L’emprise des sens de Sacha Erbel

L’emprise des sens de Sacha Erbel

sacha&&&&

LE LIVRE :

L’emprise des sens de Sacha Erbel. Paru le 17 février 2017 chez les éditions L@ Liseuse. 17€99 ; (241 p.) ; 23 x 16 cm

L’AUTEUR :

sacha ESous le pseudo de Sacha ERBEL, se cache une fonctionnaire de Police depuis 22 ans. Actuellement au SDLP, elle est en charge de la protection rapprochée de différentes personnalités politiques ou civiles.
Diplômés en Criminologie Appliquée à l’Expertise mentale, elle sait donner du relief à la psychologie de ses personnages.
L’étude du comportement des tueurs en série est un sujet qui la passionne depuis des années, tout comme l’écriture qui permet à son imaginaire de s’exprimer.

Les lectures de Marie No

RESUMÉ et AVIS de Marie No :

Talia détruite psychologiquement par son ex mari décide d’aller passer des vacances à la Nouvelle-Orleans et d’en profiter, mais ce qu’elle ne sait pas c’est que sa vie va basculer.

Un cauchemar va venir perturber sa première nuit, cependant elle décide d’aller se promener au cimetière Saint Louis afin d’évacuer ce stress.

Là, elle se retrouve face à la scène de crime de son cauchemar de la nuit passée ! un don ? de la magie noire ? des rites vaudous ?

BIM, c’est parti pour un voyage à la Nouvelle Orléans, ambiance chaude assurée !

Pas fan des trucs paranormaux genre crucifix, rites et autres en revanche j’aime bien les psychopathes et il se trouve qu’il y en a un qui fait très fort mais alors très fort !

Histoire bien menée à une cadence infernale, chapitres courts et intenses avec des descriptions de la ville très bien écrits, on s’y croirait !

Un premier thriller qui nous fait découvrir le style de Sacha et qui me fait dire qu’elle va nous étonner dans un avenir proche, une future auteure incontournable et tellement sympa. Bref je SURKIFFE !

sachaEr

EXTRAIT :
…Les muscles des ses mâchoires palpitent sous la tension nerveuse.
Respirer à fond ! Oui c’est ça ! Lentement ! Calmement !
L’essentiel est que maintenant, elle soit pure, et ça, c’est grâce à lui. A lui. Elle ressemble à une poupée. Bon, une poupée un peu bizarre ! mais il l’a modelée lui-même. Façonnée avec le plus grand soin. Le crucifix est en place, tout va bien.
Il la regarde une dernière fois et admire son art. Il penche la tête sur le côté. Son regard est vide. Aussi vide que celui de cette pècheresse. Aussi vide que son âme.

 

 

 

 

Publicités

6 réflexions sur “L’emprise des sens de Sacha Erbel

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s