3600


3600

Punaise, j’en reviens pas ! 3600 !

Whoua, je n’avais même pas vu, trop occuppée que j’étais, tout à mes révisions et à l’organisation de mes prochains apéros polars. Sans compter le reste.

Whaou, et quand je redresse la tête, j’apperçois un chiffre qui fait chaud au coeur,3608.

3608, de quoi me remettre de la déception d’avoir raté ce fichu concours !

3608 pour me remonter le moral.

3608, je ne m’attendais pas à ça en lançant ce blog il y a 21 mois.

Si j’avais su je me serai lançée plutôt comme me le conseillaient quelques amis bloggueurs depuis quelques années déjà !

Il a plus d’une décennie de cela, j’avais la chance de lire du polar pour les crimes de l’année et de voir mes petits avis publiés. Et puis les crimes de l’année sont tombés dans l’oublie pour cause de restrictions bubgétaires drastiques. Longtemps j’ai espéré qu’ils seraient publiés en ligne. Et puis ça aussi, il a fallu l’oublier.

Alors Facebook, m’a permis un temps de partager mes avis sous forme d’article. Et puis il y a eu ce blog que je voulais collectif.

Et aujourd’hui vous êtes plus de 3600 à le plébiciter.

3608 abonné(e)s, je suis comblée.

Enorme merci à vous tous qui me suivez et qui pardonnez aussi, mon manque de rigueur et mes nombreuses fautes.

Car vous savez que ce blog pour moi est avant tout un plaisir, un peu comme un jeu addictif. Unjeu chronophage avec lequel je vis toutes les nuits et même parfois le jour.

Publicités