Petite Série sur Montigny.3

Le salon de Montigny c’est ce week-end, comme à mon habitude je devrais y faire un saut.
Mais avant de vous parler de mes rencontres à venir, je voudrais revenir sur celles qui ont déclenché mon envie de faire des apéros polar dans ma bibliothèque.
Et oui tout à commencer à Montigny le samedi 8 décembre 2012.

Alors c’est partie pour une petit série de 5 épisodes.

Voici le troisième

Il allait être midi. J’avais encore faim d’une belle rencontre avant le déjeuner.

Dans ma quête de jeunes auteurs, j’avais juste derrière la table d’à coté quelqu’une que je souhaitée découvrir en la personne de Marie Vindy

$10

Et pour une belle rencontre cela allait en être une.

D’abord timide notre conversation c’est peu à peu détendue. Marie Vindy me racontant comment elle s’est mise à écrire des romans policiers.

De détendu ce tête à tête est devenu passionnant. Un magnifique portrait de femme c’est peu à peu dévoilé à moi.

Nous étions presque sur le ton de la confidence.

Marie Vindy est née en 1972 à Dijon, où elle vit actuellement. Passionnée de littérature noire et policière, elle publie son premier roman en 2004, Mektoub (édition Pavic).

$20  $22C’est aux éditions Krakoen avec Le Sceau de l’Ombre (1ère édition, 2008) et Nirvana transfert (2011) que je découvre cette jeunes auteurs.

$21

J’ai aussi lu Onzième Parano (2011) chez La Tengo, une aventure de Mona Cabriole qui se passe dans le 11e arrondissement où je travail, alors forcément.

Chroniqueuse  judiciaire pour le journal Le Bien Public, son univers est ancré dans les réalités du crime et du fait divers : braquages, vols, meurtres, viols, incestes, l’auteure se joue des maux de la société et des travers des hommes qui la peuplent pour mieux les faire émerger dans la fiction.

$19

Son cinquième roman, Une femme seule, (Fayard noir, 2012) inaugure une série policière au cœur de la gendarmerie et des paysages d’une France rurale et provinciale.  Je questionne Marie, inlassablement, la genèse de ce nouveau roman de doit plus avoir de secret pour moi !

Merci encore Marie pour cette superbe rencontre. J’espère que nous concrétiserons tout cela soit par des rencontres dans nos bibliothèques parisiennes, soit par des rencontres sur un futur blog à venir….Mais ça c’est une autre histoire.

Après cette matinée pleine d’émotions il était tant d’aller se restaurer. Et les personnes qui me connaissent vous diront que c’est important pour moi le moment du déjeuné.

$11

C’est le moment que choisi mon chevalier servant du jour, le très galant Richard Contin alias mon concierge masqué préféré pour faire son apparition. Nous nous installons à une table de sept avec 5 auteurs invités à ce salon. Autrement dit un déjeuné fort sympathique en très bonne compagnie.De plus s’il fut plutôt frugale il a été  fort intéressant pour la suite de la journée.

Mon après midi pouvait commencer et je savais qu’elle allais être riche aussi.

Publicités

5 réflexions sur “Petite Série sur Montigny.3

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s