Le comité de lecture polar des bibliothèques de la ville de Paris : qu’est que c’est ?

On m’a souvent posé la question. Le comité de lecture polar des bibliothèques de la ville de Paris : qu’est que c’est ? Et bien aujourd’hui je tente d’y répondre.

Le comité de lecture polar des bibliothèques de la ville de Paris est un collectif de veille et d’analyse.

Les collectifs de veille et d’analyse évaluent les documents de la production éditoriale de leur secteur thématique pour les bibliothèques du réseau de la Ville de Paris. Ils proposent des sélections et apportent leurs conseils aux acquisitions des établissements.

Le collectif LIPO, LIttératures POlicières, est constitué de membres, tous bibliothécaires, passionnés par la littérature policière. Ils suivent l‘actualité éditoriale du domaine policier constituée principalement de romans et de quelques rares essais.

Et les réunions du Comité Littératures Policières sont le mardi matin,toutes les deux semaines.

Nous travaillons à partir de la base bibliographique Electre. Un titre qui ne sera pas référencé dans Electre ne sera pas vu par les collectifs. Donc pas traité.

La sélection des romans policiers dans les bibliothèques de la Ville de Paris

Le réseau des bibliothèques et médiathèques de la Ville de Paris est un réseau unique en France de par le nombre d’établissements (60), l’ancienneté mais aussi la taille de ses collections (nombre d’exemplaires et de titres). L’importance et l’originalité de ce réseau nécessitent un fonctionnement particulier au niveau de la sélection des ouvrages.

C’est dans ce cadre que s’inscrit la démarche du comité de lecture polar. En effet ce comité a pour mission d’une part de répertorier l’ensemble de la production éditoriale « romans policiers » et d’autre part de sélectionner bimensuellement un certain nombre de titres qui sont proposés à l’ensemble des établissements du réseau parisien. Sélection à partir de laquelle les bibliothèques effectuent leurs commandes. Chaque ouvrage fait l’objet d’une analyse critique.

La production dans le domaine du roman policier est de plus en plus importante. Chaque maison d’édition a désormais sa collection policière et nombreux sont les éditeurs, essentiellement régionaux, qui ne publient que du policier. L’objectif du collectif est de sélectionner les romans qui lui ont paru les meilleurs tout en prenant en compte la grande diversité éditoriale de ce genre. Il lui faut essayer de ne pas succomber aux modes et aux engouements qui font que l’on publie tout et n’importe quoi dans les domaines qui ont du succès (policier nordique, ésotérique, histoires de tueurs en série etc.) tout en ne perdant pas de vue que les titres sélectionnés sont destinés à des collections construites pour le public.

Si l’essentiel du travail et de la sélection se font sur des titres inédits il nous paraît toutefois important de signaler, en les passant sur Liste ou en les recommandant simplement, certaines rééditions. Soit parce que ce sont de nouvelles traductions (les premières traductions de certains livres étant parfois très limites) ; soit parce que ce sont des éditions d’œuvres complètes qui reprennent des titres qui ne sont souvent plus disponibles depuis longtemps.

Le comité de lecture polar des bibliothèque de la ville de Paris s’efforce de lire un maximum de 1e roman. Le travail de découverte est un des axes de notre travail qui est sans doute le plus gratifiant.

Aussi pour effectuer celui-ci nous disposons d’un service d’offices.

Malheureusement souvent les offices que nous demandons ne nous sont pas fournis, par nos libraires prestataires, quand il s’agit de petites maisons d’éditions.

Dans ce cas, il nous arrive de demander des services de presse (SP) aux éditeurs en question.

Pour autant, un SP ne signifie pas un achat en bibliothèque. Seul les romans policiers qui nous semblerons les meilleurs, sortant du lot, ceux qui nous aurons surpris, étonnés ,questionnés se verront proposés pour achat aux 60 bibliothèques parisiennes. Nous sommes l’outil de sélection de ces dernières.

Voilà donc défini la mission première du comité polar.

Mais depuis la rentrée 2012-2013, celui ci propose aussi un certains nombres d’autres activités.

-Présence sur les salons et festivals pour mieux percevoir les tendances qui se dégagent dans notre domaine de prédilection.

-Participations à des débats et des colloques.

-Publications de bibliographie à destinations du public des bibliothèques parisiennes et au-delà.

-Mise en place de rencontres ou de débats autour du polar dans les établissements parisiens.

-Présence sur les réseaux sociaux. Page facebook très active.

Voilà, vous savez tout sur mon activité autour du comité de lecture polar. C’est une des parties de mon boulot. 20% environ de mon temps de travail. Bien plus en réalité sur mon temps personnel.

Du reste, j’aurai aimé un blog pour notre comité de lecture; le projet a été déposé il y a plusieurs années déjà. Mais le blog n’ayant toujours pas vu le jour, j’ai créé le mien, mais vous le connaissez non ? Mais si Collectif Polar : Chronique de Nuit

Vous l’aurez compris, pour ce job, je suis obligée de travailler avec la base de donnée bibliographique Electre. Aussi, si votre polar n’est pas référencé dans cette base bibliographique, je ne le lirai pas. Je le regrette, mais mon temps n’est pas extensible.

Normalement, le référencement dans Electre est gratuit, c’est à vous mais surtout à votre éditeur, même si c’est une petite maison d’édition, de prendre contacte avec Electre et de proposer vos titres afin qu’il les enregistre

Pour nos amis auto-édités c’est sans doute un peu plus compliqué. Quoique certains d’entre vous êtes étiquetés sur cette base bibliographique.

Et  là, je voudrais pousser un petit coup de gueule.

Car, non, je n’ai rien contre l’autoédition, comme le prétendent certains.  Je ne suis pas, enfin je crois, le suppôt des éditeurs patentés. Pour autant, je ne ferai pas les démarches administratives à votre place. A vous de mettre tout en place pour vous faire connaître auprès des libraires et des bibliothécaires.

Je n’ai pas d’actions chez Electre, je trouve même qu’ils font payer leurs services un peu chers aux médiathèques et aux librairies qui souhaitent travailler avec cet outil. Mais c’est un outil précieux et utile à notre travail. Et puis, je n’ai pas le choix, pour mon boulot, je travaille avec les outils que me fournit mon employeur.

Encore une fois je le répète, dans le cadre de mes lectures, je préfère faire d’une pierre deux coups. Et pour moi et pour le comité de lecture. Mon temps de lecture se fait uniquement sur mon temps perso de repos et… Mon temps aussi est précieux !

Allez, j’y retourne, j’ai encore 5-6 romans à lire pour mardi prochain.

Bonne lecture à vous aussi.

 

 

Publicités

31 réflexions sur “Le comité de lecture polar des bibliothèques de la ville de Paris : qu’est que c’est ?

  1. un collectif pour lire et parler de polar??? je vote pour!!!ça doit être intéressant!!!!!!!!!!!!
    dans ma ville, ils ont supprimé le comité  » petits éditeurs » : avec d’autres lecteurs on se réunissait et la médiathèque nous prêtait ( hors circuit « normal » ) des livres de petits éditeurs… cela permettait de savoir pour la médiathèque quoi acheter… on rigolait bien….
    mais budget is budget… 😦

    Aimé par 1 personne

  2. Vas-y, Gene, te laisse pas faire ! 😆 C’est vrai que tu ramènes du boulot à la maison, toi, mais bon, c’est sans doute plus agréable que de revenir avec des dossiers de clients, des facturiers ou des bilans comptables, non ?? 😛

    Normal que tu ne fasses pas l’administratif des gens, on a déjà assez à faire avec ses propres trucs administratifs.

    Au final, tu écrèmes la crème du polar et tu ne proposes que le meilleur, le haut du panier, le must… 🙂

    Aimé par 1 personne

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s