Franco est mort jeudi / Maurice Gouiran

Mes petites lectures

$$&9782914704908,0-1422475Le livre : Franco est mort jeudi / Maurice Gouiran. Paru en 2010 et en poche en 2012 chez Jigal collection Polar. (398 p.) : 17 x 11 cm

4e  de couv :

Le 20 novembre 1975, Franco meurt au petit matin à Madrid. Lorsqu’Élisa, réfugiée espagnole, apprend la nouvelle à la Manufacture des Tabacs de la Belle de Mai, c’est son passé, tragique et douloureux, qui ressurgit brutalement.

L’été 1936 à Madrid, l’hiver 1938 à Barcelone, la Retirada – cette longue cohorte de désespérés, cette horde de vaincus, de malades, de blessés fuyant l’Espagne et parqués sur la plage glaciale d’Argelès – la mystérieuse disparition de Ramon, son père, alors officier dans l’Armée Populaire Républicaine… Une foule d’images et de vieux fantômes submergent alors ses jours et ses nuits…

35 ans plus tard, Élisa n’est plus et l’Espagne met fébrilement à jour les charniers du Franquisme. C’est Manu, son fils, un looser, un peu voyou, un peu paumé, qui, en recevant d’Espagne une lettre destinée à sa mère, va permettre à ce terrible passé de remonter à la surface. Mais Manu n’aurait sans doute pas été bien loin si sa route n’avait croisé celle de Clovis Narigou…

Clovis, qui de Marseille à Madrid démêle l’écheveau et tente de percer les mystères entourant la famille espagnole de Manu. Clovis qui enquête, pare les coups et pénètre le Barcelone de la grande époque, celui de Dali et de Picasso… Clovis qui découvre, ahuri, le camp de Karaganda et les horreurs de la guerre civile…

220px-Maurice_Gouiran_2009L’auteur :

Maurice Gouiran est né le 21 mars 1946 au Rove  dans les Bouches du Rhône, dans une famille de bergers. Spécialiste de l’informatique appliquée aux risques et à la gestion des feux de forêts il a été consultant pour l’ONU avant de se consacrer entièrement à la littérature.

Maurice Gouiran, romancier, humaniste et militant, s’insurge, se révolte et transcrit sa rage à travers ses intrigues et ses romans… forcément noirs ! Il apporte un sang et un souffle nouveaux dans le monde du polar méditerranéen.

Du grand art ! (Pol’Art Noir).

Citation :
Ces gars mal fagotés étaient plus précieux que tous les bouquins savants écrits par de grosses tronches endimanchées dans le confort de leurs lofts parisiens

Résumé et avis :

Trente-cinq ans après la mort de Franco, tandis que l’Espagne met au jour les charniers du franquisme, Manu reçoit une lettre destinée à sa mère disparue, Elisa, une réfugiée espagnole. De Marseille à Madrid, avec l’aide de Clovis Narigou, il tente de percer les mystères entourant sa famille.

L’auteur nous livre une magnifique peinture de la société espagnole durant le franquisme, et plus particulièrement durant la guerre civile. Il pose aussi un regard très humain sur tous ses personnages, qui nous les rendent attachants. Mais pas seulement car l’intrigue est double. Elle ne sera pas ici dévoilée, au risque de gâcher votre plaisir de lecture

Maurice Gouiran  nous dévoile une des périodes les plus noires de l’Histoire du XXe siècle, celle du premier combat des antifascistes contre la bête… Un roman engagé, riche et émouvant.

Publicités

16 réflexions sur “Franco est mort jeudi / Maurice Gouiran

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s