Sanglants trophées de C.J.Box

Lecture d’avant

9782020789424,0-3426329782757806128,0-408276Le livres : Sanglants trophées de C.J.Box. Traduit de l’anglais par (Etats-Unis) William Olivier Desmond. Paru le 19 octobre 2006 au Seuil dans la collection Seuil policier.     21€30 ; 23 x 14 cm
Réédité en poche au Point le 4 octobre 2007 dans la collection Point Policier sous la collection « Une enquête de Joe Pickett ».  7€60 ; (412 p.) ; 18 x 11 cm
 
 4e de couv :
Il fait un temps superbe en cette fin d’été à Saddlespring, Wyoming, lorsque, au retour d’une partie de pêche, le garde-chasse Joe Pickett tombe sur le cadavre d’un élan mutilé. Horrifié, il décide d’enquêter et peu après apprend que c’est maintenant du bétail qui, lui aussi, est mutilé. Tout le monde aimerait que le coupable soit un grizzly – certes ennuyeuse, l’affaire resterait explicable -, mais les coupures sont trop nettes pour qu’il s’agisse de morsures. Le pire est atteint lorsque deux hommes étant retrouvés morts, on s’aperçoit que leurs blessures ont tout des mutilations qui inquiètent les éleveurs du voisinage. Soudain il ne s’agit plus d’enquêter sur des événements macabres, mais d’empêcher quelqu’un ou quelque chose de continuer à semer la terreur.
th (17) L’auteur : Né en 1967 dans le Wyoming, où il vit encore aujourd’hui, C. J. Box a longtemps travaillé comme guide de pêche et manoeuvre dans un ranch. Il a reçu les plus grands prix du roman policier américain, dont le Barry Award.

Résumé et avis :

Joe Pickett, garde chasse à Saddlestring dans la wyoming, découvre le cadavre mutilé d’un élan. L’absence de prédateurs auteour de la dépuoille et la nature de l’ablation des visères, opérée à l’évidence par un expert, ne manquent pas de l’intriguer.

Quelques jours plus tard, il apprend le massacre d’un troupeau de douze vaches, mutilées elles aussi avec autant de savoir faire.

La présence d’un ours Gtizzly dans les montagnes environnantes ne suffit malheureusement pas à expliquer l’étrangeté des blessures.

Macabre constat : les mutilations du bétail sont étranges, les parties génitales ont été coupées, et les têtes à demi scalpées laissent aux bêtes un rictus à vous glacer le sang. Pour le garde-chasse Joe Pickett, il s’agit de meurtres prémédités.

L’enquête du FBI piétine toujours quand deux hommes s’ajoutent à la liste des victimes.

La découverte de ces deux cadavres humains ayant subi un sort comparable marque une nouvelle étape dans l’horreur et impose la mise en place d’une cellule de crise. Il ne s’agit plus seulement d’éclaircir un mystère mais mettre terme à une folie meurtrière.

..Quatrième volet des aventures de joe Pickett, farouche défenseur de l’environnement, ce titre s’interresse aus menaces que font peser sur l’écologie et la biodiversité l’extension des forages de gaz et les spéculations qu’elle engendre.

Une touche de surnaturel donne une dimension nouvelle au récit de C.J.Box dont l’écriture sobre est au service d’une évocation sensible du parc national de Bighorn, cadre grandiose de ses intrigues

Lire le début ICI

Publicités

44 réflexions sur “Sanglants trophées de C.J.Box

  1. J’aime bien cet auteur, qui situe ses intrigues dans le Wyoming, tout comme Craig Johnson, que j’ai rencontré récemment. Je le situe tout de même un cran au dessous de ce dernier dans mon panthéon personnel. je n’y trouve pas le même souffle lyrique.
    Mais c’est quand même de la bonne lecture…

    Aimé par 1 personne

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s