Les Démoniaques de Mattias Köping by Kris et Nadia

chronique-de-lecteurs

Aujourd’hui nous sommes gâtés.

Et oui nous aurons deux avis pour le prix d’un.

Deux billet de lectrices sur un même livre.

Deux avis plutôt convergents.

Mais je vous laisse découvrir tout cela

C’est Kris puis Nadia qui nous régalent

Collectif Kris

Collectif polar Nadia

Et le livre c’est :

 

97910914474780-3563034Le livre : Les Démoniaques de Mattias Köping. Paru le 6 octobre 2016  chez Ring dans la collection Ring Noir.21€ ; (392 p.) ; 22 x 14 cm

4eme de couv

C’est l’histoire d’une vengeance. L’histoire d’une fille qui affronte une bête. Son proxénète, son violeur. Son père. Drogues, meurtres, esclaves sexuelles, pédophilie. Au cœur d’un village qui borde l’autoroute, entre marécages lugubres et forêts profondes, un monstre se déploie. Depuis la Souille, son repère situé au cœur de la forêt, l’Ours dirige son clan d’une poigne de fer et repousse chaque jour les frontières de son empire criminel. Sa fille Kimy n’a qu’une obsession : attendre froidement l’heure de la vengeance. Car si personne ne se souvient de son visage, nul n’oubliera sa colère. Dans un thriller à la densité paroxystique, Köping prend le lecteur à la gorge et connecte, page après page, les fils d’une bombe à retardement. Une onde de choc étourdissante qui fait figure d’événement dans la scène littéraire française.

ob_efde62_capture-d-e-cran-2016-11-25-a-13L’auteur : Mattias Köping vit en Normandie. ll partage son temps entre deux grandes passions, les arts martiaux et la littérature. Il se consacre aujourd’hui à la littérature. Les Démoniaques est son premier roman.
Collectif Kris

L’avis de Kris :

Les Démoniaques – Mattias Köping
Merci Florence

Au coeur de la déshérence industrielle, la criminalité prospère dans une petite ville qui borde l’autoroute, entre marécages lugubres et forêts profondes. Prostituée et dealeuse, Kimy y exerce bien malgré elle ses talents pour le compte de son père, Jacky, alias l’Ours. Père incestueux et proxénète, il ne recule devant rien pour étendre son empire criminel et celui de ses acolytes.

LE page turner dans toute sa splendeur ! I Malgré un langage des plus cru mais sans lequel l’histoire ne serait jamais ce qu’elle est, une fois le nez dedans vous ne pourrez le poser.
Une envie extrêmement forte de connaître la destinée de cette jeune fille dont l’enfance et la jeunesse ont été bafouées.
Une intrigue très bien construite qui ne sort pas forcément de sentiers battus (ça c’est 40 ans de polars/thrillers qui parlent) mais qui est extrêmement captivante.
N’ayez pas peur, le danger est bien présent !! 😀😀😀

 

Collectif polar Nadia

L’avis de Nadia:

Kimy a 15 ans , elle est lycéenne . Elle se drogue , elle deale dans son lycée  , elle se prostitue. Elle connaît bien son dealer , son proxénète , son violeur quand l’occasion se présente ; cet homme , c’est son père . Mais , elle sait qu’un jour , tout va basculer …

Pierre Soulages . Pierre Soulages , voilà à qui j’ai pensé en fermant « Les Démoniaques » de Mattias KÖPING . Toutes les nuances de noir des tableaux monochromes du peintre réunit dans un thriller magistral !

Dés les premières lignes , vous êtes aspiré par cette histoire , vampirisé par cette jeune fille. C’est fort bien écrit , bien construit ,  très rythmé , cru , violent , parfois difficile à lire , mais passionnant ! Le lecteur n’est pas épargné et c’est tant mieux !

 Je vous conseille d’avoir quelques heures de libres avant d’ouvrir ce thriller parce que vous ne pourrez pas le lâcher avant d’en lire le dernier mot !

 Je ne vous en dit pas plus , je ne veux rien dévoiler ..

 Merci Mattias pour cette si belle Kimy qui malgré une histoire familiale des plus dramatiques porte en elle tant d’humanité , tant de volonté et d’espoir.

 Un gros coup de cœur en ce début d’année 2017 ..

 

Extrait :
Mauricette n’ignorait rien des activités de Jacky : elle y participait. La vie lui avait été dure, à la vieille, et rien de ce qui était illégal ne la rebutait. Juste revanche, pensait-elle, un coup rendu pour un coup donné. Une partie de l’argent de Jacky se blanchissait dans son café épicerie et Mauricette touchait sa part. Les prostituées y exerçaient à tour de rôle leurs talents dans l’arrière-salle. Kimy ne le savait que trop bien. Cela ne jouait pas peu dans le succès du boui-boui. Nombre de petits pécores acnéiques y avaient laissé leur pucelage, emmenés là par un aîné. Des chasseurs y oubliaient la laideur de leurs épouses ou de leurs filles. Les tapineuses craignaient beaucoup la Mauchrétien. La vieille avait l’oeil à tout, connaissait toutes les ficelles du métier, et sa langue bien pendue sifflait loin dans l’oreille complaisante de son grand fiston. Mauricette Mauchrétien détestait toutes les femelles en général, et les femmes en particulier.
Publicités

31 réflexions sur “Les Démoniaques de Mattias Köping by Kris et Nadia

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s