Le rire des anges / Françoise Delmon

Mes petites lectures
9782350734477,0-1346393Le livre : Le rire des anges de Françoise Delmon. Paru le 16 février 2012 aux Presses littéraires dans la collection Crimes et châtiments.. 13€ ;; (368 p.) ; 18 x 12 cm

4e de couv :

Le rire des anges

La mise au jour d’un charnier sur la rive désolée d’un canal et la découverte d’une fresque dans une ancienne demeure abandonnée en avril 1995, nous entraîne en 1960 au centre d’une sombre histoire, puis nous transporte au quinzième siècle dans une renaissance flamande fastueuse, inconstante et secrète
Quels terribles secrets hantent les murs de la maison abandonnée de Furnes l’Espagnol en Belgique ?
Quels liens obscurs relient les années 1995, 1960, 1473  et la Catalogne ardente à la Flandre secrète ?
Son inspecteur Nefer El Farek lancera une investigation riche en bouleversements, et peut-être, trouvera-t-il les clefs de la mystérieuse énigme.

Telle une enquêtrice chevronnée, l’auteur, Françoise Delmon nous plonge au coeur d’un drame, dans une intrigue haletante et hermétique, où les morts interrogent les vivants… Quels terribles secrets hantent les murs de la maison abandonnée de Furnes l’Espagnole ?

 

45686873431

L’auteur :  l’enfance de Françoise Delmon s’est déroulée à Paris. Littérature, peinture, musique, cinéma et sculpture faisaient partie de son univers.

En 1990, Elle s’ installe sur Perpignan, elle reprend des études aux beaux-arts et entame une nouvelle carrière de professeur d’arts plastiques. En 2006 elle devient Professeur Documentaliste. Aujourd’hui elle est intervenante culturelle agrée par la DRAC  .Ce n’est qu’en 1995 qu’elle a réellement commencé à écrire dans toutes les directions en suivant les divagations de son esprit.

De nombreux écrivains ont marqués son adolescence ; Emile Zola, Druon, Robert Merle, Albert Camus, François Mauriac, Tolkien, Soljenitsyne, Irving, Süskind, Flaubert, Agatha Christie….Elle a aussi beaucoup lu Freud, Jung, Lacan, Nietzsche, Platon, Socrate, martin Gray …

Extrait :

  » Armentières. Le 14 avril 1995
 
A Armentières, dans l’air piquant, de rares flocons dansaient, légers, puis venaient fondre sur le macadam glissant. Dans le plaisant café Leffe sur la place du Général De Gaulle, attablé devant son petit noir, comme chaque matin, Pascal David ne pouvait détacher son regard de la une du quotidien « La Voix du Nord » : Un charnier venait d’être mis au jour au lieu-dit du «Bois des Carmes », sur les berges du canal de Furnes, non loin de la frontière Belge. Il avait lu avec empressement l’article en page 3, tout y était consigné ; les trois squelettes, les âges, les mensurations et les époques approximatives.
  Pascal blêmi sous le choc de cette nouvelle inattendue. « Ils les avaient déterrés !!! » ces mots s’imprimèrent un à un dans sa tête, tel un glas funeste répété en écho. Son front, malgré la fraîcheur ambiante s’emperla de sueur. Les jambes flageolantes il régla sa consommation, plia le journal qu’il fourra dans sa poche instinctivement, sortit du café, et, semblable à un homme ivre, prit en titubant le chemin de son domicile. « 

 

Lecture d’avant

Résumé et avis

L’inspecteur Nefer El Farek enquête sur un drame de l’enfance maltraitée qui va mettre au jour les terribles secrets hantant les murs d’une maison abandonnée de Furnes l’Espagnole et les liens obscurs reliant les années 1995, 1960 et 1473.

Promenant le lecteur du Moyen âge à nos jours, de la Catalogne aux Flandres, l’auteur distille les détails historiques qui donnent un charme presque désuet à ce roman. Elle n’oublie pas de placer l’art pictural au coeur de l’investigation menée par l’Inspecteur Nefer El Farek. Au-delà du voyage historique, c’est un conte sensible et dénonciateur de l’enfance maltraitée. De légères petites touches subtiles de fantastique viennent se glisser tout au long de ces pages. Un franc optimisme se dégage de ce titre passionnant voire envoûtant.

Publicités

10 réflexions sur “Le rire des anges / Françoise Delmon

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s