La vérité sur l’affaire Harry Quebert de Joël Dicker

 

Chronique de lecteursle coup de coeur de Sylvie

&$
Le livre : La vérité sur l’affaire Harry Quebert   de Joël Dicker. Paru le 19 septembre 2012 aux Ed. de Fallois.  22,00€ ; (669 p.) ; 23 x 16 cm

&$$Disponible en poche chez le même éditeur depuis  le 28 mai 2014.  9,20 € ; 18 x 11 cm

 

4e de couv  :

À New York, au printemps 2008, alors que l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois.

Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d’avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.

Convaincu de l’innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l’enquête s’enfonce et il fait l’objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d’écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s’est-il passé dans le New Hampshire à l’été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ?

Sous ses airs de thriller à l’américaine, La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert est une réflexion sur l’Amérique, sur les travers de la société moderne, sur la littérature, sur la justice et sur les médias.

À New York, au printemps 2008, alors que l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois.

Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d’avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.

Convaincu de l’innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l’enquête s’enfonce et il fait l’objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d’écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s’est-il passé dans le New Hampshire à l’été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ?

Sous ses airs de thriller à l’américaine, La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert est une réflexion sur l’Amérique, sur les travers de la société moderne, sur la littérature, sur la justice et sur les médias.

 

téléchargement (21)L’auteur : Joël Dicker, né à Genève le 16 juin 1985, est un écrivain suisse romand. Il est juriste de formation. Le manuscrit de ce roman a été récompensé par le Prix des Écrivains genevois.

 

Extrait :

 » Environ une demi-seconde après avoir terminé votre livre, après en avoir lu le dernier mot, le lecteur doit se
sentir envahi d’un sentiment puissant; pendant un instant, il ne doit plus penser qu’à tout ce qu’il vient de lire, regarder la couverture et sourire avec une pointe de tristesse parce que tous les personnages vont lui manquer. Un bon livre, Marcus, est un livre que l’on regrette d’avoir terminé ».

 

L’avis de Sylvie :

En l’absence de notre chef bien-aimée qui est partie s’aérer l’esprit sur les pentes enneigées (mais avec sa petite musette pleine de polars pour vous faire saliver à son retour!), je vais tenter de vous faire patienter !

La tâche est ardue pour une non blogeuse mais, bon, faute de dernières nouveautés, je vais essayer, pour ceux qui seraient passés à côté, de vous convaincre d’ouvrir Le Joël Dicker.

Non pas parce qu’il a obtenu des Prix Littéraires (quoique le prix de l’Académie Française pour un polar, c’est, me semble-t-il, une première), non pas parce qu’il écrit comme un américain (ce n’est pas obligatoirement un critère de qualité), non pas parce qu’un jeune français (Genevois, mais on l’adopte, ça compensera parfaitement le départ de Depardieu!) est en tête des meilleures ventes (devant Fifty Shades de E.L. James! et ça, ça fait vraiment plaisir!). Non, si je vous le recommande, c’est parce que moi, lectrice lambda, qui pratique le polar en dilettante et uniquement pour ma jouissance personnelle, je me suis éclatée à sa lecture. 700 pages que je n’ai pu lâcher, des personnages bien fouillés psychologiquement, une description de la vie dans un bled américain hyper convaincante, une vraie intrigue, une réflexion sur la création littéraire, des rebondissements et des surprises…

Je ne vais pas aller plus avant car ce livre a croulé sous les critiques dithyrambiques, ça va faire double emploi! Juste : Lisez et régalez vous!!!

(après les bombances de Noël et du début d’année, ça, au moins, ne fait pas grossir!!!)

Publicités

17 réflexions sur “La vérité sur l’affaire Harry Quebert de Joël Dicker

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s