Quand l’imaginaire se ligue… pour vous !

ligue

 

 

La ligue de l’imaginaire, vous connaissez ? Mais si ! vous savez bien…

La Ligue de l’Imaginaire est un collectif d’écrivains français créé en 2008.

Le collectif fut initialement nommé « Les marmottes exhibitionnistes », ce qui a valu comme gage à chacun des nouveaux membres du groupe, de placer cette expression de « marmottes exhibitionnistes » dans un des livres.

Le dénominateur commun unissant les auteurs du collectif est l’importance accordée à l’imaginaire dans leurs œuvres respectives. Leur objectif est de promouvoir et défendre les littératures de l’imaginaire.

La Ligue de l’imaginaire  (La LdI)  défend  les vertus et l’importance de l’imaginaire dans le monde moderne.  Comme le disait Einstein, : « L’imagination est plus importante que le savoir ».  Alors  la LdI prône une littérature  de divertissement qui  met l’émerveillement et l’émotion,  au coeur  du récit. Ils veulent une littérature grand public non élitiste, mais sans pour autant être dénuée de réflexion.

La ligue comme on l’appelle entre nous c’est aujourd’hui  15 auteurs  : Patrick Bauwen, Maxime Chattam, Olivier Descosse, Eric Giacometti, , Henri Loevenbruck, Jacques Ravenne, Laurent Scalese, Franck Thilliez, Bernard Werber, Erik Wietzel,  et les derniers arrivés David Khara, Barbara Abel, Jean-Luc Bizien, Ian Manook, Bernard Minier.
Leur slogan : « L’imagination reprend le pouvoir ».

Je ne souviens d’une table ronde  au salon du livre de Paris en mars 2010 qui visait à replacer la littérature populaire dans le paysage  éditorial français. Son titre « « Littérature populaire : quand l’imaginaire reprend le pouvoir ». Et sur le plateau étaient présent Éric Giacometti, Jacques Ravenne, Bernard Werber, Olivier Descosse, Henri Loevenbruck, Laurent Scalese et Patrick Bauwen.

Eric Giacometti nous disait « Une bonne littérature dite populaire doit être une littérature qui fait rêver son lecteur, qui l’embarque dans un voyage » Et Laurant Scalese d’ajouter  « la littérature dite de genre n’est  pas du tout un art mineur, mais un art majeur, non seulement elle fait rêver, elle est vecteur d’émotion et en plus elle est source de réflexion sur la société qui nous entoure… »

Comment ne pas adhérer à ce constat, moi qui défend le polar et la SFFF bec et ongles dans nos bibliothèques parisiennes.

ligue imaginaire dédicace février 2016Et bien, Le 12 février 2016, la ligue de l’imaginaire était en dédicace à la Fnac Rosny 2, le 12 février dernier. Et nous y étions.

Oui 9 auteurs en dédicace présents et toujours disponibles pour répondre au sollicitation de leurs lecteurs. Échanger autour de leur livre mais pas seulement. On parle littérature, mais aussi cinéma…On échange aussi entre lecteurs, entre potes car ses rendez vous sont aussi l’occasion de rencontrer des passionnés, des fous, des fêlés de la ligue de l’imaginaire.

Sympa aussi de rencontrer là d’autres auteurs venus saluer leur copains écrivains. Jacques Saussey en photographe de luxe. Julie Ewa, toute jeune plume chez Albin Michel venue en fan saluer ses paires.

Mais là, je vais laisser Yvan du Blog Emotion vous parler de ces rencontres, il le fait mieux que moi.

Le compte- rendu d’Yvan c’est ICI

Je vous laisse avec quelques photos, ( copyright Jacques Saussey et Françoise Manoukian), souvenir de cette belle soirée.

 

ligue&&&&&&

Ian Manook et Julie Ewa, jeune plume venue saluer ses paires.

ligue&&&ligue&&

Ligue&ligue&&&&&

Publicités

20 réflexions sur “Quand l’imaginaire se ligue… pour vous !

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s