Tu n’auras pas peur de Michel Moatti

Le livre : Tu n’auras pas peur de Michel Moatti. Paru le 16 février 2017 chez HC éditeur. 19€ ; (473 p.) ; 23 x 15 cm

L’image contient peut-être : texte

4 ème de couv
Tout commence par la remontée d’un cadavre à demi-congelé, attaché à un fauteuil d’avion immergé dans un étang de Crystal Palace, au sud de Londres. Puis on découvre le corps d’une jeune femme défigurée dans un hôtel de Bournemouth. Son visage a été découpé au cutter et emporté. Sur les réseaux sociaux et les blogs, les indices et les rumeurs circulent, bien plus vite que les informations officielles délivrées par la police et les journaux. Un mortel jeu de piste s’organise, dirigé par un assassin sans scrupules qui reconstitue avec autant de rigueur que de férocité les scènes de crime les plus choquantes. Quelle énigme se cache derrière ces sinistres « natures mortes » ? Lynn Dunsday, une jeune web-reporter fragile, aux lisières du burn-out, et Trevor Sugden, un journaliste qui travaille « à l’ancienne », se lancent sur les traces du meurtrier, anticipant les avancées de Scotland Yard.

Michel-Moatti_6789L’auteur : Docteur en sociologie, professeur à l’université de Montpellier III et ancien journaliste, Michel Moatti signe ici son quatrième roman. Il s’est fait connaître avec Retour à Whitechapel, publié en 2013 chez HC Éditions, et a été finaliste du prix du Polar de Cognac et du prix Historia. Après Blackout Baby en 2014, également finaliste du prix du Polar de Cognac, et Alice change d’adresse, un roman noir publié en 2016, il revient à l’investigation avec ce thriller contemporain. Tous ses titres sont publiés dans la collection « Grands Détectives » de 10-18.

 

Le petit avis de Kris

Tu n’auras pas peur – Michel Moatti

Un cadavre à moitié congelé et attaché à un fauteuil d’avion remonte à la surface d’un étang londonien. Puis le corps d’une jeune femme dont le visage a été découpé au cutter et emporté est retrouvé dans une chambre d’hôtel de Bournemouth. Lynn Dunsday, une jeune web reporter fragile et dépressive, et Trevor Sugen, un journaliste à l’ancienne, se lancent sur la piste du meurtrier.

Dans ce quatrième thriller au rythme effréné, Michel Moatti, docteur en sociologie des médias, plonge le lecteur dans son domaine d’expertise : la violence dans les médias et sur le Net, la vitesse de l’information et les nouvelles responsabilités des journalistes.

L’auteur décortique comment la transmission des informations par le WEB permet à des êtres malfaisants de se mettre en scène et décrit bien la pression entre journalistes, il place surtout en exergue leur travail de recherche et ici leur mise en danger.
Toutefois, la coopération entre journalistes et police s’avèrera payante.

De plus… J’aurais tendance à dire que le personnage central de ce roman est Londres !
Et, le clin d’œil à la fin de vie assistée démontre que «en parler est une chose » mais la mise en application en est toute autre.


Une écriture très pointue et très pro, un peu éloignée de mes habitudes de lecture mais très enrichissante.

Publicités

20 réflexions sur “Tu n’auras pas peur de Michel Moatti

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s