Seul sur Mars de Andy Weir

Mes petites lectures

Seul sur mars  Seul_sur_MarsLe livre : Seul sur Mars de Andy Weir. Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Nenad Savic. Paru le 17 septembre 2014 chez Bragelonne dans la collection Thriller.  20€ ; (403 p.) ; illustrations en noir et blanc, cartes ; 24 x 15 cm
4e de couv :

Mark Watney est l’un des premiers humains à poser le pied sur Mars. Il pourrait bien être le premier à y mourir.

Lorsqu’une tempête de sable mortelle force ses coéquipiers à évacuer la planète, Mark se retrouve seul et sans ressources, irrémédiablement coupé de toute communication avec la Terre.

Pourtant Mark n’est pas prêt à baisser les bras. Ingénieux, habile de ses mains et terriblement têtu, il affronte un par un des problèmes en apparence insurmontables. Isolé et aux abois, parviendra-t-il à défier le sort ? Le compte à rebours a déjà commencé…

Seul sur MarsaL’auteur :Andy Weir a été engagé comme programmeur informatique par un laboratoire national quand il avait quinze ans, et il n’a cessé de travailler dans l’informatique depuis.

Par ailleurs, il nourrit une passion pour l’espace, la physique quantique, la mécanique orbitale et l’histoire des vols habités.

Seul sur Mars (The Martian, 2012) est son premier roman.
En 2012 il achève l’écriture de Seul sur Mars, et le publie en ebook . Comme il l’explique lui-même sur son site, le succès ne vient pas immédiatement. Puis d’un seul coup, les ventes s’envolent et la même semaine, un éditeur et un producteur d’Hollywood lui proposent de lui racheter ses droits pour une publication « papier » et le tournage d’un film. Un vrai conte de fée, le rêve américain en quelque sorte.

Extrait : 
Laissez-moi vous résumer ma situation : je suis coincé sur Mars, je n’ai aucun moyen de communiquer avec Hermès ou la Terre, tout le monde me croit mort et je suis dans un Habitat censé pouvoir durer trente et un jours. Si l’oxygénateur tombe en panne, je suffoque. Si le recycleur d’eau me lâche, je meurs de soif. Si l’Habitat se fissure, j’explose ou un truc comme ça. Dans le meilleur des cas, je finirai par crever de faim. Ouais, je crois bien que je suis foutu.

Résumé et avis :

Au cours d’une mission spatiale habitée sur Mars, et à la suite d’un violent orage, l’astronaute Mark Watney est laissé pour mort et abandonné sur place par son équipage. Mais Watney a survécu et se retrouve seul sur cette planète hostile. Avec de maigres provisions, il ne doit compter que sur son ingéniosité, son bon sens et son intelligence pour survivre et trouver un moyen d’alerter la Terre qu’il est encore vivant.

Seul sur Mars décrit la survie d’un astronaute laissé pour mort sur cette planète, il dépeint le comportement humain et l’instinct de survie qui lui est propre.  Mark Watney persévère et s’accroche à l’espoir d’être secouru. Tel un Robinson Crusoë de l’espace il va tout mettre en oeuvre pour favoriser sa survie.

On s’attache très vite à ce Mac Gyver des temps modernes qui doit réssoudre sans cesse des aléas techniques. Problèmes qu’il doit solutionner très vite s’il veut s’en sortir. De plus se pose la question de la nourriture. Mais notre petit débrouillard sait qu’avec quelques plans de pommes de terre, l’homme peut aller très loin. Et tout au long du récit, notre astronaute va faire montre d’ingéniosité et de dextérité pour parer à toutes les petits soucis du quotidiens. Seul sur une planète hostile, il garde espoir et  il force notre respect.

La situation est tout sauf viable. Pourtant notre héros veut y croire jusqu’au bout. Même s’il sait la fin inéductable, il va tout mettre en oeuvre pour changer celle-ci. Sa force de caractère ou son bel optimisme, allez savoir, apporte un vrai plus au roman qui de coup n’est pas seulemment une succession de rebondissements. Le récit en devient même plus crédible.

Bref, Seul sur mars est un thriller survivaliste captivant qui nous présente un héros moderne et attachant.

C’est haletant, intense, drôle et intelligent. C’est même parfois poignant.

Ah oui, j’allais oublier, ce livre a été adapté à l’écran par Ridley Scott. Il est sortie le 21 octobre dernier avec Matt Damon dans le rôle de Mark Watney.

Lire le début ICI

Publicités

12 réflexions sur “Seul sur Mars de Andy Weir

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s