Negra soledad de Ramón Díaz Eterovic

Le post-it du bibliothécaire
 Negra soledad de Ramón Díaz EterovicLe livre : Negra soledad  de Ramón Díaz Eterovic.Traduit de l’espagnol (Chili) par Bertille Hausberg. Paru le 04 mai 2017 aux éditions Metailié, Noir dans la collection  Bibliothèque hispano-américaine  20€ ; (345 p.) ; 22 x 15 cm.

Titre original : La música de la soledad

4e de couv :

Negra Soledad

Heredia, le détective privé des quartiers populaires de Santiago, vient de se décider à mettre fin à sa solitude de célibataire : il va enfin se marier – à reculons. C’est alors qu’Alfredo, son ami avocat, est retrouvé mort. Depuis peu, il avait été engagé par les habitants d’un village du nord du Chili, aux prises avec une exploitation minière polluante bien décidée à exproprier tout le monde.

Entouré de ses complices de toujours, Simenon, son chat et confident, Anselmo, le kiosquier turfiste, et la commissaire Doris qui aimerait tant trouver une place auprès de lui, Heredia découvre l’ampleur des problèmes environnementaux au Chili, et leurs dénouements souvent tragiques : soif de lucre des entreprises, contamination des sols, indulgence coupable des autorités, spoliation des paysans.

Heredia, c’est l’âme nostalgique d’un Santiago qui n’existe plus, les rêves brisés d’une génération sacrifiée, mais c’est aussi l’histoire chilienne revue et corrigée par un justicier mélancolique et intègre. Et toujours aussi allergique aux ordinateurs…

« Heredia est à la hauteur des sommets du roman noir mondial. »
Revista Occidente

 

Roman Diaz EterovicL’auteur : Né à Punta Arenas en 1956,  Ramon Díaz-Eterovic est l’un des leaders incontestés de la nouvelle génération d’écrivains -nés depuis 1948- qui symbolisent le mouvement artistique le plus attrayant de la scène culturelle du Chili des années 90. Parallèlement à son travail d’écriture, Díaz-Eterovic participe activement à la Société des Ecrivains du Chili, qu’il a présidé de 1991 à 1993. Ramon Díaz-Eterovic est un écrivain très prolifique, il a publié un grand nombre de nouvelles et de story-boards pour des dessins animés et de la poésie. Il manifeste un intérêt profond pour la psychologie humaine et une forte intuition pour les histoires à intrigues. Ramon Díaz-Eterovic dont les romans sont adaptés au cinéma et en BD a été récompensé par de nombreux prix littéraires, et parmi eux, par le prix renommé Anna-Seghers 1987 en Allemagne, le prix Dashiel Hammett en Espagne et en 2007, le prix municipal de Littérature de Santiago (Chili).

Extrait :

                 Extrait Negra Soledad

Le post-it de la bibliothécaire

Heredia, détective privé des quartiers populaires de Santiago, vient de se décider à mettre fin à sa solitude de célibataire. Simenon, son chat et confident, y voit une promesse de repas réguliers. C’est alors qu’Alfredo, son ami avocat, est retrouvé mort. Sa femme lui demande d’enquêter. Ses recherches l’entraînent dans un village du nord du Chili voisin d’une exploitation minière.

C’est toujours avec plaisir que l’on retrouve Heredia, détective privé chilien solitaire et mélancolique que nous avions découvert en 2001 et qui nous avez fait grand effet. C’est ici la septième enquête que nous suivons.  Dans celle-ci, notre détective à l’ancienne, un brin fauché et buveur, souvent dans de sales draps, nous revient encore plus en forme que jamais. Et nous déambulons avec lui dans les rue de Santiago que nous redécouvrons avec délectation lors de chacune de ses aventures.

On aime aussi à le suivre à travers un pays que nous explorons avec avidité. Ici nous allons découvrir les confins aride d’un pays dont l’exploitation minière a façonné le paysage et les mentalités

En effet Díaz-Eterovic excelle à peindre les ambiances de sa ville et de son pays. Il écrit avec un humour mélancolique plein de charme un texte qui va au-delà du roman noir classique. Et comme le dis la critique Ramon Diaz Eterovic est un maître internationale du genre. A ne pas manquer. GVL

Les aventures de Heredia ont été l’objet d’adaptations télévisuelles au Chili. La série policière la plus populaire d’Amérique latine.

Publicités

14 réflexions sur “Negra soledad de Ramón Díaz Eterovic

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s