Manhattan Freud de Luc Bossi

Lecture d’avant

bl Le livre : Manhattan Freud de Luc Bossi. Paru le 4 février 2009 chez Albin Michel dans la collection Thriller.  19€30 ; (364 p.) ; 24 x 16 cm

bl1Réédité en poche le 5 janvier 2011 Chez Le Livre de poche collection policier. 7€10 ;. (445 p.) ; 18 x 11 cm

4e de couv :

Freud-Jung un thriller initiatique

En 1909, la notoriété de Freud est déjà immense. Il ne lui reste qu’à conquérir l’Amérique. Mais à New York l’attend le plus grand défi de sa carrière : déchiffrer l’âme d’un mystérieux tueur en série et réussir là où la police a échoué.

« Manhattan Freud est un petit chef-d’oeuvre. Chaque phrase a la saveur délicate d’une tasse de thé, chaque crime la morsure acide d’un coup de poignard. Bossi manie la plume comme Jack l’Éventreur le scalpel. Et il soigne son humour comme Brummel son noeud de cravate. J’adore ! »
Jean-Christophe Grangé

bl2L’auteur : Luc Bossi est scénariste, producteur pour le cinéma et écrivain.  Il est né à Gap le 6 novembre 1972Après des études d’histoire, de journalisme et de scénario, Luc Bossi a étudié à l’école de cinéma de l’Université de Californie du Sud à Los Angeles. Il a ainsi travaillé pour des studios comme New Line Cinéma et Castle Rock avant de s’orienter vers la production en France. En 2008, il a créé la société Brio Films.

 

Extrait :
Un reporter fit irruption pour demander s’il pouvait passer deux colonnes sur les premières impressions d’Amérique du fameux « docteur Freund » qui avait débarqué à New York l’avant-veille.
– Qui est ce Freund ? Qu’est-ce qu’il a inventé ?
– Il cherche l’origine des maladies mentales. Il affirme que pour garder l’esprit sain, nous avons tous dû survivre à un conflit oedipien.
– Un quoi ?
– Un conflit oedipien. C’est-à-dire qu’enfant, nous voulons tuer notre père et coucher avec notre mère.
Ochs lança un regard désespéré vers le ciel.
– Non, non et non ! Combien de fois vais-je le répéter, nom de Dieu ? Je ne publie pas de ragots dans le New York Times ! Je fabrique un journal de référence ! Mettez-vous ça dans la tête !

Résumé et petit avis :

New York, 1909. Une série de meurtres rituels fait trembler la mégalopole. Freud effectue un voyage aux Etats-Unis, avec son disciple Jung, pour mener une série de conférences sur la psychanalyse. On fait alors appel à lui pour exhumer les souvenirs enfouis d’une jeune femme amnésique, seul témoin d’un meurtre.

Dans ce polar,Luc Bossi revisite le séjour du célèbre psychanalyste à New York à l’été 1909.

Quelle merveilleuse idée à eu l’auteur d’associer psychanalyse et New-York dans ce formidable thriller où folie meurtrière et folles architectures s’entremêlent dans les méandres du cerveau démoniaque d’un assassin mégalomane.

Nous allons découvrir et nous immerger dans cette mégalopole surprenante pour deux européens qui y débarquent fussent-ils Sigmund Freud et Karl Jung. Une ville en pleine mutation qui aspire à devenir la première place financière du monde.

Nous allons aussi comprendre les différences entre la psychanalyse de son créateur Freud et la vision qu’a de cette nouvelle science le jeune et impétueux Jung. L’auteur tout en nous faisons vivre une enquête policière passionnante, nous donne les clé pour déchiffrer la psychanalyse, c’est fort, c’est très fort.

Et le duo Freud/Jung marche à merveille. Le maître et son disciple sont tellement dissemblables qu’ils se complètent parfaitement. Et si ce n’est pas la première fois que je rencontre Freud détective dans un roman, j’avoue que là,  Luc Bossi m’a totalement bluffée.

Oui ce premier roman est une totale réussite.

Publicités

22 réflexions sur “Manhattan Freud de Luc Bossi

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s