Toxique de Niko Tackian : Histoire d’une LC, Chapitre 3

Echange de bons sorts entre une Magicienne Bibliothécaire et une Fée Lectrice…

Quand une Fée et une Magicienne discute polar et magie…

  • La potion Toxique de ce polar, t’a t-elle atteinte?

    Stelphique notre Fée

    J’ai trouvé qu’on ne voyait pas venir, cette personne toxique, et c’est tout le danger à se préparer à une telle confrontation. Elle s’insinue dans la porosité des lignes et d’un coup, on ne peut plus l’ignorer, car elle prend soudain tout l’espace, mais il est souvent trop tard…
    La fée en moi, a senti que ça sentait un peu le roussi, j’aurai donc bien créer un carré magique pour déceler le Mal…
    Sort n°1: Le carré Magique.

 

Ge la magicienne

Rhaaaa, ma Fée Lectrice, me voilà empêtrée dans mes sortilèges ! Je ne me suis pas rendue compte de la toxicité de cette lecture commune. Non pas que je n’ai pas pu entrer dans celle-ci. C’est vrai que j’ai mis du temps à appréhender l’objet. Mais une fois en main, je n’arrivais plus à le lâcher ! Prise dans ses filets. Et je n’ai pas vu le poisson s’insinuer en moi !

Aussi j’ai du préparer quelques potion pour me protéger de cette toxicité.
Et pourquoi pas à base de datura stramonium (trompette des ange, herbe aux sorcières, herbe du Diable, herbe des fous…). C’est la plante de la magie noire !  Une plante utilisée comme hypnotique par les faiseurs de zombis à Haïti. Elle contient pas moins de 64 alcanoïdes, tous des poisons potentiels, pas mal , toxique aussi si, là je vais être. Accélération cardiaque, transpiration excessive, amnésie, perte de connaissance, délire, hallucinations.  Pas mal pour mettre à mal notre adversaire, non ?

  • Le Lieu labyrinthique a t-il eu raison de tes pouvoirs magiques?

 

  Il y a eu plusieurs fausses pistes, beaucoup de chemins de traverses, et les allées très sombres, où le danger a élu domicile…On aurait pu se perdre dans les méandres de ses allées, mais grâce au talentTackian, il n’en a rien été…

Dans ses ténèbres, rien ne vaut un peu de lumière …

J’invoque donc toute la puissance magique de mes ailes scintillantes, pour créer un Cercle de Lumière, afin que l’on ne se perde plus dans ce labyrinthe obscur…

Sort n°2: Le cercle de lumière.

 

Oui l’auteur a tenter de me perdre, il m’a emmener sur des chemin de travers. Osant les fausses pistes. Essayant de me faire entrée dans le labyrinthe complexe de son cerveau. Il est fort, très fort. Il maîtrise son sujet. Il nous trimbale, nous ballade, nous bouscule. Il sait nous mettre mal à laisse. C’est un être angoissant. Il joue avec nos peur. Il connais parfaitement son potentiel de toxicité et mes prends au piège dans son histoire qu’on arrive pas à oublier.

Là aussi pour m’en sortir il va me falloir une potion puissante, sinon je vais rester coincée dans son labyrinthe.
Mais je maîtrise moi aussi parfaitement l’herbe d’égarement, comme l’écrivait  Ismaël Mérindol dans son  traité de Faërie  : « Si tu veux voyager longtemps, prends garde de ne pas fouler l’herbe d’égarement ». Oui je sais aussi utilisé l’herbe de Mélusine, herbe d’or, herbe folle, l’herbe d’engaire, la Tourmentine

 

  • As-tu crains, par moment, la force maléfique du Minotaure?

On pressent l’atmosphère maléfique que ce monstre veut absolument instaurer. D’ailleurs, j’ai trouvé que sa présence ressemblait plus à une ombre… J’aurai préféré qu’il prenne plus de prestance dans ce thriller, que la touche fantastique, est une plus grosse empreinte…
Malgré tout, rien ne vaut une bonne protection. Il reste quand même, une figure emblématique du Mal…
J’essaierai donc de faire un double sort qui allie, le Pentacle de protection et l’Arc-en-ciel. On n’ai jamais assez protégé, et rien n’empêche un peu de chance de nos portails féeriques…
Sort n°3: Le Pentacle de protection.

 

Oui, on ne peux résister à la force brute de ce monstre ! Dante fait du minotaure le gardien de la septième porte des Enfers. Dans la mythologie grecque, le Minotaure était une créature hybride, anthropomorphe et anthropophage, mais il n’avait rien à voir avec les anthropoïdes. Il vivait dans le labyrinthe. Le mythe du Minotaure illustrerait le combat éternel de l’homme contre son propre inconscient ; pour ne pas se perdre dans le dédale de sa pensée, l’homme moderne peut retrouver son chemin à l’aide d’un fil d’Ariane, et se libérer.

Nous avons tous un minotaure en nous qui nous torture. Ce minotaure est enfin la représentation de la dualité entre notre part humaine et celle de l’animal qui sommeille en nous.

Là il va me falloir préparer deux potions.
Du Polynectar : Cette potion permet à celui qui le boit de prendre durant 1h l’apparence d’un individu de son choix. Pour la fabriquer, il faut : des chrysopes(doivent cuire durant 21 jours), des sangsues, du sisymbre(doit être cueilli à la pleine lune) , du polygonum, de la corne de bicorne en poudre, de la peau de serpent d’arbre du Cap et bien sûr, un petit morceau de celui ou celle dont on veut prendre l’apparence
Une potion tue loups : Cette potion empêche la démence et permet à l’humain qui se transforme en loup-garou ou tout autre métamorphe de pouvoir rester lucide durant toute la durée de sa transformation.

 

 

  • Faut-il prévoir une future collaboration pour combattre le pouvoir Tackian?

    Je serai évidemment partante pour une autre folle aventure dans le futur univers que cet auteur saura nous concocter, et j’aimerai beaucoup partager encore cette expérience de lecture avec ma chère Magicienne Ge. J’ai adoré cette collaboration fantastique, et j’ai hâte de pouvoir partager un peu différemment la lecture de polar!
    Je porte donc cet espoir comme un talisman.
    Sort n°4: Le Talisman d’espoir.

Après de tels envoûtements, nul doute qu’il nous faudra à nouveau nous associer pour combattre les pouvoirs d’ensorceleur de ce Tackian et de son âme damné Tomar Khan, qui je n’en doute pas devrait à nouveau réapparaître dans un prochain opus

Oui et je sais qu’avec toi Ma Fée Stelphique, toutes mes potions devraient être réussi, surtout si c’est toi qui fait bouillir la marmite ou plutôt le chaudron, magique le chaudron.

 

Et si vous n’avez pas lu les chapitres précédents, rien n’est perdu. Vous pouvez encore rattraper le coups :

ICI le prologue d’une LC

Là le chapitre 1 de cette LC

Là encore le chapitre 2 

Publicités

38 réflexions sur “Toxique de Niko Tackian : Histoire d’une LC, Chapitre 3

  1. Beau sabbat et magnifique déchiffrage des arcanes de ce grimoire. La magie arménienne est puissante mais me semblez de taille à affronter toutes ses épreuves ! Bravo les filles… Niko

    Aimé par 1 personne

  2. Oh putain, les filles, c’est excellent !!! Merde, j’ai envie de lire ce roman, moi, maintenant ! Alors que Nath avait dit que je pouvais passer outre sans rien louper d’intéressant… Rhââââ !! 😈

    On dira que je n’ai retenu que ça, mais c’était une phrase rien que pour moi, la cochonne de service « Mais une fois en main, je n’arrivais plus à le lâcher »…

    Là, je suis PTDR, ma Ge !!

    PS : le polynectar, ce serait pas une potion dans Harry Potter ??? 😀

    Aimé par 1 personne

  3. Alors là les filles toutes mes félicitations!!!J’ai littéralement adoré votre collaboration: vous m’avez tout simplement envoutée???surtout que j’avais lu Toxique quelques semaines avant vous et cette façon de décrypter une oeuvre est tout simplement géniale !! J’en redemande…:):)

    Aimé par 3 people

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s