La Crypte du diable de Dominique Faget

CM16

9782354521455,0-3417439 Le livre :  La crypte du diable : les mystères de Burdigala  de Dominique Faget. Paru le 23 mai 2016 aux éditions Vents Salés.  21€ ; (387 p.) ; 21 x 15 cm.

4e de couv :

Une sulfureuse affaire au coeur du vieux bordeaux !

  • Quel lien y a-t-il entre : Le tableau d’une Madone peint durant l’épidémie de peste de 1628 et dissimulé dans l’église Saint-Pierre ?
  • Des cadavres repêchés dans la Garonne avec des symboles religieux fichés dans les chairs ?
  • Une crypte inexplorée qui plonge sous le quartier Saint-Pierre ?

Une longue et difficile enquête commence pour la P.J. de Bordeaux qui se retrouve face à l’incompréhensible.

AVT_Dominique-Faget_4700L’auteur : Après avoir travaillé et vécu à l’étranger (Espagne, Etats-Unis, Mexique, Brésil, Afrique…) Dominique Faget revient dans sa région d’origine, le Sud-Ouest, où se situe l’action de la plupart de ses romans.
Ses passions : l’Histoire, l’égyptologie, la peinture, la nature. Elle a été lauréate du Prix des lecteurs Prix VSD du Polar 2014 pour son roman Celui qui ne meurt jamais
Résumé :

A Bordeaux, le capitaine Matthieu Lambert aidé de sa nouvelle recrue, le lieutenant Camil Jebali, enquête sur une série de cadavres repéchés dans la Garonne. Les policiers découvrent que ces hommes assassinés étaient mêlés à une sombre histoire de viol sur une jeune sans-abri.

Extrait : 
Ajustant son capuchon sur sa tête, elle se mit à courir en faisant voler les pans de sa longue cape. Le sang battait dans ses tempes au rythme de ses pas. La lune éclairait assez pour qu’elle puisse se diriger vers son but sans avoir besoin d’une chandelle…

L’avis de Jean Luc

La Crypte du diable, met en scène deux histoires en parallèle, l’une se déroule en 1628, à Bordeaux au temps de la Peste, l’autre a lieu de nos jours.
Dominique Faget  nous restitue avec précision le Bordeaux du 17ème siècle, c’est pour moi la partie la plus intéressante de ce roman, l’histoire qu’elle imagine est crédible et passionnante et pour ma part les personnages pourraient avoir existé. Elle campe son histoire durant une épidémie de peste qui a réellement existé. L’auteur, sans nul doute, a dû effectuer un travail documentaire conséquent.

Pour la deuxième histoire, sans dévoiler l’intrigue, il s’agit d’un thriller, plutôt bien mené, avec pas mal de suspens et toujours beaucoup d’imagination. Seul bémol, j’ai un peu moins accroché avec les personnages, mais cela reste mon avis personnel.
Enfin, à la fin de son roman, l’auteur parvient a relié les deux histoires et là encore, c’est très bien ficelé.

En résumé, le dernier roman de Dominique Faget est très bien construit et l’on passe un très bon moment, une fois commencé, on a qu’une envie, c’est de connaître la fin.

Publicités

18 réflexions sur “La Crypte du diable de Dominique Faget

  1. Un roman dont le sujet est la ville où j’habite ne devrait pas être raté. 🙂 Surtout un policier. D’excellents auteurs émergent ou ont émergé. 🙂
    Merci pour le titre et le résumé. C’est on ne peut plus tentant. 🙂

    Aimé par 1 personne

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s