La PAL d’Isabelle

Voici venir le temps des PAL, des courtes, des longues surtout, des petites, des grosses. Des qui enflent d’autres qui ressemblent à l’Everest et que l’on appelle des MAL.

Bref c’est le temps des Piles à lire en délire.

Bonne lecture.

Avec la PAL d’Isabelle

1.      As-tu une Pile à lire ? En as-tu plusieurs ?

J’en ai au moins trois. La première, classique, regroupe les livres que j’achète, que j’emprunte ou qu’on me donne. La 2e PAL est numérique. Elle m’attend dans ma liseuse. Généralement, je pioche dedans quand je voyage ou quand je suis en déplacement. La 3e PAL est virtuelle, elle est dans ma tête. C’est la liste de mes envies (ha, ha) qui alimente les deux autres. Parfois, elle les coiffe au poteau.

 

2.     Pourquoi une PAL ?

Par curiosité, par peur de manquer de lecture, par compulsion. Appelle ça comme tu veux, vis-à-vis des livres, je ne suis pas rationnelle. Un livre me fait envie ? Tôt ou tard, il me le faut. Je parviens à ne pas me ruiner en fréquentant plusieurs bibliothèques, en empruntant autour de moi, en allant piocher dans les malles au trésor et autres brocantes. Moi-même j’en donne ou j’en sème sur mon passage.

 

3.      Comment est-elle rangée ?

La première porte bien mal son nom car ses membres se baladent en ordre dispersé dans toute la maison… Ils ont la particularité de prendre vie dès qu’ils en franchissent le seuil. Ils refusent alors tout classement horizontal ou vertical, boudent piles et rangées, se carapatent dès que j’ai le dos tourné. M’attaquer à ma PAL, c’est partir à la chasse aux livres jusque dans des endroits les plus insolites. Ne le répète pas, ça pourrait me valoir d’être blacklistée par les bibliothèques. Comment ça, tu es toi-même bibliothécaire ? Je te jure que je rends toujours les livres empruntés. La seconde est confinée dans ma liseuse, elle m’obéit au doigt et à l’œil. Pas une reliure ne dépasse. Quant à ma PAL virtuelle, elle évolue en apesanteur.

 

4.     A-t-elle un petit nom, l’as tu baptisée ?

Heu, non. Ma première PAL n’est pas une entité physique. Elle est protéiforme, tentaculaire. Elle ne forme pas un tout cohérent, un agrégat. Impossible de la désigner.

 

5.     Je veux une ou des photos de celle-ci (celles-ci)

Ok, je vais battre le rappel. Si ça ne marche pas, il ne me restera plus qu’à actionner mon filet à papillon.

6.     Combien de livre contient ta PAL ?

Je lis vite, donc le turn over est important. Je dirais une quinzaine dans la première, une petite dizaine dans la seconde et autant dans la troisième.

 

7.      Comment s’est constituée ta PAL ?

Chaque titre a son histoire. Dernièrement, j’ai choisi un titre dans la PAL d’une amie fb qui a fait de même dans la mienne et on est en train de se plonger dans cette double lecture avant d’échanger nos avis. En ce moment, je rencontre pas mal d’auteurs et j’ai plaisir à découvrir ce qu’ils écrivent. Je viens ainsi d’acheter Le retour du mort, de Tchito Roukhadze, la soeur d’une amie. Au salon de Nemours, j’ai fait l’acquisition des premiers polars de Ian Manook, d’Olivier Norek et de Nicolas Lebel,  mais aussi de 24 de Jean-Michel Lecocq,  de Burn Out, de Didier Fossey. Je lis également de manière assez systématique les ouvrages des auteurs « Lajouanie » que je rencontre (je les étudie dans le cadre d’un travail hautement scientifique que j’ai entrepris, mais chut, je n’en dirai pas plus avant sa publication). Dernier livre acheté, Je suis Pilgrim, de Terry Hayes, recommandé par un mystérieux collectif polar…

 

8- Qui sont pour toi les plus gros prescripteurs de livre ? Qu’elles sont les personnes qui font que ta PAL ne cesse d’augmenter ?

Les amis et la famille, et depuis peu les avis lus dans les groupes fb, les blogs. J’identifie des lecteurs et lectrices passionnés dont les goûts semblent correspondre aux miens et je note leurs coups de cœur. Je lis aussi les critiques dans la presse. Il m’arrive également de suivre des émissions littéraires et d’être séduite par un auteur, mais c’est plus rare.

9.      Comment fait un livre pour sortir de ta Pal ?

Les livres de ma PAL étant vivants (voir question 3), ce sont eux qui m’interpellent. « Toi là, tu me lis maintenant. Exécution ! » Ce sont de véritables tyrans, je ne fais qu’obéir à leur injonction. Ils m’obligent même à en lire plusieurs de front.

10.     Comment vivrais-tu sans ta PAL ? A quoi ça sert ?

Ma PAL me rassure. Grâce à elle, je suis sûre de ne pas tomber en panne de lecture. Lire en flux tendu ? Attendre d’avoir fini un livre pour me lancer à la recherche du suivant ? C’est ça que tu me demandes d’envisager ? Tu tiens à la vie, Geneviève ?

11. Où achètes-tu tes livres ?

Au Grand Cercle, à Eragny. Une grande et belle librairie où je me promène souvent. Je fréquente aussi les librairies parisiennes. Les livres d’occasion, je les achète via Amazon.

12. Est-ce que tu as des petites habitudes pour lire ? (endroit, moment, environnement…)

Au saut du lit, en prenant mon petit-déjeuner. Ensuite, par petits flashs, quand le moment s’y prête, dans les transports en commun, notamment. Et puis le soir, évidemment.

13.Es-tu plus livres numériques ou livres papier ?

J’ai une préférence pour le livre papier mais je lis de plus en plus de livres numériques.

14. Pense-tu que les livres, les librairies et les bibliothèques sont voués à disparaître à plus ou moins court terme?

Mais qu’est-ce que c’est que cette question ? Un coup de mou, Geneviève ? Allons, allons, je vais faire comme si je ne l’avais pas vue.

Question subsidiaire : 

 As-tu une question à me poser ?

Pourrais-tu me détailler l’emploi du temps d’une de tes journées type ? Tu seras bien obligée d’ avouer que tu utilises un Retourneur de temps (et ça c’est de la triche !).

 

Publicités

12 réflexions sur “La PAL d’Isabelle

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s