Noël 2015, oui mais pourquoi ?

12391348_863602767070215_3846349192878707683_n

Aujourd’hui c’est Noël.

Et pourtant en ce 25 décembre je n’arrive pas à retrouver la magie de Noël.

Je n’ai pas le cœur à la fête.

D’abord je n’aime plus Noël depuis des années. Parce que cette fête de partages et de joies est devenu la fête du consumérisme. Et j’ai pas envie de ça. Pas envie de devoir courir dans tous les sens pour acheter les cadeaux obligatoires à cette époque. Courir pour remplir le frigo de victuailles que l’on est sensé manger à cette époque. Je n’ai pas non plus envie de faire la fête sur commande.

Mais aussi, cette année, j’aimerai que Noël soit un moment de recueillement, un moment d’échange.

2015 aura été une année épouvantable. Dès janvier, nous avons été choqués. La barbarie ordinaire est entrée d’un coup dans nos vies. Du choc est sorti un sursaut. Je le voulais citoyen, républicain, démocrate, humaniste. Et encore la barbarie est venue régulièrement frapper à nos portes jusqu’à ce jour macabre du 13 novembre. Là aussi, je souhaitais un élan de partage, de recueillement, de compassion. Mais on l’a vite compris, de la barbarie est née la haine. Haine de l’autre, de ce qui est différent. Plutôt qu’un élan de solidarité c’est un replis sur soi qui a vu le jour. Racisme, xénophobie, homophobie….Et j’en passe.

Non décidément ce Noël 2015 est bien trop triste à mes yeux. Et comment ne pas penser à toutes ces victimes, à toutes ces familles marquées à jamais. Comment se réjouir quand d’autres souffrent. Cette folie meurtrière frappe partout dans le monde. Des milliers, des millions de personnes sont impactées.

Aussi je veux que Noël redevienne un moment de paix, de réconciliation…

Et si aujourd’hui, peut naître un petit rayon de soleil, alors oui peut-être que j’aimerai à nouveau Noël.

Mais ce qui est certain, c’est que plus que jamais j’ai envie de partager avec vous toutes les belles choses du monde que l’on rencontre dans nos lectures. Toutes ces prises de conscience que nous offre le roman noir et le polar. Comment, en se faisant témoin de son temps, le roman policier nous rends plus à l’affût des dysfonctionnement de notre société.

Et si j’ai un  message de Noël à délivrer c’est  que vive la culture, que la diversité soit notre credo et qu’amour, tolérance, solidarité,partage et liberté deviennent les mots d’ordre pour le reste de notre vie.

Il nous faut rentrer en résistance mes ami(e)s

12219568_1046457808717819_5792274170408356155_n

2015, une année que l’on ne pourras  jamais oublier.

 

Publicités

41 réflexions sur “Noël 2015, oui mais pourquoi ?

  1. Tous les jours de l’année, depuis des lustres, il y a des gens qui passent des journées de merde, qui perdent tout, qui n’ont plus rien et qui se relèvent, pourtant, parce que l’humain est ainsi, comme la devise de Paris. Battu par les flots mais ne coule pas.

    Ton message est juste, je le comprends, je n’aime plus Noël, mais on le fête en famille, en petit comité, et j’ai aimé faire les magasins pour trouver les cadeaux qui feraient plaisir à mes proches. J’ai sué, j’ai eu mal aux bras avec le poids du cadeau pour ma frangine, mais elle était heureuse et moi aussi. J’ai organisé un petit jeu de piste avec un jeu de questions réponses pour qu »ils méritent leurs cadeaux et on a pissé de rire le 24.

    Oui, j’ai bouffé comme un porc à l’engraissement, mais qu’est-ce qu’on s’est poilé en cuisinant et en se lançant des piques de tout les côtés. J’ai passé un joyeux Noël en famille, tout en me disant qu’il y avait des tas de gens qui passaient un mauvais moment… 😥

    Aimé par 1 personne

  2. Tu vois ma Geneviève, tu me dis souvent que tu ne sais pas laisser parler tes sentiments et tes sensations… Tu viens de prouver le contraire.
    Je suis très touchée par tes mots et je tiens à te dire que je te rejoins à 200 %.
    L’amour, c’est ce que nous avons de plus important. Peu importe notre religion, notre couleur ou notre sexe, l’essentiel est ailleurs.
    Je pense à toi ❤

    Aimé par 2 people

  3. Nouvellement abonnée à la lettre de diffusion , je souhaiterais réagir à ce billet de Noël.
    Que de tristesse et de déception dans ce message !
     » Consumérisme, courir, acheter des cadeaux, manger des victuailles « … qui vous oblige à le faire ?
    La fête de Noël, le jour de Noël, pourquoi ne pas le vivre comme vous le souhaitez ? Pourquoi le subir pareillement; c’est alors qu’il devient un jour détesté où il n’y a plus aucune envie.
    Vous écrivez que vous n’arrivez plus à retrouver la magie de Noël, cela veut donc dire que non seulement cette magie existe, mais que vous l’avez un jour (il y a peut-être longtemps) trouvée.
    Où l’avez-vous perdue ? Qu’en avez-vous fait ? Finalement, qu’avez-vous fait pour que Noël soit magique…
    Oui, 2015 a été une année épouvantable, remplie de fureur et de noirceur.Mais Noël est la fête de la lumière, aussi petite soit la flamme de la bougie, aussi minuscule soit l’étincelle.
    Puisse ce jour vous en apporter un peu…

    Aimé par 1 personne

    • Oui c’est cela Carol, juste un Noël de lumière. Des gestes solidaires. Pour cette magie de Noël, cette fête qui symbolise la paix et le partage. Mais pas la fièvre consommatrice que je vois ces jours-ci dans notre capitale.
      Avouez que l’esprit de Noël a depuis quelques temps disparu.

      J'aime

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s