X de J.J. Connolly

9782355841927,0-1556956Le livre :X de J.J. Connolly.Traduit de l’anglais par Fabrice Pointeau.Paru le 9 avril 2015 chez Sonatine éditions. 21€ ; (437 p.) ; 22 x 14 cm
 9782264067760,0-3168107Réédité en poche le 17 mars 2016, chez 1018 dans la collection Domaine policier. 8€40; (477 p.) ; 18 x 11 cm

 4e de couv

X est un dealer londonien anonyme et qui tient à le rester : dans son milieu, la notoriété relève en effet de la faute professionnelle. Et des fautes professionnelles, X veille soigneusement à n’en commettre aucune. Il se contente d’être un intermédiaire, ce qui lui évite de fréquenter la rue et ses camés trop bavards, il ne flambe pas, préférant rester discret sous ses allures d’homme d’affaires. La pègre le tient en haute estime pour son intelligence et sa rigueur. Sachant qu’on ne fait en général pas de vieux os dans le business, X met le maximum d’argent de côté pour pouvoir prendre le large le jour de ses 30 ans. Il en a 29 et il ne lui reste plus que quelques semaines à tirer quand son boss, le mafieux Jimmy Price, lui demande un dernier service qui va bouleverser la donne d’une manière fort inattendue.
Publié en 2000, X a été en Angleterre l’un des plus grands succès de librairie de l’année et une véritable bombe dans le domaine du polar mafieux. Au moment où Guy Ritchie modernisait les films de gangsters avec Arnaques, crimes et botanique ou Snatch, J. J. Connolly révolutionnait le genre avec ce thriller d’un réalisme à toute épreuve, peuplé de figures aussi déjantées qu’inoubliables. Traduit pour la première fois en français, ce feu d’artifice à la gloire de la pègre est un véritable régal.

7758424L’auteur :
J. J. Connolly est né et a grandi à Londres. Il est l’auteur de deux romans, X, adapté au cinéma en 2004 sous le titre de Layer Cake, avec Daniel Craig dans le rôle principal, et Viva La Madness, suite des aventures de X, publié en Angleterre en 2011, à paraître chez Sonatine éditions.
 Extrait :
Mon père avait ce discours qu’il ressassait au mot près, un laïus de sa propre composition qu’il avait appris par cœur comme d’autres apprennent un poème épique. Il disait que si vous vous preniez pour un dur, il y avait toujours un type plus costaud et plus dur quelque part. Il parlait des petites frappes qui tyrannisaient les autres, et son topo m’a tapé sur le système jusqu’au jour où j’ai été en âge de le comprendre. Maintenant, je n’arrive plus à me l’ôter de la tête.

 Résumé et petit avis :

 X est un dealer londonien anonyme et qui tient à le rester. La pègre le tient en haute estime pour son intelligence et sa rigueur. X met le maximum d’argent de côté pour pouvoir prendre le large le jour de ses 30 ans. Mais quelques semaines avant son anniversaire, son boss,

Jimmy Price, lui demande un dernier service qui va bouleverser la donne d’une manière inattendue

« Les Soprano dans le monde de Trainspotting : LE thriller culte sur la pègre anglaise. »

615fwljmagL._SX329_BO1,204,203,200_Voilà comment les éditeur français de ce roman nous le vendaient. Et ils n’avaient pas tout à fait tort. Car en effet X est un livre sur la mafia, oui, mais, la mafia anglaise ! Si, si ça existe ! Et oui il y a aussi quelque chose de Trainspotting dans ce livre surtout dans la façon dans les situations arrivent. Il y a du flegme britannique dans les pages de ce bouquin. Il y a aussi sa dose d’humour « so british »

En retrouve aussi ici une bande de personnages, losers, menteurs, psychopathes. Certains sont même assez dégantés. Et la force de ce roman réside sans doute dans le traitement parfaitement réussi de ceux-ci qu’en a fait l’auteur.

Et si X n’est pas Tony Soprano, il en a la rigueur et la folie !

X a été adapté au cinéma en 2004 sous le titre de Layer Cake, avec Daniel Craig dans le rôle principal.

Alors bonne lectures ou bon film !!!

Lire le début de X ICI

 

Publicités

68 réflexions sur “X de J.J. Connolly

  1. X… ça m’intrigue, ça m’intéresse et j’ai envie de craquer, tiens !

    Par contre, t’as un grand blanc entre la fin de ton article ousske tu dis qu’on peut lire le début du roman et la page des comms… j’ai descendu 30cm de grand blanc (ouh, 30 cm !!) avant de pouvoir lâcher ma bafouille. 😉

    Aimé par 2 people

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s