W3 Volume 3, Le calice jusqu’à la lie de Jérôme Camut et Nathalie Hug : l’attente cruelle

Rhaaaaaaaaaa, je n’en peux plus, je suis au taquet, encore quelques jours, quelques heures avant que je ne puisse me ruer sur le dernier tome d’une saga que j’aurai aimé écrire.

W3 le Volume 3 sort ce 1er avril, et non c’est pas une blague. Non, je suis vraiment d’humeur à plaisanter là.

 Le calice jusqu’à la lie c’est le titre de ce 3e tome. Et  Jérôme Camut et Nathalie Hug me l’auront fait boire jusqu’au bout.

Je suis dans un état de nerfs mais aïeux !

Fébrile et excitée à la fois.

14 mois que je veux savoir la fin. Que je l’imagine, que je la passe et la refait dans ma tête. J’ai imaginé tellement de suite possible que c’est encore celle que ces deux auteurs vont me proposer qui va être la plus surprenante.

Qu’ont bien pu nous concocter ces deux là ?

Qui est encore vivant ?

Qui ont-ils osé faire mourir ?

Quels personnages ne va-t-on pas retrouver dans ce dernier opus ?

Rhaaaaaaaa, l’attente est cruelle.

Pour vous faire patienter, pour me faire patienter voici de quoi ça parle :

 

$$&$$$Les locaux de W3 ont été soufflés par une terrible explosion… Qui a voulu museler la voix des innocents ? Et s’il ne s’agissait pas d’un complot d’état comme tous le pensent ? S’il s’agissait d’une tout autre cause que les membres de W3 n’ont pas su voir ?

Pour les blessés et les survivants commence alors une nouvelle vie. Sous le signe de la reconstruction pour les uns, du renoncement pour les autres, une vie pleine d’amertume, de chagrin et de dangers. Ce n’est pas parce qu’ils ont survécu à l’explosion que pour autant ils sont sortis d’affaire. Car ceux qui ont voulu les détruire sont toujours là, et cherchent à terminer leur funeste mission. Sur les décombres encore fumants de l’immeuble de W3, des destins s’entrelacent, d’autres se heurtent, de nouveaux drames se nouent. Des amours naissent, d’autres se renforcent, et d’autres volent en éclat. La plus unie des familles peut-elle résister à tant d’horreur ? Pas sûr…

Dans la série W3, on est embarqué chez les Camhug. Les personnages semblent réels, leur histoire l’est. Et la philosophie de la trilogie rejoint le cynisme de notre réalité. Il faut boire le calice jusqu’à la lie…

Et si vous ne connaissez pas cette série, vous pouvez toujours vous rattraper, les  deux premiers tomes sont en poche, si si.

Et croyez moi c’est de la bombe.

$$&$

Lara Mendès, jeune chroniqueuse télé, enquête sur le marché du sexe et ses déviances. Elle disparaît sur un parking d’autoroute… Désemparés par la lenteur de l’enquête, ses proches reçoivent le soutien de Léon Castel, fondateur d’une association de victimes. Sa fille Sookie, policière hors norme, a enquêté sur une triple pendaison qui semble liée à cette affaire. Qui a enlevé Lara ? Pourquoi ? Où sont passés ces enfants et ces jeunes femmes dont les portraits s’affichent depuis des mois, parfois des années, sur les murs des gares et des commissariats ? Réseaux criminels ou tueurs isolés ? Partout, le destin d’innocents est broyé sans pitié. Ils auront bientôt une voix : W3. Le premier volet de la nouvelle série démentielle des auteurs de Prédation. 

Prix des lecteurs du Livre de poche 2014 (policier-thriller), prix du public 2015 (Saint-Maur en poche).

Pour en savoir plus :

Mon petits avis sur Le sourire des pendus ; celui de David, celui de Magali

$$&$$

Sous le choc de la découverte du responsable de sa séquestration, la journaliste Lara Mendès décide de se reconstruire loin du site d’info W3 fondé avec ses proches pour dénoncer les dysfonctionnements de la justice.

Pendant que Léon Castel, porte-parole du site, poursuit ses actions coups de poing, une vague de meurtres violents cible des officiers de police partout en France. Alors que tout semble mis en oeuvre pour étouffer l’affaire, la Web TV est convaincue de tenir sa nouvelle bombe médiatique.

Fragilisée par des tensions internes et de fortes pressions extérieures, l’équipe de W3 se retrouve bientôt plongée en plein chaos.

 

 Mon billet sur le mal par le mal

Vous n’avez plus qu’à faire comme moi, foncez acheter, ou bien emprunter ces bouquins et…

lisez, mais lisez cette série SVP

 

Publicités

12 réflexions sur “W3 Volume 3, Le calice jusqu’à la lie de Jérôme Camut et Nathalie Hug : l’attente cruelle

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s