Les ombres innocentes de Guillaume Audru : Les petits avis de Kris

chronique-de-lecteurs

GALe livre : Les ombres innocentes de Guillaume Audru. Paru le 9 décembre 2015 aux Edétions du Caïman.  13$ ; (280 p.) ; 19 x 12 cm

4éme de Couv.
Massif central, été 2013. Un vieillard est retrouvé hagard sur une route de Corrèze. Il a été frappé mais refuse de dénoncer ses agresseurs. Dans une ferme du plateau de l’Aubrac, une femme âgée, pendue à un croc de boucher de sa propre ferme, est découverte par son fils. Dans une clinique psychiatrique proche de Clermont-Ferrand, une femme oubliée de tous hurle sa haine. Trois affaires sans lien apparent. Trois personnes dont la vie va basculer. Matthieu Géniès, journaliste dans un canard de Corrèze. Serge Limantour, gendarme revenu de tout. Jeanne Roussillon, aide-soignante qui, jour après jour, tente de comprendre le mal qui ronge sa patiente.

images (15)L’auteur : Guillaume Audru est né en 1979 à Poitiers. Fan de romans policiers, il est le créateur du célèbre blog Territoires Polars. Son premier ouvrage, L’Île des Hommes Perdus (éditions du Caïman) figurait dans la liste des quinze meilleurs polars francophones de la sélection du festival de Cognac 2014. Il travaille dans le secteur de la logistique pour un grand groupe privé et est vice-président de l’association poitevine L’Instant Polar.

Extrait :
«- Tu as pleuré ?
L’ancien commissaire d’Ussel approuve du menton puis retourne à ses écrits. Pendant ces quelques instants de complicité avec Mathilde, Elie a pris une décision. Celle de dévoiler toute la vérité à propos de Marcel Chauffour. Et, par la même occasion, celle de se racheter un peu aux yeux du monde. .»

Le petit avis de Kris

Bon, ben je me coucherai moins sotte ce soir !! Si vous voulez, vous aussi, vous enrichir eh bien lisez Guillaume !!
Sous couvert d’un polar, fort captivant du reste, l’auteur aborde un sujet dont on a peu entendu parler, enfin pour ma part. Un sujet pourtant contemporain.
Entre un ancien commissaire poursuivi par une affaire qui le hante, un crime commis dans une ferme isolée, une aide soignante qui veut trop bien faire, un journaleux un peu effacé, ces personnages ne se connaissant point bien sur, on se demande bien où va nous entraîner l’auteur. Mais celui-ci est un conteur et un fin conteur. Tous les personnages sont bien léchés et l’intrigue finement menée.

Après « L’ile des hommes déchus », franc succès, une belle réussite que ce thriller.

Extrait 2 :
« Café. Clope. Cafés. Clopes. Le régime quotidien de Serge Limantour. Des habitudes acquises depuis qu’il a endossé l’uniforme. Son médecin, qu’il omet souvent de fréquenter, lui a recommandé à maintes reprises de ralentir l’allure. Voire de tout arrêter du jour au lendemain. Serge n’en a cure. ET ce ne sont pas les remarques naïvement assénées par Boulmerka qui le convaincront d’arrêter. Sous le regard stoïque de Nicolas Jansac, plusieurs mégots maculent déjà la terre sèche de la ferme des Gerles.
Autour d’eux, ça s’agite, ça brasse. On s’active, on prélève. Quantités de combinaisons blanches ont investi les lieux. Avec un rictus de dégoût, Limantour pense à une bande de charognards puis reporte son attention sur Jansac. Serge le dévisage puis se ravise. Jamais il ne s’est montré aussi empathique avec un témoin. Mille précautions pour éviter que Nicolas ne sombre, même si celui-ci continue de se tenir fier et droit, évitant au possible de laisser paraître la moindre émotion. Une petite tape sur l’épaule ou un sourire bien appuyé, Jansac a choisi de ne pas s’offusquer de ce rapprochement. »
Publicités

11 réflexions sur “Les ombres innocentes de Guillaume Audru : Les petits avis de Kris

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s