Lyndwood Miller de Sandrine Roy

Collectif polar.JLuc

9782370470713,0-3252940Le livre : Lyndwood Miller de Sandrine Roy.Paru le 10 juin 2016 aux Editions Lajouanie.19€; (291 p.) ; 19 x 13 cm

4e de couv :

Lynwood Miller

Elle est jeune, belle et capable de déplacer des objets à distance et de guérir par l’imposition des mains. On cherche à la tuer. Il est beau, Américain, et coule une retraite paisible et prématurée dans les montagnes françaises. C’est un ancien membre des forces spéciales. Il veut la sauver.

Ils se sont rencontrés dans des circonstances peu communes : deux malfrats avaient kidnappé la belle et projetaient de l’exécuter. Pas de chance, ils opéraient à deux pas de la bergerie de l’ancien soldat…

Gravitent autour de ce duo deux psychiatres allemands au passé chargé ; un jeune hacker un brin introverti partageant son temps entre balades dans ses Pyrénées natales et curieuses missions à travers le monde ; une brigade de policiers d’outre-Rhin ; un commissaire français débonnaire, et un sacré nombre de gens bien décidés à faire disparaître définitivement l’héroïne.

De l’action, de l’amour, du suspense, des rebondissements… tous les ingrédients, en somme, d’un roman que ne renieraient pas les maîtres du genre.

13319945_135933353481270_5430673973166427892_nL’auteur : Sandrine Roy est née à Bordeaux et vit à Montauban. Lynwood Miller est son premier roman.
Elle s’est déjà attelée aux prochaines aventures de son héros charismatique, protecteur, amoureux, bagarreur, entier.

Extrait :

Une année s’était écoulée. Il neigeait sans interruption depuis dix jours. À l’extérieur, le silence était lourd, toute activité humaine ayant cessé à cause des intempéries. Selon les autochtones, habitués aux hivers rigoureux, cela faisait plusieurs décennies qu’il n’avait pas neigé autant. Non seulement ça tombait sans arrêt mais un vent violent s’étant mis à balayer les vallées, la température était descendue bien en dessous de zéro. Même dans l’après-midi, le thermomètre refusait de remonter. Il fallait se préparer à des coupures électriques si la neige continuait de s’accumuler sur les lignes à haute tension.Sur les conseils de Simon, Lynwood avait acheté un groupe électrogène, au cas où. Pour se chauffer, il utilisait presque exclusivement les poêles à bois qui distribuaient la chaleur dans toute la maison grâce à un système de tuyaux en toile d’araignée qui courait dans tous les plafonds jusqu’aux étages supérieurs où se trouvaient les chambres. Le groupe électrogène était destiné au réfrigérateur et au congélateur.
Le quinzième jour de tempête, les lignes téléphoniques et l’électricité furent coupées. Lynwood eut l’occasion d’inaugurer l’engin, espérant que la quantité d’essence soit suffisante, il ignorait combien de temps durerait la coupure.
Il se retrouva donc complètement isolé. Même Simon ne pointa pas le bout de son nez.
 CM16

Résumé et l’avis de Jean Luc :

 Quelque part dans les montagnes françaises vit une jeune femme d’une grande beauté, capable de guérir par l’imposition des mains et douée de télékinésie. Un jour, des hommes font irruption chez elle et la kidnappent avec l’intention de la tuer. Elle est sauvée par Lynwood Miller, un ancien des forces spéciales américaines qui vit dans la bergerie voisine depuis sa retraite. 

Lyndwood Miller de Sandrine Roy est un livre étonnant. En effet, j’ai trouvé l’intrigue plutôt simple et malgré tout j’ai bien accroché avec les personnages de ce roman policier. Il y a du suspens et franchement, j’ai passé un bon moment en compagnie d’une équipe très particulière.

Sans rentrer dans les détails, il y a un vieux garçon, génie et pirate informatique hors norme, un ancien membre des forces spéciales américaine bourré de charme et aussi une jeune femme douée de capacité paranormales.

En faite, c’est très bien construit parce que l’auteur ne tombe pas dans les clichés des séries américaines, les personnages sont attachants et humains. L’histoire est pas mal ficelé, on frise le fantastique mais pas trop. Et il y a aussi un peu d’humour !
Seul bémol, la fin à mon goût est un peu trop facile et aurait gagné à être un peu plus développée, en particulier en raison des talents de l’héroïne.

En dépit de cela, Lindwood Miller reste très agréable à découvrir et surtout il me tarde de lire la suite des aventures de cette équipe !

 

Lire le début de Lynwood Miller ICI

Publicités

33 réflexions sur “Lyndwood Miller de Sandrine Roy

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s