Grossir le ciel de Franck Bouysse

Collectif polar Nadia
9782253164180,0-3032883Le livre : Grossir le ciel de Franck Bouysse. Paru en poche  le 6 janvier 2016 aux Livre de Poche dans la collection Policier.  6€90 ; (234 p.) ; 18 x 11 cm

4’e de couv :

Les Doges, un lieu-dit au fin fond des Cévennes. C’est là qu’habite Gus, un paysan entre deux âges solitaire et taiseux. Ses journées : les champs, les vaches, le bois, les réparations. Des travaux ardus, rythmés par les conditions météorologiques. La compagnie de son chien, Mars, comme seul réconfort. C’est aussi le quotidien d’Abel, voisin dont la ferme est éloignée de quelques centaines de mètres, devenu ami un peu par défaut, pour les bras et pour les verres. Un jour, alors que l’abbé Pierre disparaît, tout bascule : Abel change, des événements inhabituels se produisent, des visites inopportunes se répètent.

Un suspense rural surprenant, riche et rare.

FB;L’auteur : Franck Bouysse, né en 1965, vit à Limoges. Il a publié Vagabond et Pur Sang aux éditions Écorce. ainsi que Plateau chez La Manufacture de Livres dans la collection Territori.
L’ extrait :
 « C’était sa grand-mère paternelle qui avait appris à Gus tout ce qu’il savait aujourd’hui de cette natureexigeante, ce qu’elle piuvait donner, à quel moment, et aussi ce qu’elle pouvait prendre. La grand-mère lui avait toujours dit que le bonheur était comme la promesse de l’aube , si l’on s’en tient à la promesse sans s’obstiner à vouloir  deviner ce qu’on aurait envie qu’elle révèle à l’avance. C’était le genre de propos alambiqués dont elle était coutumière, et qui sonnait étrangement dans sa bouche, comme des mises en garde, l’air de rien . Gus la soupçonnait parfois d’être seulement la garante de la question posée et surement pas d’une réponse qu’elle n’avait manifestement pas dans sa manche. »

L’ avis  de Nadia:

 Dans les Cévennes , deux paysans solitaires que leurs exploitations ne séparent que de quelques centaines de mètres. Gus vit avec pour seule compagnie son chien , Mars , et son voisin Abel . Des avènements étranges se produisent et bousculent le quotidien des deux hommes .

De longues descriptions de la campagne cévenole , le travail de la ferme , la vie de Gus si solitaire . Ce livre , c’est d’abord une ambiance , une odeur de terre , une solitude que l’on partage … ça vous emporte , ça vous tord le ventre , ça vous emporte , vous transporte …

C’est sublimement écrit , une plaisir rare , comme hors du temps .

 

Vous pouvez aussi, si vous le souhaitez, retrouver mon petit avis sur Grossir le ciel ICI

 

Publicités

28 réflexions sur “Grossir le ciel de Franck Bouysse

    • Oh oui alors mon Mulot.
      Je suis ravie de pouvoir revoir l’auteur bientôt, 15 mois après lui avoir dit tout le bien que je pensais de son livre.
      ça peut être marrant de savoir comment il vit le succès. 😉

      J'aime

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s