L’enfant des cimetières de Sire Cédric

Mes petites lectures
9782842283575,0-500281Le livre : L’enfant des cimetières  de Sire Cédric. Paru le 5 mars 2009 au Prè aux clercs dans la collection Thriller gothique. . 18€ ;  (456 p.) ; 25 x 16 cm
Réédité en poche9782266203654,0-1173366 le 3 mars 2011. 7€80 ;  (533 p.) ; 18 x 12 cm
4e de couv : 

Lorsque sa collègue Aurore l’appelle en pleine nuit pour couvrir avec elle un meurtre atroce, David, photographe de presse, se rend sur les lieux du drame. Un fossoyeur pris d’une folie hallucinatoire vient de massacrer sa femme et ses enfants avec un fusil à pompe, avant de se donner la mort. Le lendemain, un adolescent, se croyant poursuivi par des ombres, menace de son arme les patients d’un hôpital et tue Kristel, la compagne de David.

Mais qui est à l’origine de cette épidémie meurtrière ? Est-ce un homme ou un démon ? Le journaliste, qui n’a plus rien à perdre, va se lancer à la poursuite de Nathaniel, l’enfant des cimetières, jusqu’aux confins de l’inimaginable…

 

4744L’auteur  : Musicien et écrivain, Sire Cédric est un acteur incontournable de la scène gothique française. Dès son premier livre, Déchirures (Coup de Coeur des Bibliothèques de Paris), il s’affirme comme un maître de l’étrange et de la violence poétique. Ses deux romans suivants, Angemort (Prix Merlin, 2007) et Dreamworld, ont confirmé son talent. Avec L’Enfant des cimetières, un nouveau maître ès créatures de l’ombre est né.

 

Extrait :
Aux premières lueurs de l’aube, elle perd les eaux – rouge profond – et l’enfant glisse enfin hors de son corps, sans le moindre son, tel un mort lui-même. Il ne crie pas, ni ne pleure. Il ouvre seulement ses grands yeux bleus, et la dévisage en silence. Ses cheveux sont déjà assez longs, et blancs, à l’image de ceux de sa mère. Souillés par les sécrétions du placenta.
Naemah arrache le cordon ombilical de ses entrailles, et le tranche d’un coup de dent à la base du ventre de son enfant. Un chagrin infini brille dans les yeux du nouveau-né. Elle le serre contre elle, l’embrasse une unique fois sur la bouche, puis elle le dépose dans les bras d’un gisant de marbre à l’air circonspect.
Alors qu’elle se tient ainsi penchée sur lui, une ultime larme roule sur sa joue, une goutte de parfaite noirceur.
Une larme pour le pardon.
Elle éclate sur le front de l’enfant, y imprimant la forme d’une étoile noire.

Résumé  et lecture d’avant :

967643Un fossoyeur vivant près d’un cimetière est pris d’une folie hallucinatoire et tue toute sa famille avant de se suicider… Un adolescent, se croyant poursuivi par des ombres, menace de son arme les occupants d’un hôpital et tue Kristel, une artiste peintre.

Meurtres sordides et suicides pour le moins étranges s’enchaînent. 

David, photo-journaliste – et compagnon de Kristel -, décide de découvrir l’origine de cette vague de folie meurtrière, qui ne cesse d’augmenter.

Il décide de mener une enquête avec l’aide d’Aurore et du commandant de police Vauvert.

Bientôt, il va être confronté à l’inimaginable…

Sire Cedric excelle dans ce genre particulier qu’est le thriller mystique et fantastique qui flirte avec l’irrationnel.

Il y insuffle une ambiance pesante, oppressante. Il crée une atmosphère mystérieuse et terrifiante en mêlant à son récit des éléments surnaturels.

Thriller gothique époustouflant, L’Enfant des cimetières est servi par une écriture nerveuse terriblement évocatrice qui laisse le lecteur hypnotisé par l’horreur.

Attention, si vous commencez ce livre, vous ne pourrez plus le lâcher !

Prix Masterton 2010

Publicités

12 réflexions sur “L’enfant des cimetières de Sire Cédric

  1. J’aime beaucoup le personnage qui est on ne peut plus charmant mais je ne sais pas… je n’arrive pas à poursuivre plus loin la découverte du seul roman que j’ai lu. Pourtant, c’était plutôt bien écrit. Un jour peut être mais pas pour l’instant 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Ce qu’il y a de bien avec les bouquins, c’est qu’il n’y a aucune obligation. On pioche là où ça nous tente, et puis on voit si ça nous correspond où non !
      So la suite de ce voyage n’est pas pour toi, tu auras raison de choisir une autre destination ! Et puis comme tu dis, un jour peut-être ! 😉

      Aimé par 1 personne

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s