue de l’Imaginaire (sauf erreur de ma part et tu me corrigeras si c’est le cas JL).
On y découvre un Dong-Soo en pleine dissonance cognitive… comment trouver son équilibre dans une ville qui permet toutes les libertés et tous les excès quand on a grandit en Corée du Nord, sous le joug de la dictature…
Quant à Ballahan le voilà Directeur du journal, papa attentif et mari hyper attentionné…

Au coeur de la Grosse Pomme, Ballahan le journaliste et Dong-Soo l’ancien militaire Nord Coréen se lancent à la poursuite d’un énigmatique fantôme « The Ace », auteur d’enlèvements d’enfants au coeur de Little Italy et de Chinatown…

Je vous conseille vivement de plonger au coeur de cette trilogie, de partir à la découverte des deux Corées, de l’amitié, de la plume de Jean-Luc et de ses références musicales…

Merci Jean-Luc pour cette trilogie réussie!