Ce qu’il nous faut c’est un mort – Hervé Commère

CM16

Aujourd’hui c’est Kris qui nous donne son petit avis sur le dernier roman d’Hervé Commère.
Mais il est à parié que ce ne sera pas la seule chronique de ce titre Ce qu’il nous faut c’est un mort sur notre blog.
Je suis en pleine lecture de ce livre et je peux déjà vous le dire, j’adore

$hcLe livre : Ce qu’il nous faut c’est un mort – Hervé Commère

4 ème de couv :
Trois garçons plein d’avenir roulent à flanc de falaise.
C’est la nuit du 12 juillet 1998, celle de I will survive. Ce que la chanson ne dit pas c’est à quel prix.
Les Ateliers Cybelle emploient la quasi – totalité des femmes de Vrainville, Normandie. Ils sont le poumon économique de la région depuis presque cent ans, l’excellence en matière de sous – vêtements féminins, une légende – et surtout une famille. Mais le temps du rachat par un fonds d’investissement est venu, effaçant les idéaux de Gaston Lecourt, un batisseur aux idées larges et au coeur pur, dont la deuxième génération d’héritiers s’apprête à faire un lointain souvenir. La vente de l’usine aura lieu dans l’indifférence générale.
Tout le monde s’en fout. Alors ce qu’il faudrait, c’est un mort.
De la corniche aux heures funestes de Vrainville, vingt ans se sont écoulés. Le temps d’un pacte, d’un amour, des illusions, ou le temps de fixer les destinées auxquelles personne n’échappe.

$hc&L’auteur :
Hervé Commère est l’auteur remarqué de 4 romans , parmi lesquels Les ronds dans l’eau (2011) Lauréat du Prix marseillais du polar et Imagine le reste (2014) prix Plume de Cristal du Festival international du film policier de Liège, Il vit et travaille à Paris.

Collectif Kris

Le petit avis de Kris :

Ne vous fiez pas au titre !! Voici un roman qui vous prend aux tripes dès le 1er acte ! Émouvant, prenant, surprenant même, humain, bref un GRAND roman comme on les aime !
La première notion est le respect, respect qui existait encore il y a des décennies, le respect des choses bien faites, le respect des uns envers les autres, respect envers ce monde ouvrier qui, encouragé, se faisait un honneur du travail bien fait, mais en retour recevait une reconnaissance pas toujours financière mais honorable.
Après il y a l’intrigue qui vous embarque sans même que vous vous en rendiez compte tant vous êtes déjà dans ce village de Vrainville comme chez vous !
Enfin arrive ce que souvent on a défini comme « La 1 ère génération bâtit, la seconde la fait prospérer et la troisième mange tout !! »
Et au milieu, des familles, des destins entremêlés, des parents dévastés, des vies malmenées mais qui gardent le cap.
Dévoré en 2 jours tant c’est bien écrit !!
Merci Hervé pour ce roman plein d’humanité !

4+4+64774

Publicités

22 réflexions sur “Ce qu’il nous faut c’est un mort – Hervé Commère

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s