La Millième chasse aux livres #9

La Millième chasse aux livres #9

Demain dimanche je serai à nouveau sur le salon du livre de Mulhouse.

Et c’est depuis le Festival Sans Nom que je vous délivrerais à nouveau un livre abandonné.

Il se peut que ce soit en tout début de journée.

Un peu avant l’ouverture du salon polar.

Le festival se déroule à la SIM de Mulhouse.

Un beau bâtiment entouré d’un grand jardin.

Mais contrairement à hier.

Le livre ne se trouvera pas sur un banc du parc.

Non !

Il se peut aussi que ce soit juste dans le hall d’entrée

Peut-être même sous les arcades.

De toutes façons vous le reconnaîtrez

Il portera le bandeau de notre collectif.

Et pour rester dans une certaine continuité,

Le livre abandonné sera celui d’un des 6 finalistes du 1er Prix  du FSN

 Oui, c’est presque certain.

Ce ne sera pas Martine Nougué

Puis-qu’hier c’est son premier roman que j’ai relâché.

Mais ce sera un livre d’un autre de mes chouchous…

Ce sera à non pas douter un titre de Nicolas Lebel

Oui mais lequel Lebel ?

Et bien sans doute celui-ci !

Sans pitié ni remords de Nicolas Lebel

9 novembre. Le capitaine Mehrlicht assiste aux obsèques de son ami Jacques Morel. Quelques heures plus tard, un notaire parisien lui remet une enveloppe contenant un diamant brut : l’oeil d’une statue dérobée au Musée des Arts d’Afrique et d’Océanie dix ans plus tôt, le Gardien des Esprits, recherchée depuis par la Police de l’Art.

De leur côté, les lieutenants Latour et Dossantos sont appelés pour constater un suicide, puis assistent à la défenestration d’une femme qui avait réclamé la protection de la police. Les deux victimes avaient un point commun : elles travaillaient ensemble au musée…

La chasse au trésor organisée par Jacques vire alors au cauchemar. Que cherchent ces anciens légionnaires, qui apportent la guerre à Paris dans un jeu de piste sanglant jalonné de cadavres ? Et comment les arrêter ?

Mehrlicht et son équipe ont quarante-huit heures pour boucler cette enquête sous haute tension, dans laquelle bouillonnent la fureur et les échos des conflits qui bouleversent le monde en ce début de XXIe siècle.

 Le livre : Sans pitié ni remords de Nicolas Lebel. Paru le 10 mai 2017 chez Le Livre de Poche dans la collection Policier.  7€90  ; (508 p.) ; 18 x 11 cm

 Bonne chasse à vous et bonne lecture.

Mais attention car en ce dimanche il y a d’autres chasses ouvertes.

Je vous en reparle tout au long de la journée.

Alors à toute à l’heure….

A suivre donc !!!

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s