Territoire d’Olivier Norek : l’avis de Nadia

Chronique de lecteurs

on&Le livre : Territoire d’Olivier Norek. Paru le 25 septembre 2014 chez Michel Lafont. 18,95 ; (394 p.) ; 23 x 14 cm

on&&&&&Réédité en poche le 8 octobre 2015 chez Pocket dans la collection Pocket Thriller. 7,30 ; (376 p.) ; 18 x 11 cm

4e de couv :

Depuis la dernière enquête du capitaine Victor Coste et de son équipe, le calme semble être revenu au sein du SDPJ 93. Pas pour longtemps, hélas ! L’exécution sommaire de trois jeunes caïds va les entraîner sur des pistes inimaginables.

Des pains de cocaïne planqués chez des retraités, un chef de bande psychopathe d’à peine treize ans, des milices occultes recrutées dans des clubs de boxe financés par la municipalité, un adjoint au maire découvert mort chez lui, torturé… et Coste se retrouve face à une armée de voyous impitoyables, capables de provoquer une véritable révolution.

Mais qui sont les responsables de ce carnage qui, bientôt, mettra la ville à feu et à sang ?

Avec ce polar admirablement maîtrisé, Olivier Norek nous plonge dans une série de drames terriblement humains et de stratégies criminelles – loin d’être aussi fictives qu’on pourrait le croire – où les assassins eux-mêmes sont manipulés.

on&&&&L’auteur : Olivier Norek est née en 1975 à Toulouse. Il est lieutenant de police à la Section enquêtes et recherches du SDPJ 93 depuis quinze ans. Après deux ans dans l’humanitaire, il devient gardien de la paix à Aubervilliers, puis rejoint la PJ au service financier puis au groupe de nuit chargé des braquages, homicides et agressions.
Après avoir réussi le concours de lieutenant, il choisit Bobigny au sein du SDPJ 93, à la section enquêtes et recherches (agressions sexuelles, enlèvement avec demande de rançon, cambriolage impliquant un coffre-fort…).
Il écrit quelques textes et participe en 2011 à un concours de nouvelles. Il décide de se mettre en disponibilité pour écrire son premier roman « Code 93 », un polar réaliste qui nous plonge dans le quotidien des policiers en Seine-Saint-Denis. Il a travaillé à l’écriture de la sixième saison d’Engrenages.
Les droits de ses romans sont déjà acquis en vue d’être portés à la télévision pour y être déclinés en série.
Citation : 
« C’est le drame de nos vies, ironisa Johanna. On consacre nos journées et nos nuits à aider de parfaits étrangers sans être capable de faire attention à ceux qui nous sont proches. »

L’avis de Nadia

Dans ce second opus , nous retrouvons le capitaine Coste et son équipe à la SDPJ 93. Trois meurtres en quelques jours en banlieue parisienne , un banal règlement de comptes ? Coste va vite comprendre que cette affaire n’est pas des plus banales , et que les enjeux sont bien plus importants qu’il ne le croit .

    Tout le monde télécharge des séries (les très très bonnes séries) , parce que quand c’est super bien , on ne peut pas attendre une  semaine  pour connaître la suite de l’histoire , et bien, « Territoires » a été ma série d’hier , un excellent polar , et vous pourrez le lire d’une traite !!! Totalement addictif , impossible à lâcher . C’est puissant , parfois, très violent , le rythme est soutenu , pas de temps morts . Beaucoup d’humour dans les dialogues qui allège la noirceur des personnages ou des situations .  On découvre les banlieues sous un jour nouveau  , les milieux politiques avec leurs petits et grandes combines …
« Territoires » vous permet de percevoir la société autrement , vous ouvrez les yeux sur les manipulations médiatiques et autres … c’est avec un petit goût amer dans la bouche que vous refermerez ce livre .

  » La violence crée la peur , et la peur soumet les hommes » …

Merci Monsieur Norek , et vivement la saison 3 ….Emoji

Lire ICi le début de Territoire et… Retrouvez ma chronique de Code 93

ON

Extrait : 
« Nous vendons de la drogue pour tenir les quartiers et nous tenons les quartiers pour vous être indispensables. C’est le seul moyen d’obtenir votre attention. Le seul moyen d’exister. En fait, tout ça est un peu votre faute. Si on ne vous fait pas peur, vous nous abandonnerez, tout simplement. » 

 

 

Publicités

14 réflexions sur “Territoire d’Olivier Norek : l’avis de Nadia

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s