Ces dames du noir, spécial Saint Maur en poche 10.1: Le Retour de SMEP d’Anne Ju

 la-griffe-noire-slides-2016-slp-2016_295907

Vous le savez, j’adore le festival international des livres en format poche de Saint Maur. Cette année encore mon blog était associé à ce salon. Aussi j’en ai profité pour faire partager mon pass VIP à mon petit padawan. Je voulais qu’Anne Ju aussi voit l’envers du décor et profite des quelques avantages que celui-ci nous offre !

Alors je lui ai demandé un petit retour.

Le voici

 AJ2372 (1)GVLBonjour, tu viens de participer à Saint Maur en poche. Je suis curieuse, j’aimerai savoir quelles ont été tes sensations durant ce salon de livre un peu particulier.

Mais avant, je voudrais que nos lecteurs fassent un peu plus connaissance avec toi !

Alors Anne Ju…  Pourrais-tu te présenter brièvement ?

AJC : Ok je vais faire bref 😜

Un peu tordue sur les bords, essayant de casser les codes et les esprits étriqués, je suis une nana qui déchire ! Je lis, je ris, je mange, je danse, je m’épile, je dors aussi, je profite. Bref je vis !

GVL : Quelle a été ta formation ?

J’ai suivi un stage de gratteuse de bancos pour manchots mais il y a de moins en moins de manchots donc j’ai dû me reconvertir. Alors je suis en stand by dans l’inspection nucléaire. Je sais ça pète (sans mauvais jeu de mots) quand on dit nucléaire ! Mais, je te rassure, je ne suis pas radioactive.

GVL :    Ton boulot, vocation ou bien ?

Une vocation comme celles qui entendent l’appel de Dieu ? Oh non je n’espère pas ! Moi, je vais là où le destin me porte. Je suis avide de savoir. Et il y a plein de choses à apprendre.

GVL :   D’où viens-tu ?

Je la fais ou pas ? non allez. Je viens de Reims là où le champagne coule à flot. Mais j’ai migré pour la Bourgogne et remplaçait les bulles par le vin. Mais ma route ne s’arrêtera pas là ;-).

AJ2493

GVL :    Quelle place avait la lecture dans ton milieu familial ?

Une place c’est un peu trop fort. Mon père a toujours été abonné à France Loisirs et il a toujours lu. Ma sœur voulait des livres avant de savoir lire ! Après, de là à dire que le livre était remplacé par la télé, non. On lisait si on voulait. Pas d’obligation.

 

GVL :   Comment appréhendait-on le livre chez toi ?

Je te rassure, personne n’a jamais été attaqué par un livre dans ma famille. Pourtant, on ne sait jamais, certains livres peuvent être violents 😜

Il y a toujours eu des bibliothèques, des livres lus (chose importante à souligner). Si je voulais un livre, je n’avais qu’à le demander. En fait, c’était cool chez moi !

GVL :     Quel genre de lectures aimes-tu ?

Je n’aime pas rentrer dans une case et donc faire comme tout le monde. C’est pareil pour mes lectures. Je ne veux pas me cantonner à un genre. L’important c’est de ne rien attendre d’un livre et d’être surpris.

AJ2527


GVL :      Lis-tu du polar ?

Oui j’en lis du polar ;-).

GVL    En lis-tu tous les jours ? Combien par semaine, par mois, par année… ?

Comme je le disais, je ne veux pas lire un seul genre. Donc je n’en lis pas tous les jours. D’ailleurs, je ne lis pas tous les jours. Car je ne ressens pas le besoin de lire tout le temps. Je ne tiens pas de compteur sur les livres que je lis et par genre. Je lis au grès de mes envies.

GVL :  Bon revenant à nos moutons, SMEP.    Pourrais-tu me dire comment as-tu connu Saint Maur en Poche ?

Anne Ju : J’ai de nombreux dons dont celui de voyance 😜

Mais non, c’est plus simple que ça.

Par Facebook, l’année dernière en m’inscrivant sur des groupes de lecture.

 GVL :      Est-ce ta première participation ?

Non ma seconde

GVL:    Comment l’envie d’y participer a-t-elle germé dans ton esprit ?

Participer ? Non. Je suis une simple visiteuse.

La première année, je voulais y aller car je débutais dans la blogosphère. De plus, géographiquement, ce n’était pas trop loin. Donc je me suis dit pourquoi pas. Surtout que tout le monde en parlait comme un rdv à la Mecque !


GVL :        Comment se sent-on les jours précédents Saint Maur en poche ?

Pour la 1ère année, j’étais un peu excitée (pas au point de faire pipi dans ma culotte non plus !) car je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. J’avais hâte de voir ce que c’était un endroit avec autant de livres et d’auteurs. J’avais même préparé une liste des auteurs que je voulais voir.

Pour la 2nde année, donc celle-ci, pas d’euphorie. J’y suis allée avec un autre état d’esprit en dilettante. D’ailleurs, je n’ai même pas fait de liste.

 GVL :·      Comment as-tu organisé ta venue à SMEP ? (voiture, train, hôtel….)

Oh rien de compliqué. J’ai loué un cheval à Chalon sur Saône et ma tente Quechua. Je suis montée sans livre car tu comprends je n’allais pas charger la mule.

Je déconne mais c’est pour dire que ce genre de voyage, ça se prépare un peu à l’avance et oui ça a un coût ! Faut juste savoir s’organiser : style billets de TGV 3 mois avant (50€ aller-retour), réserver sur airbnb, solliciter les amis qui y vont. Bref, quand on a une passion, on se donne les moyens !

GVL :·    Racontes nous ton voyage aller, dans quel état d’esprit étais-tu ?

Comme je te l’ai dit, j’étais contente de venir mais pas au-delà. J’étais ravie de voir certaines amies et de passer du temps avec elles. Mais pas d’euphorie.

En plus, je suis tombée sur un mec, dans le train, qui cherchait sa route  (spirituelle)! « Chacun son chemin, chacun son destin..Passes le message à ton voisin ». Bref, je peux te dire que mon karma est remonté en flèche, même si le mec était un psychopathe (dixit une amie).

GVL :   Ton arrivée sur place ?

Je m’attendais à arriver avec le soleil mais cet enfoiré avait décidé de prendre quelques jours de congés.

AJ_2462Normal, Juju, le thème cette année c’était lettre Anglaise, la pluie était de mise…

Tu es venue me chercher à la gare du RER. Oui j’ai abandonné mon cheval à gare de Lyon, il ne passait pas le portique pour prendre le RER.

Après, on est allée sur le salon pour filer un coup de main. Enfin, on a monté quelques boxes, rigolé pas mal en regardant tous les livres d’Elizabeth Georges et Harlan Coben (Je te jure qu’il y avait un livre de chaque et il en a écrit beaucoup !!!!).

On a retrouvé des blogueuses comme Athénaïs et on a fait honneur au buffet ! Bah, on n’allait pas se laisser abattre non plus !!!

 GVL :      Décris moi le plus sincèrement tes sentiments du moment, tes attentes, tes appréhensions.

Quand tu dis moment, tu veux dire à mon arrivée ou durant le salon ?

Vendredi soir, pour moi ce salon était mal organisé. Tout le monde courait partout sans savoir quoi faire. Je peux comprendre que l’on se couche à 5h du matin. Avec un peu plus d’organisation, ils auraient pu se coucher plus tôt. Bref, c’est mon ressenti et je sais qu’il est toujours plus facile de critiquer. Mais le fait est.

Aucune appréhension, car je commence à être habituée aux salons.

Mes attentes : ne pas passer mon temps au polar et découvrir un peu dans la littérature blanche.

GVL :   Fais nous vivre ton SMEP !

Ah je te dirais d’aller sur mon blog 😉 et de lire mon compte-rendu.

Mais je vais y retourner petit padawan !

AJ2443

Sinon, cette année, je suis allée à mon rythme et où je voulais. S’entourer de bonnes personnes pendant un salon, c’est essentiel. Il faut s’armer de l’indélicatesse des gens mais aussi des auteurs. Car, oui, je le dis, tous les auteurs ne sont pas sympas. Et surtout, SVP, ce ne sont que des auteurs ! Alors les fans hystériques, ce n’est juste pas possible !

GVL :     Alors ? Heureuse ?

Heureuse oui car j’ai passé deux jours sympas surtout que j’avais un pass (merci toi), dont je n’ai compris que le dimanche, tous les avantages qu’il avait.

J’ai beaucoup apprécié le petit déjeuner chez Athénaïs et suivre le club des 5 de temps en temps. Je n’ai pas pleuré à la fin, car je n’en voyais pas la raison. Je ne suis pas si émotive 😜

SMEP petit dej

Mais déception par le comportement de certains auteurs, de certains blogueurs. Bref, oui j’ai un peu d’amertume. Car j’ai vu trop d’hypocrisie. Ça m’a dégoûté.

J’étais donc contente de le vivre à ma manière et non en tant que « fan de SMEP ».

  GVL : Et pour finir : Une anecdote à nous raconter ?

$$AJ_nLes dédicaces pour Marc Lavoine étaient finies mais on a décidé de rester quand même pour l’écouter. Et on a bien fait, car en agitant mon pass et en discutant avec un des bénévoles, (C’était un libraire  😉 )on a pu discuter avec et  repartir avec notre exemplaire dédicacé.

GVL : Ah, ben je suis ravie d’avoir au moins participer à ça en t’obtenant ce pass VIP, sinon Juju… Un coup de gueule à lancer ?

AJC : SVP arrêtez la flagornerie ! C’est juste pathétique ! Un auteur est un humain comme les autres. Ils prennent le melon et n’arrivent plus à passer la porte ! De plus, à force de leurs dire qu’ils sont exceptionnels ou les meilleurs, ils risquent d’écrire moins bien après !

 

 GVL :  C’est ton dernier mot ?

AJC : Conseil d’organisation : venez le matin à l’ouverture, prenez  les livres que vous voulez dédicacer et aller les payer. Comme ça, vous ne passerez pas 2h aux caisses en repartant. L’après-midi, allez les faire dédicacer tranquillement et rester flâner à la fin du salon. La discussion avec les auteurs est plus détendue et agréable.

Je confirme que j’ai tous mes moyens et toute ma tête. Je sais que je risque de m’attirer des ennemis avec ce que je viens de dire mais pas grave. Un moment donné, il faut dire les choses. Tu m’as demandé d’être franche et honnête, ce que j’ai fait en mon âme et conscience.

Après, même si cette année ne fut pas le paradis comme l’année dernière, il est agréable comme salon. Donc, je le conseille. Mais allez-y sans rien y attendre, sans liste. Juste dans l’esprit de vous faire plaisir.

Waouh c’était long tout ça ! Je pense que certains sont morts à la fin de la lecture 😉 . Je plaisante Geneviève.

Et…Merci de m’avoir donné ce droit de parole.

 

 GVL :  Merci Anne Ju d’avoir été aussi franche !   Et d’avoir jouer le jeu !  Ce compte rendu te ressemble c’est parfait ! 🙂

Allez pour vous le petit compte rendu tordu et tordant d’Anne Ju 😜😜😜, sur son blog « Les Motordus… » c’est ICI

 

 

Publicités

10 réflexions sur “Ces dames du noir, spécial Saint Maur en poche 10.1: Le Retour de SMEP d’Anne Ju

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s