Rafael, derniers jours de Gregory Mcdonald

cm16

Je vous avez prévenu, il pouvait y avoir quelques surprises en septembre.

Et bien en voilà au moins une.

Et c’est Nath du blog Sous les pavés la Page qui nous l’offre.

 

9782265063600,0-999601Le livre : Rafael, derniers jours  de Gregory McDonald. Traduit de l’américain par Jean-François Merle. Paru le 10 octobre 1996 chez Fleuve Noir dans la collection Fleuve noir Crime. (191 p.) ; 18 x 11 cm

9782264039446,0-254734Rééditer en pochele 3 septembre 2009 chez 10/18 dans la collection Domaine étranger policier. 7€10 ; (190 p.) ; 18 x 11 c

4e de couv :

Il est illettré, alcoolique, père de trois enfants, sans travail ni avenir. Il survit près d’une décharge publique, quelque part dans le sud-ouest des États-Unis. Mais l’Amérique ne l’a pas tout à fait oublié. Un inconnu, producteur de snuff films, lui propose un marché : sa vie contre trente mille dollars. Il s’appelle Rafael, et il n’a plus que trois jours à vivre…

Avec ce roman, Gregory Mcdonald n’a pas seulement sondé le coeur de la misère humaine, il lui a aussi donné un visage et une dignité.

«Ce roman américain est, en pesant les mots, un très grand livre. (…) Ce roman brûle les boyaux. Il est à lire d’un seul trait. Et d’urgence.» André Rollin, Le Canard Enchaîné

«Ce roman vous clouera sur place et déclenchera dans votre tête un hurlement qui ne s’achèvera pas la dernière page tournée.» France-Soir

16127

L’auteur : Gregory Mcdonald est né en 1937 dans le Massachusetts. Deux fois lauréat du Prix Edgar-Poe du meilleur roman policier de l’année, il est surtout connu, en France, pour sa série des Fletch. Avec Rafael, derniers jours (paru aux Etats-Unis en 1991 sous le titre The Brave), il a écrit un roman sombre et désespéré

L’avis de Nath

Avez-vous déjà versé des larmes en lisant un livre?

Avez-vous déjà ressenti une telle empathie pour un simple personnage de roman que votre main a envie d’entrer dans les pages pour le tirer vers la réalité et le sauver?

Si ce n’est pas le cas, jetez-vous sur celui-ci. Mais attention, cette histoire bouleversante et déchirante risque de vous marquer à jamais!

Rafael, 21 ans et trois enfants, illettré et alcoolique, vit dans un bidonville accolé à une décharge aux confins de l’ouest américain. Pour survivre, il fait comme les autres, il fouille la décharge en compagnie des rats pour commercialiser ce qui peut l’être.

9782264050595,0-530933Cette zone de non-droit abrite des familles entières, sans avenir,oubliées de tous, ignorées et rejetées. Alors ils boivent. Tous, des enfants aux vieillards. Pour oublier, se réchauffer, parce que c’est comme ça. Rafael ne se souvient même plus du jour où il a commencé. Il ne sait pas vraiment d’où il vient. Tout le monde le surnomme « l’indien », peut-être en est-il un, son propre père dit qu’ils n’appartiennent à personne.

Ce que Rafael sait, c’est qu’il aime sa femme et ses gosses et qu’il ferait tout pour les sortir de ce trou immonde dans lequel ils survivent. L’opportunité arrive, entre deux vodka, au bar où il a ses habitudes. 25000 dollars pour un film, un snuff… 25000 dollars qui pourraient sortir sa famille de la misère. Mais pour les obtenir, c’est sa vie qu’il doit vendre…

Attention, une fois ce livre commencé, vous ne pourrez pas le poser. Si votre  sensibilité est exacerbée, abstenez-vous de lire le 3ème chapitre, qui pourrait vous retourner l’estomac, ainsi que le conseille l’auteur en prologue. Mais c’est le coeur et l’âme qui vous seront retournés dans tous les autres chapitres.

Un grand cri d’amour et de dignité, j’en suis encore bouleversée. A lire d’urgence!

 

Pour aller plus loin :

Rafael, derniers jours (titre original : The Brave) est un roman de Gregory Mcdonald, publié en 1991 aux États-Unis, et traduit en français en 1996. Gregory Mcdonald a obtenu le prix Trophées 813 en 1997 pour Rafael, derniers jours.
4933ecc34c024Johnny Depp, a adapté au Cinéma ce roman.  The Brave, en 1997, Il y tient le rôle titre au coté de Marlon Brando.
Mais assurément, le livre est bien meilleur.
Publicités

16 réflexions sur “Rafael, derniers jours de Gregory Mcdonald

  1. Tiens, je suis étonnée de découvrir une chronique sur ce livre ! 😀
    Pendant mon adolescence, je lisais énormément de livres de la collection 10/18. J’ai notamment découvert, au hasard des rayons d’une librairie où j’aimais flâner, ce livre « Rafael, derniers jours ». Cela remonte à loin maintenant, mais j’ai un très fort souvenir des émotions que ce livre m’a procurées ! Il représente les lectures qui me faisaient vibrer à l’époque : des histoires humaines, souvent sur la misère et la dure réalité de la vie de certain. « Rafael, derniers jours » c’est une histoire particulièrement atroce et choquante ! Je ne savais pas qu’un film en avait été tiré !

    Aimé par 1 personne

    • Oh merci Anaïs pour ce bel avis sur ce titre. C’est justement lors d’une discussion avec Nath sur ce sujet que nous avons décidé de mettre ce titre en avant. Cette lecture avait été pour l’une comme pour l’autre une lecture marquante. Aussi m^me si le titre date un peu, il nous a semblé judicieux de le remettre sur le devant de la scène afin que d’autres lecteurs se l’approprient. Et oui le film a été réalisé par Johnny Depp qui interprète le premier rôle. Mais le jeune acteur a surtout utilisé la seconde partie du livre pour monter son film et du coup il perd de sa saveur. Il ne reflète pas l’intensité du roman, il n’a pas sa puissance.

      J'aime

  2. J’ai vu l’avis de Belette avant celui-ci. Sa chronique me donnait déjà fort envie de faire connaissance avec Rafael. Et voilà Nathalie qui continue sur la même lancée! Comme je ne sais rien refuser à ces dames, je pense que ce bouquin va faire un grand saut vers le haut de ma pile…
    Bisous, les filles…

    Aimé par 1 personne

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s