Mes coups de coeur et mes découvertes de la saison 2016 : chapitre 3

 

Coup de coeur$jpg

 

Je vous avez prévenus, durant ce mois de juillet, je vais vous présenter quelques uns des livres que j’ai lu ces 9 derniers mois.

Non seulement je les ai lus, mais en plus je les ai appréciés. Mais le temps me manquant, je n’ai pas trouvé l’opportunité d’en faire une petite chronique.

Et comme je suis un peu bibliothécaire, je vous les présenter de façon alphabétique

Et pour ne pas trop vous tenter qu’un seul coup, je vous les propose 10 par 10

Après les A, B et le début des C que vous pouvez retrouver ICI... La deuxième opus de C à E est  Et….Voici donc la suite de E à H

 

CDC3£Expert, Jacques

Hortense

Sonatine éditions

Paru le 9 juin 2016. 316 pages ; 20€

  1. Sophie Delalande élève seule sa fille de 3 ans, Hortense. Sylvain, son ex-mari violent à qui elle a refusé le droit de visite, fait irruption chez elle et enlève la petite fille. Vingt-trois ans plus tard, après des années de recherches vaines, Sophie ne s’est toujours pas remise de sa disparition. Un jour, une jeune femme la bouscule dans la rue. C’est Hortense, elle en est certaine.

Avec ce nouveau roman, inspiré d’une histoire réelle, on retrouve le génie de Jacques Expert pour transformer les faits divers en romans captivants. Comme à son habitude, il ne se contente pas de faire preuve d’une extrême justesse psychologique mais multiplie les pistes, enchaîne les rebondissements jusqu’à un dénouement complètement imprévisible.

CDC3££Faber, Marius

Cavale pour Leia

Ed. du Toucan ; Toucan noir

Paru le 4 mai 2016. 528 pages, 19€90

L’enlèvement de Leia, jeune épousée en voyage de noces à l’île Saint-Martin, aux Antilles, n’est que le début d’une série de rapts de femmes. Face à l’échec de la police, son mari, Pierre, décide de mener sa propre enquête.

Marius Faber nous offre un roman policier sous forme de roman d’action. Il y glisse aussi un brin d’humour qui rend la lecture agréable. Et l’auteur nous tient sous sa coupe de bout en bout. Et la tension monte crescendo. Un roman parfait pour votre été.

L’auteur : Marius Faber est illustrateur et, parfois, pêcheur au gros en haute mer. Cavale pour Leia est son premier roman.

CDC3£££Farris, Peter

Dernier appel pour les vivants

Gallmeister ; Neonoir, n° 6

Traduit de l’américain par Anatole Pons. Paru le 1er octobre 2015. 322 pages ; 18€40

Charlie travaille comme guichetier dans une banque. Mais ce jour là, Hicklin, tout juste sorti de prison, et sa petite amie toxicomane font un braquage et prennent Charlie en otage. Tous sont alors poursuivis par la police et par des membres de la Fraternité aryenne. Premier roman.

Peter Farris s’annonce comme un talent majeur du roman noir, et il ne le fait pas poliment. Duane Swierczynsk

CDC3££££Faust, Christa

Money shot

Gallmeister ; Neonoir, n° 9

Traduit de l’américain par Christophe Cuq. Paru le 2 juin 2016. 237 pages, 17€50

A Los Angeles, Gina Moretti, alias Angel Dare, ancienne star du porno, se laisse tenter par un retour sur les plateaux de tournage. Mais les choses ne se déroulent pas comme elle l’avait imaginé puisqu’elle est enlevée et séquestrée. Elle réussit à s’échapper mais est accusée de meurtre.

Money Shot est une bombe emplie d’une énergie sauvage et d’un esprit délicieusement incendiaire. L’auteur : Christa Faust fut modèle, danseuse de peep-show et réalisatrice underground – « une méchante brune dans un monde de gentilles blondes », comme l’a dit à son sujet Quentin Tarantino. Auteur de plusieurs livres érotiques et gore (dont un roman coécrit avec Poppy Z. Brite), elle signe avec L’Ange du porno – plongée dans un univers qu’elle connaît bien – son premier polar.

CDC3£££££Fel, Jérémy

Les loups à leur porte

Rivages ; Littérature francophone

Paru le 19 août 2015. 334 pages ; 20€

Alors qu’une maison brûle, Duane risque sa vie pour sauver un petit garçon. Mary Beth, une serveuse, doit se confronter à un passé qu’elle voulait fuir. Paul et Martha, un couple sans histoires, laissent entrer chez eux un mal dévastateur. Une exploration de la face monstrueuse du self made man américain.

Prix Jeunes O Centre (Forêt des livres 2015), prix Polar en séries 2016. Premier roman.

Jérémy Fel nous livre ici un grand puzzle feuilletonesque à l’atmosphère énigmatique et troublante, entre Twin Peaks, Stephen King et Joyce Carol Oates. L’auteur : Jérémy Fel a été scénariste de courts-métrages et libraire. Les loups à leur porte est son premier roman.

 

CDC3££££££Fernandez, Marc

Mala vida

Préludes

Parue le 07 octobre  2015. 279 pages ; 13€60

De Madrid à Barcelone, une série de meurtres est perpétrée sans qu’aucun lien ne puisse être établi entre les victimes. Le journaliste de radio Diego Martin s’intéresse au premier assassinat sans se douter que son enquête le conduit peu à peu au scandale des bébés volés de la dictature franquiste.

Un récit sombre et haletant qui nous dévoile les secrets les plus honteux de l’ère Franco, dans une Espagne toujours hantée par son histoire récente. L’auteur : Cofondateur et rédacteur en chef de la revue Alibi, consacrée au polar, Marc Fernandez est journaliste depuis plus de quinze ans. Il a longtemps été chargé de suivre l’Espagne et l’Amérique latine pour Courrier international. Mala Vida est son premier roman en solo.

CDC3£££££££Gely, Cyril

Fabrika

Albin Michel ; Thrillers

Paru le 2 mars 2016. 410 pages ; 19€50

Charles Kaplan, blessé à Kiev lors de son reportage couvrant les combats, se retrouve à l’hôpital où il apprend que le cadavre de l’homme qui l’assistait a disparu. L’infirmière suspecte un réseau de trafiquants d’organes et dirige Charles vers une organisation humanitaire où travaille son frère. Cette piste l’entraîne de la Roumanie à la Turquie, de la Chine en Ukraine.

Un thriller remarquablement orchestré et documenté qui nous plonge, de Prague à Bucarest, de Shanghai à Ankara, au coeur d’une réalité aussi terrifiante que vraisemblable.

CDC3££££££££Girodeau, Gildas

Antonia

Au-delà du raisonnable

Paru le 26 mars 2015. 248 pages ; 18€

Italie, 1974. Antonia, jeune activiste des Brigades rouges, est recherchée par la police et doit fuir son pays. Elle s’engage dans une association humanitaire mais deux enquêteurs sont toujours à ses trousses, tandis que grandit son amour pour son cousin Anselme, un prêtre. Envoyée au Rwanda, elle tente d’alerter les autorités internationales sur la guerre fratricide qui se profile.

Il était une fois une lanceuse d’alerte, elle s’appelait Antonia.

 «Ah, Monsieur Gildas, merci, merci. Il faut un sacré talent pour ranimer la mémoire du lecteur et redonner vie à des événements pas si anciens, mais déjà étouffés par le flot continu d’une actualité toujours plus profuse.» Jeanne Desaubry et 813 Le blog

«Un très beau livre, passionnant, édifiant, une épopée au milieu des peuples et des secousses terribles et meurtrières des années soixante-dix et quatre-vingt.» Quatre Sans Quatre.com

«Une écriture sobre et efficace, qui privilégie le récit tout en nous restituant les enjeux humains, philosophique ou affectifs…» La cause Littéraire

CDC3£££££££££Hancock, Penny

Deux

Sonatine éditions

Traduit de l’anglais par Marianne Thirioux-Roumy. Paru le 5 novembre 2015. 421 pages ; 20€

Mona quitte le Maroc pour s’installer à Londres. Elle rencontre Theodora qui a besoin d’aide chez elle. Plus qu’une bonne, Mona devient sa confidente. Un rapport étrange s’installe entre les deux femmes.

Après Désordre, Penny Hancock nous offre un nouveau portrait de femmes à la beauté vénéneuse. Entre admiration et haine, ce duel silencieux entre deux personnalités complexes et tortueuses est un vrai piège pour le lecteur qui assiste, subjugué, à une exacerbation progressive des tensions jusqu’au coup d’éclat final.

CDC3££££££££££Hilary, Sarah

Le visage du mal

Lattès

Traduit de l’anglais (Grande-Bretagne) par Carole Delporte. Paru le 9 septembre 2015. 442 pages ; 20€90

L’inspectrice Marnie Rome a vécu un drame familial lorsque ses parents ont été sauvagement assassinés et son frère adoptif arrêté, cinq ans auparavant. Elle s’occupe d’une affaire de violence domestique avec son équipier, Noah Jake. Alors qu’ils essaient de convaincre une femme, réfugiée dans un foyer pour femmes battues, de parler, le cadavre d’un homme est découvert. Premier roman.

Voilà un premier roman noir comme je les aime. une héroïne ecorchée par la vie qui s’accroche à la vérité coûte que coûte.La résilience chevillée au corps à mesure que la violence prend de l’ampleur et s’immisce dans ce foyer de femmes brisées qui essaient de sortir de la spirale de la peur. Car Marnie se retrouve dans un territoire familier, où le passé étend encore ses ombres inquiétantes et où elle va devoir agir avec précaution si elle veut survivre.  L’auteur : Sarah Hilary a travaillé comme libraire et dans la Marine royale. Elle a reçu plusieurs prix pour ses nouvelles avant d’écrire son premier roman, Le Visage du mal, sélectionné par le Richard & Judy Book Club à l’automne 2014 et a reçu le Prix du meilleur premier roman policier du festival international d’Harrogate (GB).

Voilà  cher lecteurs zé  chères lectrices la nouvelle sélection est dévoilée.

Alors à très vite pour le Chapitre 4

Publicités

25 réflexions sur “Mes coups de coeur et mes découvertes de la saison 2016 : chapitre 3

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s