Les poches d’octobre-novembre : Episode 3

Hello chers lecteur zé chères lectrices.

« Les conseils du mois d’une fan de polars et de thrillers »

banniere-coups-de-coeur (1)

Cette fois c’est la fin des titres parus en poche, en octobre et novembre, que je vous propose de retrouver ici.

Et comme il y en a un certain nombre, j’en ai fait 3 épisodes.

Vous pouvez bien entendu retrouver l’épisode 1 des poches d’octobre-novembre ICI

L’épisode 2  des poches de novembre là 

Et maintenant  c’est parti pour le troisième et dernier opus.

 


n1    Herron, Mick /La maison des tocards
Actes Sud . Babel. Babel noir, n° 166

River Cartwright vient d’être recruté au MI5 mais, à cause d’une erreur dont on l’accuse à tort, il se retrouve écarté et relevé de ses fonctions. Lorsqu’un innocent se fait enlever et que les terroristes informent qu’il sera décapité, River décide de montrer sa vraie valeur. Il a quarante-huit heures pour sauver le jeune homme.
Ce roman d’espionnage singulier, peuplé d’une galerie de personnages hauts en couleur, bouscule avec humour et irrévérence les codes du genre. Peuplé de personnages savoureux, ce roman d’espionnage atypique et rythmé revisite avec humour les codes du genre, et brosse un portrait sans concession de la Grande-Bretagne d’aujourd’hui.

 


n2Barrière, Michèle / Innocent breuvage : une aventure de Quentin du Mesnil et du Dr François Rabelais
Le Livre de poche. Policier, n° 34309

Août 1536, à Valence. Alors que Charles Quint et François Ier sont en guerre, l’aîné des fils de François Ier meurt brutalement après avoir bu. L’échanson est accusé d’empoisonnement et son ami Quentin, pour le défendre auprès du roi, cherche l’appui de François Rabelais. Avec un carnet de recettes modernisées de Bartolomeo Scappi.
Un nouveau roman historique et gastronomique de Michèle Barrière qui nous entraîne à la suite de François 1er avec Rabelais dans les parages. Nous sommes presque certains de faire bondance avec de tels personnages. Et comme à son habitude l’auteur nous propose un carnet de recettes de la Renaissance en fin d’ouvrage. De quoi nous régaler une seconde fois !


n3Miller, Jax / Les infâmes
J’ai lu. Thriller

Freedom Oliver, alcoolique et suicidaire, a passé dix-huit ans à se cacher dans l’Oregon, protégée par le FBI. Elle souffre d’avoir dû abandonner ses enfants pour échapper à la vengeance de son beau-frère. En apprenant la disparition de sa fille, elle quitte son anonymat pour partir à sa recherche.

Prix Transfuge du meilleur polar étranger 2015, grand prix des lectrices de Elle 2016 (policier).
Entre les paumés magnifiques, les flics indélicats, les dégénérés de sa belle-famille et de dangereux fanatiques religieux Jax Miller nous offre un périple qui tourne vite à l’odyssée. Une putain de belle réussite.

Ma chronique sur Les infâmes

 


n4Khara, David S. / Atomes crochus
J’ai lu. Policier

« Le plus terrible avec la vengeance c’est qu’elle se déguste seul. »

Aéroport de Fort Worth, Dallas. Deux voyageurs essoufflés viennent de rater leur vol pour Paris et se le reprochent mutuellement : Enzo Meazza, un criminel en col blanc tout juste sorti de prison, et Janet Livingston-Pierce, ingénieur en déplacement professionnel. L’avion explose quelques secondes après son décollage…À peine remis du choc, ils sont pris pour cible par des hommes armés. Pourquoi en ont-ils après eux ? Leur commanditaire serait-il le mystérieux Griffon traqué par le FBI depuis des années ? Une seule certitude : Janet et Enzo n’auraient jamais dû se rencontrer…
David Khara nous offre un roman inédit en format poche, alors pourquoi s’en priver surtout quand on connait le succès de ses précédents titres. Il est un auteur incontournable du thriller français. Après sa trilogie, Le Projet Bleiberg, Le Projet Shiro et Le Projet Morgenstern, il nous entraîne, avec Atomes crochus, dans une nouvelle enquête au rythme effréné.


n5Ellory, Roger Jon /Les assassins
Le Livre de poche. Thriller, n° 34299

New York, quatre meurtres en quinze jours, quatre modes opératoires différents. Personne ne fait le rapprochement entre eux, sauf John Costello, documentaliste au City Herald. Ces meurtres ressemblent à d’anciens crimes commis par des tueurs célèbres. Karen et Ray l’aident à enquêter sur ce tueur en série.
R. J. Ellory poursuit son exploration du mal américain, interrogeant cette fois notre fascination pour les monstres.

 

 

 

 


n6Gordon, David / Polarama
Actes Sud . Babel. Babel noir, n° 165

Darian Clay, coupable d’avoir assassiné et dépecé quatre femmes, attend son exécution dans le couloir de la mort. Il demande à Harry Bloch, écrivain aux ambitions contrariées, de rencontrer les femmes avec qui il a établi une correspondance depuis la prison afin d’écrire des scénarios érotiques qui le mettent en scène. En échange, Clay s’engage à faire des révélations sur ses crimes

.
David Gordon vit à New York. Il a travaillé dans le cinéma, la mode, l’édition et la presse pornographique. Polarama est son premier roman. Tout à la fois polar satirique et enquête littéraire, Polarama est un thriller aussi mauvais genre que déjanté


n7Parsons, Tony / Des garçons bien élevés
Points

Sept étudiants privilégiés d’une riche école privée deviennent amis. Vingt ans plus tard, ils meurent égorgés les uns après les autres. L’enquêteur Max Wolfe, insomniaque et amoureux des chiens, suit la piste du tueur en série, des bas-fonds de Londres aux hautes sphères du pouvoir.
Tony Parsons signe là son premier roman policier. Une intrigue puissante et un personnage principal charismatique. Un récit trépidant Ancien journaliste de punk rock, ayant côtoyé les Clash ou les Sex Pistols. Tony Parsons est la nouvelle révélation du polar anglais.

 


n8Qiu, Xiaolong / Mort d’une héroïne rouge
Points. Policiers

Shanghai, 1990. Deux copains qui partent à la pêche retrouvent sous leur bateau le cadavre d’une jeune femme. L’inspecteur Chen, qui pend la crémaillère avec ses amis, est dérangé pour cette affaire de meurtre. Mais il découvre que la victime s’appelle Hongying, alias Héroïne rouge : il s’agit d’une très jolie travailleuse modèle de la nation.
C’est avec Mort d’une héroïne rouge que j’ai découvert l’univers de Xiaolong, Qiu il y a maintenant quinze ans dans la première enquête de Chen, le plus célèbre des inspecteurs chinois. Cette amorale histoire chinoise nous fait découvrir les déroutantes mœurs du Céleste Empire à l’heure communiste.

« Des livres comme celui-ci, fins, érudits, on n’en a pas lu cinquante sur la Chine d’aujourd’hui. En y ajoutant l’excellent suspense, on obtient de quoi passer deux ou trois soirées passionnantes. » Elle


n9King, Stephen / Mr Mercedes
Le Livre de poche, n° 34296

Midwest, 2009. Dans l’aube glacée, des centaines de chômeurs en quête d’un job font la queue devant un salon de l’emploi. Soudain, une Mercedes fonce sur la foule, causant huit morts et quinze blessés dans son sillage. Le chauffard, lui, a disparu dans la brume, sans laisser de traces. Un an plus tard, Bill Hodges, flic à la retraite qui n’a pas su résoudre l’affaire, reste obsédé par ce massacre. Une lettre du « tueur à la Mercedes » va l’empêcher de sombrer dans la dépression qui le guette
Délaissant le fantastique, Stephen King se glisse avec une jubilation contagieuse dans le moule du polar. Revenu de tout mais toujours tenace, son inspecteur Bill Hodges rejoint les figures emblématiques du roman noir américain.


 

n10Commère, Hervé / Le deuxième homme
Pocket. Thriller, n° 15843

Paul vit depuis quelque temps avec Norah, mais il se rend compte qu’il ne connaît pas vraiment sa compagne dont la famille a été décimée dans un incendie. Ayant lui-même subi la douleur de grandir sans père, il décide de faire plaisir à la jeune femme en lui organisant des retrouvailles avec son passé. C’est là qu’il découvre la photo du premier mari de Norah, le parfait sosie de Paul.
Un roman implacable et glaçant sur la façon dont un couple peut se construire et en retour détruire chacun des individus qui le compose… Avec une plume magnifique et une finesse d’orfèvre des mots, Hervé Commère joue à dépeindre l’enfer mental, et s’inscrit dans la tradition de la grande littérature noire.


Voilà, vous avez toutes les cartes en main pour bien finir l’année.

Tout pour prévoir, choisir et offrir vos petites étrennes si comme moi vous faites vos cadeaux en début d’année.

Passez un super réveillon.

Chanter, danser, buvez, aimez et à minuit fêtez la nouvelle année.

Profitez et célébrez la vie.

Et moi je vous dit à l’année prochaine pour de nouvelles aventures livresques et polardesques

81057085_o

 

Publicités

7 réflexions sur “Les poches d’octobre-novembre : Episode 3

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s