La verticale du fou / Fabio M. Mitchelli

Mes petites lectures

9782359621228,0-1195300 La verticale du fou  / Fabio M. Mitchelli. Paru le 17 février 2011 chez Aequo. 10€ ;  (77 p.) ; 22 x 14 cm

4e de couv : 

Clarisse est morte.

Elle ouvre les yeux sur son corps mutilé, entouré par la police scientifique qui s’affaire sur la scène de crime de son propre meurtre.

La vision est dure. Choquante. Le décor sinistre.

Dans cet état d’exo conscience, elle fait alors un come-back sur sa vie passée. Dans une affliction particulière, dérangeante, elle reconstruit le puzzle de sa vie. Elle va vivre ses derniers instants post mortem dans une bien singulière situation : celle de refaire à l’envers le chemin des heures qui ont précédé sa mort, afin de pouvoir confondre son propre meurtrier.

La police scientifique est formelle : le meurtrier de Clarisse a déposé son corps à plusieurs kilomètres des lieux du crime, pour s’adonner à des pratiques nécrophiles sur celui-ci. Chris, le jeune lieutenant de police affecté sur cet étrange homicide, va se retrouver lui aussi face à une situation qui le dépasse : la femme qu’il aimait, celle pour qui sa vie allait basculer, se trouve sous ses yeux, atrocement mutilée. Peu avant sa mort, Clarisse avait entretenu une relation enflammée avec le jeune flic.

Dans une curieuse atmosphère, trois destins vont alors se croiser, s’enchevêtrer pour enfin révéler toute la complexité de leurs existences tourmentées.

En parallèle, la conjonction sordide d’affaires criminelles jamais élucidées va également ressurgir, révélant toute la noirceur de la folie humaine et l’infini de ses troubles…

L’auteur :
images (9)Fabio.M.Mitchelli est né en 1973, à Vienne (Isère). Il intègre une école de jazz en 1997, à Lyon, et sera intermittent du spectacle pendant près de huit ans. Après s’être complètement détourné de la scène musicale en 2005, il se consacre aujourd’hui à l’écriture de thrillers fantastiques. Ses goûts prononcés pour le cinéma fantastique et policier, vont déterminer son orientation littéraire quant à ses choix d’écriture.

Citation :
Je me trouvais dans l’enfer de Dante, en proie à une divine comédie dont j’étais la seule actrice, forcée à jouer un rôle que j’avais refusé depuis toujours.

Petit Avis :

Clarisse a été assassinée et va vivre une singulière expérience post mortem. En remontant jusqu’aux heures qui ont précédé le crime, elle espère pouvoir confondre son meurtrier.

Dans ce court roman, Fabio M. Mitchelli nous plonge dans un univers décalé entre thriller et univers fantastique. C’est effrayant, oppressant voire parfois malsain. Il y a certes quelques maladresses mais c’est plutôt bien écrit et on se laisse prendre au jeu.

Extrait : 

 » J’étais froide.
J’étais froide car j’étais morte. J’étais morte depuis voilà cinq jours. Mon corps rigide abandonné aux fantaisies climatiques du coeur de cette épaisse forêt, donné en pâture à quelques bêtes sauvages qui n’avaient pas hésité à faire de moi un repas copieux et festif, se dégradait lentement en liquéfiant peu à peu mes chairs malodorantes. La petite famille de sangliers avait d’instinct compris quel était l’avantage d’avoir débusqué un corps sanglant deux jours plus tôt…
Je me trouvais dans l’enfer de Dante, en proie à une divine comédie dont j’étais la seule actrice, forcée à jouer un rôle que j’avais refusé depuis toujours. Je me situais à ce moment où Dante est égaré en forêt, cherchant une branche pour la fête des rameaux. Cet instant où approchent très silencieusement la louve, le lion et le léopard, qui comme beaucoup le savent, représentent une trinité malsaine de péchés capitaux : la luxure, l’orgueil et l’avarice. »

 

Publicités

17 réflexions sur “La verticale du fou / Fabio M. Mitchelli

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s