Ces dames du noir (15) : Papotage avec Sacha Erbel , chapitre 2

Voici la suite du Papotage entre une bibliothécaire et une jeune auteure, Sacha Erbel.

Aujourd’hui Sacha va nous raconter en exclusivité mondiale son premier salon du polar.

Oui rien que pour nous.

Et croyez-moi ça a été mémorable !

Je sais j’y étais 😉

 

Mais … Souvenez vous, notre précédent papotage,  que vous pouvez retrouver ici, se terminait ainsi !

Pourquoi un polar ?

Le polar s’est imposé à moi très naturellement de par cette passion pour l’étude du comportement des criminels en série! Et là je pouvais créer mon propre monstre, avec ses souffrances, ses déviances, ses troubles neuropsychiques! C’est flippant ça aussi nan? lol 

Une dernière question avant les prochaines à suivre … 

Peux-tu me dire pourquoi tu as décidé d’écrire sous pseudo ?

Si j’ai décidé d’écrire sous pseudo,  ce n’est absolument pas pour me cacher derrière! Mais pour le fun! Je trouvais que c’était rigolo! Et c’est mon côté rêveuse! Enfant presque!

Le romanesque m’a toujours attirée alors se créer un nom en tant qu’auteure c’était me donner une nouvelle part de liberté à moi aussi!!!

Et puis je voulais aller au bout de mon délire et choisir un prénom que j’aime depuis longtemps!

A moins que ce ne soit un trouble dissociatif de l’identité! Muhahaha 😉😊🤓

Alors voici la suite

 Sacha dis moi ! Qu’est-ce que tu as ressenti lorsque tu as été éditée ?

Quand j’ai appris que les éditions La Liseuse allaient me publier, j’aurais bien sauté partout mais j’étais au boulot alors…. !!!

Le fait qu’une maison d’édition me fasse confiance et accepte de publier mon premier roman, au-delà de l’immense joie, de la dinguerie et de l’incroyable excitation qui bouillonnaient en moi, je ressenti une grande fierté, je l’avoue! C’était un accomplissement, et ça voulait dire que ce que j’écris n’est pas totalement nul! Et que peut-être il y avait un potentiel à exploiter dans ma tête de déglingos! Mais dans le cas contraire, j’aurais continuer d’écrire de toute façon car le virus est là maintenant, et j’écris pour le plaisir de m’évader, de créer quelque chose, un univers, une histoire!

Qu’elle a été ta réaction lors les premiers retours de lecture te sont parvenus.

Les premiers retours de lecture! Énorme! C’est tellement bizarre et excitant d’avoir des retours de son propre livre! J’ai eu la chance qu’ils soient bons jusque là! Pourvu que ça dure! D’autres personnes que ma famille me lisent à présent! Et ça aussi c’est génial!

Je le disais en introduction, « L’emprise des sens » a été pour moi une vraie révélation. J’aimerai que toi tu me parle un peu de ton polar.

Je suis vraiment ravie de l’intérêt que tu portes à l’Emprise des Sens, et très honorée!

C’est mon tout premier roman! J’ai mis un an et demi pour l’écrire, sans méthode aucune, juste comme l’histoire me venait en tête! J’ai pris énormément de plaisir à l’écrire, à faire des recherches! Cela a été très enrichissant pour moi, et c’est ce qui m’a donné envie de faire ce DU de criminologie!

Et la Louisiane, j’adore! L’atmosphère y si particulière, agréablement traînante, parfois presque suffocante, avec ce folklore vaudou toujours présent qui apporte un côté un peu mystique à la Ville de la Nouvelle-Orléans. Quand on est là-bas, on s’imagine tout de suite la fin du 19e siècle, enfin pour ma part, une cabane dans les bayous dans laquelle une prêtresse vaudou serait occupée à créer potions et sortilèges!

Tu as été dernièrement invité à ton premier salon polar.

Ouiii, j’ai eu la très grande chance d’être invitée à mon premier salon du polar les 25 et 26 mars! Le week-end noir de Neuilly Plaisance! Et il faut dire que j’ai eu un énorme coup de bol sur ce coup-là! lol

J’aimerai que tu me dises comment cela est arrivé ?

Un auteur s’est désisté, et les membres de l’organisation ont décidé de me donner ma chance, compte tenu du fait que j’habite le coin, et que j’ai vécu à Neuilly Plaisance durant plusieurs années!

Je leur en suis très reconnaissante je salue leur envie de donner leur chance à de nouveaux auteurs!

Je souhaiterai aussi que tu m’explique qu’elles ont été tes premières pensées à ce moment-là ?

Mes premières pensées à ce moment-là, fierté, joie immense et une très grande impatience de rencontrer des lecteurs dont je suis! L’idée d’échanger, de partager, et de faire découvrir mon premier roman était tellement excitant!

Comment as-tu préparé ce salon à venir. Comment t’es-tu senti la veille ? As-tu bien dormi ? Et le jour J alors. Etais-tu anxieuse ?

J’ai préparé ce salon avec Hélène Babouot, mon éditrice! La grande question était: combien prend-on de livres? C’est bizarre comme question mais je n’avais aucun point de comparaison! On avait tellement hâte elle et moi!

Je n’étais pas du tout anxieuse, en revanche je n’ai pas beaucoup dormi! Trop énervée! La curiosité et la joie l’ont emporté! cela ne pouvait être que génial et je n’ai pas été déçue! Au contraire, je suis pressée de recommencer!

Je suis arrivée très tôt au salon, justement parce que je voulais saisir ses premier moments…. Mais toi comment les as tu vécus ?

Lorsque je suis arrivée au salon avec ma valise de livres, la première chose que j’ai vu, c’est mon nom au-dessus de ma table! Pfffiouuu! Quelle joie! J’allais, pour la première fois être de l’autre côté de cette fameuse table! C’était fou pour moi! Et mon nom d’auteure apparaissait de façon très « officielle »! C’est là que je me suis sentie vraiment « auteure »! Jamais j’aurais cru ça il y a quelques années! Et oui je peux le dire, j’étais fière!

L’accueil des organisateurs et des auteurs a été très chaleureuse!

Je me sentais dans mon élément! Et ma première connerie de cette journée inoubliable, mon badge coincé dans mes cheveux! mdr! Tu te rappelles?

 

Tu m’étonnes que je me le rappelle, tiens on va mettre la photo à nos lecteurs, il l’on bien mérité. Mais toi, raconte-nous un peu comment c’est passée cette première journée ? Ton éditrice ? Les proches, les  ami(e)s qui passe ? 

Cette première journée s’est magnifiquement bien passée!  Mon mari (mon soutien indéfectible) et quelques uns de mes amis sont venus me rendre visite! Je crois qu’ils étaient très contents pour moi! J’étais très touchée qu’ils viennent me voir pour ce premier salon! J’ai beaucoup de chance!

Hélène, mon éditrice était là aussi, et elle m’a chouchoutée, c’était trop mignon! J’était très heureuse de partager ce premier salon avec elle!

 

Les gens, les lecteurs. Les dédicaces ? Je veux tout savoir.

 Mes rencontres avec les lecteurs, c’était génial aussi! J’ai encore des soucis pour parler du livre! Ce qui peut paraître bizarre vu que je l’ai écrit! lol Je ne doute pas que ça vienne avec le temps! En fait, j’étais impressionnée par les lecteurs. Je les voyais venir à ma table avec timidité, comme moi lorsque je vais voir un auteur en dédicace, et moi, de mon côté, j’avais peur de les décevoir!

Et puis il y a eu ce moment où une jeune femme est venue me voir en me disant qu’elle avait vu mon livre sur la page facebook des mordus de thrillers, le pitch du livre lui avait plu et elle souhaitait l’acheter! Hihaaaa! Et quand elle m’a demandé si on pouvait prendre une photo, c’était fabuleux! Pour moi c’est génialement dingue!

 J’ai adoré faire des dédicaces bien sûr! On me demande souvent si j’écris un 2e roman quand j’en fais une parce que j’écris presque sur toute la page, mais en tant que lectrice, j’aime qu’il y ait du texte à lire, alors je l’écris comme j’aime la lire. De plus, je suis tellement reconnaissante aux lecteurs de se procurer mon livre que j’ai envie de prendre ce temps là pour eux et de créer une connexion! C’est un véritable plaisir pour moi!

Je sais aussi que dans le courant de cette journée, tout a appris que tu serais aussi là le lendemain. Comment as-tu réagis ? Et alors ce lendemain c’était comment ? Différent ? Mieux encore ? Toujours aussi exitée ? Je t’ai dit je veux tout savoir !!!

Ouiii! J’ai fait la 2e journée aussi au salon! Cela n’était pas prévu mais j’ai eu cette autre chance-là! Trop contente! (t’as remarqué que j’arrête pas d’être contente?:) D’ailleurs, je suis venue immédiatement te le dire si tu rappelles bien ma Geneviève! Je sautais partout!

Le dimanche était top aussi! Même s’il y a eu moins de monde ce jour là (il faisait super beau dehors), j’ai quand même pris autant de plaisir, et j’ai eu la chance (ouais encore une de chance), d’être invitée à un prochain salon (Noir Vezere) le 22 juillet en Dordogne!

Quelle magnifique première expérience! Vivement la suite!

Belle rencontre entre Gaëlle et Sacha. Il y a du grand sourire là !

Et un spécial immense merci à toi ma Geneviève, d’avoir été présente, d’avoir fait la promo de l’Emprise des Sens en te mettant à lire à côté de moi (cette photo est géniale), on a bien rigolé, et merci de mettre en lumière ce premier roman! La suite est en écriture et ça va dépoter!!! loooool 

Heuuuuuuuu, merci Sacha, moi aussi j’ai été heureuse de partager cela avec toi ! 

Bon maintenant je suis impatiente de lire le deuxième opus. 

Mais crois-moi, tu n’en as pas fini avec moi.

Je reviendrez vers toi, j’ai encore des questions à te poser. 

Mais là on va attendre, peut-être, la sortie du prochain polar, non ?  

Et puis, il va falloir que je questionne aussi ton éditrice ! 

樂珞

Publicités

7 réflexions sur “Ces dames du noir (15) : Papotage avec Sacha Erbel , chapitre 2

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s