Criminal Loft d’Armelle Carbonel : l’avis de Nadia

chronique-de-lecteurs

Le livre : Criminal Loft d’Armelle Carbonel Paru  Paru le 4 septembre 2015 chez Fleur Sauvage

L’auteur : L’auteure : Surnommée « La nécromancière », Armelle Carbonel est née en 1975 et vit dans le 78, à Saint-Germain-en-Laye. Après avoir testé son premier roman, « Criminal Loft », par le biais de l’auto-édition, elle devient membre du Collectif De La Plume Noire. L’ouvrage est rapidement repéré par MA Editions qui lui propose un contrat… avant de devoir mettre la clef sous la porte. Cette mésaventure permettra néanmoins à l’auteure de retravailler son texte, lui donnant une intensité qui lui ouvrira les portes de Fleur Sauvage. En mai 2014, Armelle Carbonel a participé au recueil de nouvelles « Santé », un collectif initié par L’Atelier Mosésu pour lutter contre les maladies rares.
Mon extrait choisi :
 » Le jingle grésille à travers les enceintes suspendues à l’avant du  bus qui nous conduit à Waverly Hills . Un écran légèrement surélevé , nous incite à ne pas perdre un instant de l’ambiance survoltée qui règne sur le plateau de télévision. Non seulement  nous sommes acteurs de cette émission , mais il paraît évident que nous serons également spectateurs de notre propre vie au sein du loft . Nous allons profiter pleinement de la haine du monde dirigée contre nous.
Je fixe la petite lucarne . Je devine l’excitation du public tandis que le duo de présentateurs s’époumone devant les micros. Je fais abstraction de l’homme pour me concentrer sur le visage de son acolyte féminin. Tous deux sourient à la caméra , comme une tentative avortée de nous narguer .
Na-na-na-na-né-re…semblent articuler leurs lèvres maquillées , tandis que la femme commente notre transfert, avec son air juvénile de blonde prépubére qui me démange.
Je sens une boule grossir dans ma gorge comme une tumeur maligne. J’ai l’envie subite de broyer ce joli minois pétillant d’innocence , de couvrir sa bouche d’un ruban écarlate et d’observer ses prunelles jaillir de leurs orbites. Elle, me suppliant de l’épargner pendant que je la prendrais de force avant d’achever sa misérable vie. Mon sexe durcit à tendre le lin de mon pantalon, tandis que la scène défile dans l’ombre de ma conscience. Je fournis un effort surhumain pour ne pas hurler de plaisir, tant mon désir d’éclabousser son teint d’albâtre de son propre sang m’excite.
La jouissance de la domination exerce sur moi des pulsions incontrôlables. Mais il me faudra désormais les réprimer, si je veux sortir vivant de Waverly Hills »

Résumé :

Waverly Hills; un lieu bien connu des américains amateurs de sensations fortes. C’est dans ce lieu « hanté »  que vont être enfermés 8 détenus, 6 hommes et 2 femmes, qui attendaient dans le couloir de la mort. Criminal Loft, le nouveau jeu de téléréalité… A gagner pour l’un des 8 candidats, la vie sauve. C’est « l’aventure » de John que le lecteur suit pas à pas dans le sanatorium…

Chronique :

Petit conseil post-lecture, cherchez sur le net des images, (ou vidéo; âmes sensibles s’abstenir) de Waverly Hills, le prologue également  vous mettra dans l’ambiance de Criminal Loft.
Comme dans le « Shining » de Stephen  King, le lieu de l’intrigue est l’élément important, de part sa localisation, son histoire et les mythes qui l’entoure .
Le livre est écrit à la première personne ce qui lui confère une proximité immédiate avec le lecteur, on est comme des ados devant « Secret Story », impossible de perdre une seconde de la suite des aventures de nos candidats. On est happé par le lieu, l’ambiance angoissante, claustrophobes s’abstenir….
Je me suis complétement immergée dans l’histoire grâce à l’écriture d’Armelle, très rythmée. Nous sommes loin et proche de cette téléréalité . Apriori , les formats actuels se concentrent sur des histoires de cœurs  à monter ou à démonter , cette fois-ci , nous passons au stade supérieur avec la vie sauve pour le gagnant … Certains d’entrevous feront certainement le parallèle avec le film d’Yves Boisset  » Le prix du danger  » .
Bref , j’en redemande !!!!

Pour en savoir un peu plus sur notre chroniqueuse et nos chroniqueurs c’est ICI

Publicités

11 réflexions sur “Criminal Loft d’Armelle Carbonel : l’avis de Nadia

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s