Papote d’auteur avec Miss Aline et Eric Dupuis

C’est parti pour nos interviews !

Papote d’auteur avec Miss Aline et Eric DUPUIS, Major-Instructeur dans la Police Nationale et Auteur de romans policiers

Eric Dupuis

Bonjour Eric, tu as gentiment accepté mon interview et je t’en remercie. C’est parti, à toi de jouer :

1 – Cinq romans à ton actif. Que représente l’écriture pour toi ?

D’abord un exutoire, un anti-stress et un moyen de s’évader à tout moment. Dès que j’ai une minute, ou la nuit, lorsque le sommeil se fait désirer, j’en profite pour penser à mon intrigue en cours, à mes personnages, à un autre rebondissement plus sophistiqué ou parfois, une idée saugrenue afflue d’elle-même sans l’avoir suggérée… c’est parfois déroutant et magique ! Ensuite, l’écriture est une source de rencontres incroyables et toujours très humaine et chaleureuse. Chaque saison est différente, avec ses lots de surprises, c’est un enchantement. J’en ai encore eu la preuve cet été en participant pour la première fois au salon « Altitudes » de Font-Romeu[E1][ED2][E3], où j’ai eu la chance de rencontrer des passionnés du livre, comme Mr André Bonet, Président du Cercle Méditerranéen de Littérature.

Eric Dupuis&

2 – As-tu des rituels d’écriture ?

Mon meilleur moment pour rédiger et corriger reste les vacances car elles me permettent de m’immerger complètement dans mon roman. Le calme et la sérénité m’aident en supplément pour œuvrer positivement. Hélas, lorsque je travaille et que je m’occupe de mon club, les rares moments consacrés à l’écriture sont complètement aléatoires (occasionnellement en fin d’après-midi avant un cours, en début de soirée quand c’est relâche ou le week-end, quand je n’ai aucune compétition, stage ou salon). Rien de très fiable. Ce qui est un handicap parfois car il peut m’arriver de ne pas écrire une seule ligne pendant 15 jours et là c’est le drame quand il faut s’y remettre…

3 – Un indice sur ton 6éme roman ?

Hum… L’action va se dérouler dans les Hauts de France, toujours dans le bassin minier, on retrouvera les protagonistes habituels et le climat sera très tendu… J’espère qu’il sera édité chez Ravet-Anceau, dans la collection Polars en Nord, puisque ce sera le 3ème volet de mon Triptyque. Inutile d’insister, même sous la torture je n’en dirai pas plus (lol).

4- Qu’éprouves-tu la veille de la sortie d’un de tes romans ?

Bien entendu de l’émulation, de l’inquiétude et une certaine impatience. Pouvoir le toucher, l’observer et le scruter sous tous les angles font partie de l’étape ultime de sa réalisation. On a beau avoir pensé à tout, en ayant suivi chaque stade de sa conception, le doute persiste tant que nous ne l’avons pas entre les mains.

5 – Es-tu sensible à la critique littéraire ?

C’est évident. Et pour moi, primordial. Elles nous permettent de s’autoévaluer, de réagir, d’avancer et de progresser. Il ne faut surtout pas les ignorer sous prétexte que parfois elles ne relatent pas ce qu’on espérait entendre. Après il faut être lucide, tous nos romans ne peuvent pas satisfaire systématiquement nos fidèles lecteurs. Inévitablement, le thème abordé, l’histoire, l’intrigue, suscitera obligatoirement des réactions légitimes. Me concernant, je retiens le global des remarques et des critiques. C’est ce qui me donnera une tendance et lorsque j’entame le suivant, j’essaie de m’en inspirer et de mettre à profit les remarques formulées, en essayant de ne pas replonger dans mes travers.

6 – On dit qu’un auteur met toujours une part de lui dans ses romans. Quelle(s) part(s) de toi dans tes oeuvres ?

Je me suis beaucoup trop impliqué dans ma trilogie policière « Les Uniformes Bleus » car elle représentait à mes yeux mon parcours au sein de la police nationale. Ma découverte du métier, mes années de bitume, les conditions professionnelles difficiles pour un jeune (accidents, suicides, meurtres, cadavres, …) et mon personnage reflétait trop mon image. J’ai donc écouté les lecteurs en cassant ce cliché dans les suivants. Par contre, « Aussi noir que le charbon » (le 4ème) se déroulait dans le Pas-de-Calais, ma région d’origine. Les souvenirs de gamin des deux protagonistes Kaczmarek et de Montjarrieux sont très réels puisqu’ils ont été vécus. Quant au 5ème, « Devoir de mémoire », j’évoque une vieille dame atteinte de la maladie de Parkinson et d’Alzheimer, alors que ma mère a également été frappée par ses deux maladies dévastatrices avant de nous quitter… Au final, encore beaucoup de moi dans ces deux romans publiés chez Ravet-Anceau.

7- Une passion en dehors de l’écriture ?

Le Sport ! Énormément. Puisque je m’occupe d’un club de Krav Maga, à raison de cinq cours par semaine voire six (section féminine) avec en supplément des responsabilités en tant que Membre élu au Comité Départemental du Karaté et Disciplines Associées du Val d’Oise, de Responsable des Grades (du 1er au 3ème Dan) sur le Val d’Oise et mon rôle d’Arbitre et de Juge aux Compétitions Nationales et Internationales ainsi qu’aux Examens des autres Ligues. Parallèlement à ces activités, je m’entraîne régulièrement en pratiquant le jogging, le VTT et je participe à des trails quand l’occasion se présente.

ericdericdu

 

 

 

 

 

 

 

 

8 – Quel est ton roman préféré ? Ton auteur favori ?

Je lis trop peu à mon grand regret, pour les raisons évidentes évoquées précédemment. Je n’ai plus aucun temps libre. J’arrive parfois à finir le roman d’un copain ou d’un ami auteur, mais cela devient de plus en plus difficile. Autrefois j’aimais Stephen King, Harlan Coben et Maxime Chattam. Les deux derniers étés, j’ai lu respectivement Laurent Guillaume, Jacques Saussey, Stanislas Pétrosky et Maxime Gillio.

9 – Un petit mot à tes lecteurs ?

Mes lecteurs se sont posés quelques questions lors de mon 5ème roman et je peux les rassurer, ils auront certaines réponses dans mon 6ème roman. Au risque de me répéter, ce sera un climat très tendu à tous points de vue, dont l’issue sera fatale. Je peux déjà vous annoncer un scoop à l’occasion de cette interview : Mon 7ème roman sera un cross-over ! Par contre, mon 8ème est déjà dans les tuyaux et sera un Roman… pas nécessairement policier, plutôt d’aventure qui emmènera les lecteurs très très loin… Quant à mon 9ème, il sera historique et basé sur une nouvelle que j’ai déjà écrite et proposée. SURPRISE !

10 – Quelle question aurais-tu voulu que je te pose ? Quelles est sa réponse ?

Si j’avais des projets pour les années à venir…

J’en ai énormément ! A vos agendas ; Au niveau écriture, je viens d’en parler, et au niveau des rencontres, de nouveaux salons sont en prévision, notamment à Templemars (59) le 23 septembre, le 1er salon Caudacien à la Queue-en-Brie (94) le 15 octobre, les Mines Noires (62) le 11 février 2018, le Festival Pôle Art à Plaine Haute (22) les 11 et 12 Mai 2018 et le Festival Méditerranéen Polar Aventure à Barcarès sur le paquebot « le Lydia » les 9 et 10 Juin 2018. Sans oublier ma participation aux salons habituels et chaleureux comme Brétigny sur Orge les 20 et 21 octobre, Franqueville Saint Pierre les 18 et 19 novembre (avec la parution de mon 1er volume de la Trilogie en format poche chez l’Atelier Mosesu et une démo de Krav Maga !), Loos lès Lille le 25 novembre, et Nemours les 27 et 28 Janvier… Au niveau sportif, avec une saison qui s’annonce très riche, plusieurs championnats à gérer dont la 1ère édition du Championnat du Monde en Israël (pays fondateur du Krav Maga) avec deux équipes de mon club. Sans doute un retour en télévision ou au cinéma (en attente) et un examen me concernant en fin de saison. Pour terminer, professionnellement, peut-être un changement de cap, avant de tirer ma révérence dans quelques années…

Ça valait le coup de me la poser cette question, non ??

Merci Aline pour cette interview. Bonne continuation à toi…

Publicités

9 réflexions sur “Papote d’auteur avec Miss Aline et Eric Dupuis

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s