La onzième plaie / Aurélien Molas

Mes petites lectures

 9782226195814,0-561318Le livre : La onzième plaie / Aurélien Molas.Paru le 3 février 2010 chez Albin Michel.. 20€30 ; (412 p.) ; 24 x 16 cm
9782253162643,0-1294228Réédité en poche le 1er février 2012 aux Livre de Poche. 7€60 ; 
(500 p.) ; 18 x 11 cm

 

 

 

4e ce couv :

Ils sont tombés sur quelque chose qui les dépasse. Qu’ils n’auraient pas dû découvrir…

.

Dans un Paris survolté en proie à une crise sociale sans précédent, la violence éclate à chaque carrefour : partout, des voitures brûlent, des bandes de casseurs se livrent au pillage et au vandalisme. Les flics, débordés, s’engagent avec l’énergie du désespoir dans une croisade sans merci.

Un thriller crépusculaire et fulgurant, premier roman d’un jeune auteur français dont on n’a pas fini de parler.

 

 

imagesL’auteur :  Aurélien Molas est né à Tarbes le 4 octobre 1985  Son bac en poche, il part vivre à Madrid, avant de poser bagages à Paris où il réside aujourd’hui.

Étudiant, il a gagné sa croûte alternativement comme « public d’émissions » sur Telemadrid, pigiste et plongeur dans un restau de moules frites.

Cette période lui inspire un texte court, Génération trou noir, qui fut lauréat du Prix du Jeune Écrivain. Mais ses véritables débuts dans le monde impitoyable de la littérature se font avec une seconde nouvelle, policière cette fois-ci, Électricité Statique, primée au festival de Lamballe et publiée dans le recueil collectif Rendez-vous au pied de la statue.

Fort de cette expérience, gonflé à bloc, il se lance dans un travail d’enquête préalable à l’écriture d’une version longue de cette nouvelle. C’est ainsi qu’il écrit son premier roman,  un thriller, La Onzième Plaie.

Extrait :
À l’heure de vérité il entrevit sa propre vanité d’avoir cru qu’il était maître de sa destinée. Il ne comprenait pas quelle force intérieure l’avait poussé à faire ces choix. Son existence entière n’avait été qu’une fuite loin des repentirs et il avait traversé cette vie sans l’habiter, sans attache, avec le sentiment pressant de s’être hanté soi-même. Un être sans reflet. Un fantôme tout au plus. Il aurait voulu ne pas finir sur ce regret. Frôlé par la mort, il ressentit avec une lucidité effrayante tout l’amour qu’il avait encore à donner.

Résumé et petit avis :

Une crise sociale a plongé la France dans le chaos et le désespoir. Le commissaire Kolbe dirige l’unité spéciale de lutte contre la pédophilie. Ses enquêteurs ont trouvé un container de cassettes atroces. Dans le même temps, deux femmes se jettent ensemble sous le métro. Les protagonistes affrontent avec l’énergie du désespoir leurs démons.

Juste et écrit au cordeau, ce premier roman nous montre une société malade et violente La construction très visuelle est remarquable. Un thriller très noir sans voyeurisme ni complaisance, sur le thème difficile de la pédophilie. Un auteur plus que prometteur.

Ce titre a reçu le prix du polar Sud Ouest-Lire en poche 2012 et Lion noir 2013 du festival Week-end noir à Neuilly Plaisance. 

Publicités

16 réflexions sur “La onzième plaie / Aurélien Molas

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s